Retraites : à Marseille, pas de FO à la manifestation samedi prochain

Publié le par dan29000

 

 

 

 

 

Retraites : FO ne participera pas à la manif à Marseille samedi 
Le syndicat veut passer à la vitesse supérieure. Une grève générale ou rien.

à Marseille Il n’y aura plus de banderoles FO dans la manifestation prévue samedi contre la réforme des retraites.

 

 

 

 

Y aura-t-il une huitième manif samedi à Marseille ? En tout cas, le mot d’ordre ne pourra pas être le retrait du projet de loi concernant les retraites puisque la loi vient d’être adoptée par l’Assemblée nationale. C’est d’ailleurs parce que la situation législative a radicalement changé que FO Bouches-du-Rhône vient de brutalement évoluer dans sa stratégie. À l’issue d’une réunion avec l’ensemble des représentants de ses structures syndicales, la décision est tombéehier : "Nous ne participerons pas à la manifestation programmée samedi, a ainsi annoncé, d’un ton serein mais ferme, Gérard Dossetto, le secrétaire général de l’Union départementale. Pour le "patron" de FO dans les Bouches-du-Rhône, "il ne faut pas tromper le monde salarial. La méthode qui avait été adoptée avec ces journées d’action à répétition n’a pas fait reculer le gouvernement. C’est une réalité objective dont il faut tenir compte".

En clair, l’UD-13 FO prend acte de l’échec d’une stratégie dont elle ne revendique pas la paternité : "Nous avons avalé beaucoup de couleuvres pour ne pas nuire à l’unité syndicale". Aujourd’hui, FO ne "baisse pas les bras". Au contraire. "Maintenant que la loi est votée, il faut poursuivre le combat différemment. Cette contre-réforme reste inacceptable. Il faut passer à la vitesse supérieure. Les choses sont simples : seule une grève interprofessionnelle pourrait peut-être changer la donne désormais, en évitant l’isolement de secteurs entiers. Ce ne sont pas des manifs le samedi qui seront de nature à contraindre le gouvernement à abroger la loi qu’il vient tout juste de voter".

Une grève générale ? "Elle ne se décrète pas. En revanche, un mouvement interprofessionnel, oui". FO jusqu’au-boutiste ? "Non, c’est du réalisme. Il faut dire la vérité aux salariés" affirme Gérard Dossetto en constatant que "l’unité syndicale se fissure sur un plan national avec la CFDT qui propose maintenant de négocier le régime de retraite par points" et en n’hésitant pas à "rappeler que la réforme de 2003 et les 41,5 annuités avaient été acceptées par François Chérèque".

Hier après-midi, Gérard Dossetto a pris l’avion pour Paris afin de participer à une réunion rassemblant l’ensemble des UD-FO qui doit décider aujourd’hui de la stratégie sur le plan national. Mais pour lui, "pas question de changer d’avis" concernant la manif de samedi.

A noter que l’intersyndicale "prend acte" de la décision de FO de ne pas participer à la manif, samedi et ne veut pas en rajouter sur "les problèmes internes de Force ouvrière". En revanche, l’intersyndicale veut poursuivre sa mobilisation. "En l’état, nous n’avons pas reçu de contre-ordres concernant la mobilisation pour samedi. Certes, le contexte est désormais plus difficile après le vote de la loi. Mais il faut continuer la lutte et rester droit. Tout sert" affirme Roger Aymard, le leader de cette intersyndicale qui avait été en pointe notamment dans le conflit des poubelles.

Source : http://www.laprovence.com/article/e...



Publié dans actualités

Commenter cet article