Retraites : dans le 44, FSU / FO / Solidaires pour la grève générale

Publié le par dan29000

arton9029jpg0dc4-bbc80.jpg

 

 

 

Appel commun FSU ’’, Solidaires 44, UD-CGT FO 44  

Lors d’une conférence de presse commune tenue ce vendredi matin au siège de la FSU, les syndicats départementaux FSU 44, Solidaires 44 et UID-CGT Force Ouvrière 44 ont rendu publique la déclaration suivante :
Grève Interprofessionnelle jusqu’au retrait du projet du gouvernement

 

 

Le projet du gouvernement sur les retraites conduit à réduire les droits et le niveau des pensions des salariés du public comme du privé. Il saigne encore plus durement les femmes et les jeunes déjà touchés par les conséquences de la crise du système capitaliste.

La FSU 44, Solidaires 44 et l’UD Cgt-FO 44 n’acceptent pas cette nouvelle dégradation pour toute la classe ouvrière. Au moment où le gouvernement arrose les banques et les spéculateurs à tout va, de plusieurs centaines de milliards d’euros, elles revendiquent le maintien du système par répartition et un financement assis sur le salaire différé.

Elles considèrent que le projet du gouvernement n’est ni amendable, ni négociable et qu’il doit être retiré.

Elles réaffirment leurs revendications principales :

• Le droit au départ en retraite à 60 ans à taux plein ;

• Le refus d’allonger la durée de cotisation : « 40 ans, c’est déjà trop » !

• Le maintien du code des pensions civiles et militaires, des régimes particuliers et des garanties qui y sont liées (en particulier pour les mères de 3 enfants)

Pour faire échec à cette contre-réforme et obtenir satisfaction sur ces revendications minimales, la FSU 44, Solidaires 44 et l’UD Cgt-FO 44 considèrent nécessaire de préparer les conditions de la grève jusqu’au retrait du projet gouvernemental.

L’action commune doit être à la hauteur de l’attaque portée. Elle ne peut consister en de nouvelles journées d’action isolées et suppose un calendrier rapproché puisque le débat parlementaire sera bouclé avant la fin septembre.

La FSU 44, Solidaires 44 et l’UD Cgt-Force Ouvrière 44 en appellent à tous, aux salariés du privé comme du public, aux chômeurs et aux jeunes mais aussi aux autres organisations syndicales de salariés :la journée du 7 septembre ne doit pas être une nouvelle journée sans lendemain.

Elle doit s’inscrire dans la perspective d’une grève générale qui bloque le pays, obligeant ainsi le gouvernement à retirer son projet.


Publié dans actualités

Commenter cet article