Revue Prescrire...Mais c'est quoi ?

Publié le par dan29000

 

 

prescrire.jpg

 

 

 

 

Pourquoi Prescrire ?

 

Depuis janvier 1981, la raison d'être de Prescrire est d'apporter aux professionnels de santé, et à travers eux, aux patients, les informations claires, synthétiques et fiables dont ils ont besoin, en particulier sur les médicaments et les stratégies diagnostiques et thérapeutiques.

Prescrire édite une revue mensuelle, avec une édition en anglais et un supplément annuel consacré aux interactions médicamenteuses. Organisme agréé pour la formation continue et l'évaluation des pratiques professionnelles, Prescrire propose des formations et des programmes d'amélioration des pratiques professionnelles spécialement adaptés aux besoins des professionnels de santé. À but non lucratif, Prescrire est financé à 100 % par les abonnés, sans aucune ressource publicitaire ni subvention.

Des données solides et pertinentes
Prescrire s'est donné les moyens rédactionnels et documentaires de garantir la solidité de ses synthèses. Ses rédacteurs sont des professionnels de santé, formés aux méthodes rédactionnelles Prescrire. Des procédures explicites de contrôle de qualité sont appliquées à toute la production rédactionnelle.

Des informations indépendantes
L'Association Mieux Prescrire, qui édite toutes les productions Prescrire, est une association de formation à but non lucratif (loi 1901). Elle s'est organisée pour s'affranchir des influences des firmes, comme de celles des organismes chargés de l'organisation des systèmes de soins. La mission de Prescrire est inscrite dans l'Article 1 des statuts de l'AMP : "Œuvrer, en toute indépendance, pour des soins de qualité, dans l'intérêt premier des patients. À cet effet, l'Association pourra prendre toute initiative et entreprendre toute action à des fins de formation des professionnels de santé, de sensibilisation, d'information, et d'amélioration des pratiques."

©Prescrire 1er juillet 2010

 

Un travail d'équipe

Une rédaction nombreuse et pluridisciplinaire, épaulée par toute l'équipe Prescrire et la contribution de plusieurs centaines de relecteurs. 
L'élaboration des textes fait appel à des compétences nombreuses et variées. Ces compétences sont garanties par la direction de la Rédaction, et ce travail d'équipe se traduit par la signature collective "©Prescrire".

Toutes les synthèses publiées par Prescrire sont rédigées par son équipe de Rédaction (à part quelques exceptions clairement signalées, dont le courrier des lecteurs). Prescrire ne publie pas de manuscrits adressés spontanément par des auteurs.

Des rédacteurs professionnels de santé
Les rédacteurs Prescrire sont médecins (généralistes ou spécialistes, exerçant en cabinet libéral ou à l’hôpital), pharmaciens (officinaux ou hospitaliers), infirmiers, ou dentistes. Quelques-uns sont économistes ou journalistes, particulièrement compétents dans le domaine de la santé. Tous les rédacteurs de Prescrire sont formés selon des protocoles internes à Prescrire.

Des rédacteurs eux aussi indépendants
L'absence de lien financier direct ou indirect avec une firme pharmaceutique est une condition sine qua non d'appartenance à l'équipe Prescrire. Un tel lien est un motif d'exclusion de l'équipe de Rédaction.

Un vaste réseau de relecteurs
Tous les projets de synthèses sont adressés, avant publication, à un stade déjà très élaboré de rédaction et de contrôles de qualité, à des relecteurs externes à la Rédaction (de 10 à 40 personnes relisent chaque projet à ce stade).

Ces relecteurs sont chargés de critiquer le fond, la forme, la pertinence, l'actualité, la rigueur et l'adaptation à la pratique de chaque projet de synthèse. Ces relecteurs sont des experts du sujet abordé, des méthodologistes et des praticiens représentatifs du lectorat (et sélectionnés en son sein).

> Chemin d'un texte de Prescrire (pdf, 139 Ko, accès libre)

©Prescrire 1er juillet 2010

 


Financement

Prescrire est financé à 100 % par ses abonnés. Ni sponsor, ni publicité, ni subvention.
Qui est Prescrire
Pourquoi Prescrire ?
Un travail d'équipe
AMP : à but non lucratif
Financement
"Non merci..."
Entraide et action
Les abonnés participent
Productions Prescrire
Formations Prescrire
Nous contacter Financement : des choix conformes aux objectifs
L'indépendance financière au service de la liberté intellectuelle.

Autofinancé
Prescrire est entièrement autofinancé par les abonnés, sans revenus publicitaires et sans subvention. Prescrire ne produit pas de suppléments "sponsorisés", et refuse des dons déguisés, tels que des abonnements de praticiens payés par des firmes. C’est en pratique la seule solution qui permette de discuter librement la valeur des outils diagnostiques et thérapeutiques, et aussi les discours et les pratiques du ministère de la Santé, des industriels, de l'assurance maladie, ou des organisations professionnelles médicales et pharmaceutiques elles-mêmes.

Indépendance des intérêts industriels
En France et ailleurs, pratiquement toute la presse médicale et pharmaceutique est largement financée par la publicité, quand ce n'est pas sa seule raison d'être. La présence d’encarts publicitaires ou de "publicités rédactionnelles", de communiqués de presse ou de comptes-rendus de conférences de presse de l’industrie prennent une plus ou moins grande part de la pagination dans ces revues. Tout cela crée beaucoup de confusions et de compromissions que Prescrire a voulu éviter définitivement.

Une politique rigoureuse de "tirés à part"
Prescrire concède très peu de tirés à part et veille à ne pas en dépendre financièrement. Seul le coût de reproduction et un droit de copie raisonnable sont facturés. Les tirés à part portent la mention "reproduit avec l’accord de Prescrire sans contrepartie financière".

Transparence du bilan financier
Prescrire publie ses comptes chaque année dans le numéro de mars.

> Dernier bilan publié (pdf).

©Prescrire 1er juillet 2010

 

Source : PRESCRIRE

 

Pour voir leur site, c'est ICI

 

 

Publié dans actualités

Commenter cet article