Rome Noir, une anthologie de nouvelles, chez Asphalte éditions

Publié le par dan29000

 

 

rome_noir.jpg

 

 

 

  L'art de la nouvelle est un art difficile, faire vivre des personnages dans un univers, au service d'une bonne histoire, en quelques pages seulement, n'est pas donné à tous.

Et ce recueil de seize nouvelles ayant en commun la ville de Rome réussit ce pari. La ville éternelle peu à peu nous apparaît dans son quotidien, assez loin des clichés habituels.

Et Rome, c'est d'abord ses habitants, les Romains qui sont au centre de toutes ses histoires qui se suivent mais ne se ressemblent pas. Sinon bien entendu par l'aspect "Noir", dénominateur commun.

 

L'anthologie est divisée en quatre thèmes proposant chacun quatre nouvelles :

 

Des murs et des pierres (Piazza dei Cinquecento, le Colisée, la Via Veneto et Ostie)

 

Sur les traces de César (Fiumicino, la Villa Borghèse, la Stazione Tiburtina et la Via Marco Aurelio)

 

Des pâtes, du vin et des flingues (Stazione Termini, Vicolo del Bologna, Calcata et Via Ascoli Piceno)

 

La dolce vita (Quartiere Pigneto, Tangenziale, Montecitorio, et la Via Appia Antica)

 

Si quelques auteurs sont déjà bien connus ici, comme Fois, Lucarelli ou Pincio, quelques pages en fin de volume nous permettent utilement de situer les autres.

A noter aussi que ce volume prend place dans une collection consacrée aux villes chez Asphalte noir où Paris, LA, Londres et Brooklyn sont déjà parus, et  bientôt Mexico et encore Delhi. On voit donc que la gamme des villes proposées s'étoffent, et on attend déjà avec impatience la livraison sur Mexico qui sera présentée par Paco Ignacio Taibo II.

 

 

Dan29000

 

Rome Noire

Anthologie de seize nouvelles présentées par Chiara Stangalino et Maxim Jakubowski

Avec :

Boosta, Gianrico Carofiglio, Marcello Fois, Cristiana
Danila Formetta, Enrico Franceschini, Giuseppe Genna,
Maxim Jakubowski, Nicola Lagioia, Carlo Lucarelli,
Francesca Mazzucatto, Antonio Pascale, Tommaso Pincio,
Evelina Santangelo, Antonio Scurati, Diego de Silva et
Nicoletta Vallorani.

Traduit de l'italien par Sarah Guilmault

2011 / 256 p / 20 euros

 

Chez le même éditeur, on pourra lire aussi "LES TAUPES" :

notre article ICI

 

==================================================

 

Pour voir le site de l'éditeur, c'est ICI

 

Chiara Stangalino a travaillé dans la maison d’édition italienne Einaudi. Elle s’occupe aujourd’hui de l’organisation de festivals, notamment Courmayeur Noir.


Maxim Jakubowski est anglais, mais il a grandi en France et a vécu de nombreuses années en Italie. Éditeur et écrivain, il a dirigé un grand nombre d’anthologies aussi bien polar qu’érotiques, et il a ouvert à Londres la première librairie dédiée au genre noir : Murder One. Il a également été critique de littérature noire pour Time Out, puis The Guardian. Aujourd’hui, il vit à Londres.



« Pour les Romains, c’est juste une ville comme les autres, celle où ils vivent, et le passé a souvent peu de poids. Une ville d’aujourd’hui, affectée par la mondialisation, par l’incessant cirque politique italien, une oasis de cafés et de trattorias pour jeunesse dorée sur mobylettes, une ville vieille et jeune à la fois. »


Chiara Stangalino et Maxim Jakubowski, introduction

 

Source : éditeur

 


Publié dans lectures

Commenter cet article

Piyou 23/10/2011 21:33



Bizarrement si je n'ai pas trop aimé à la lecture celle de Pincio, c'est celle qui m'a laissée le souvenir le plus fort, à savoir un malaise persistant tout au long de la lecture, où on voit un
homme se laisser prendre à un piège dont il est concient.
Sinon les deux autres que je sortirais du lot sont parmi les plus courtes.
"Dernier été ensemble" de Cristiana Danila Formetta un homme qui se retrouve face à lui-même après la mort de sa femme et "Les veilles de Noêl" de Gianrico Carofiglio sur le qu'en dira-t-on qui
parfois nous enferme.
J'aime bien les nouvelles : un ou deux personnages, une ambiance, un rythme et une chute qui s'articulent autour d'une idée.



dan29000 23/10/2011 21:43



la vraie bonne idée sur cette collection est d'avoir choisi une ville avec cet ensemble de nouvelles autour, mais bien entendu faut aimer les formes courtes...