Rroms, la chasse continue : soutien au cirque Tsigane Romanès

Publié le par dan29000

Affiche_Romanes_1.jpg 

 

 

Le cirque familial tzigane ROMANES à Paris, fait aujourd’hui partie du paysage artistique européen.



« Nous les tziganes, on nous accuse de tout et notamment d’envoyer nos enfants faire la mendicité et voler ; il faudrait une bonne fois pour toutes savoir ce que l’on veut : je demande aux parlementaires français de ne pas jeter mes enfants dans la rue et de leur permettre d’apprendre et d’exercer le métier qu’ils ont choisi » Alexandre ROMANES



Afin de permettre au Cirque ROMANES de continuer son activité, nous, membres de ce collectif demandons aux autorités françaises :



· de réattribuer aux musiciens roumains du Cirque ROMANES les autorisations de travail qui leur ont été injustement retirées



· d’autoriser le Cirque ROMANES à employer les artistes roumains et bulgares avec qui ils travaillent depuis des années



· de demander au Procureur de la République d’abandonner les poursuite à l’encontre du Cirque et de ses dirigeants du fait de la participation de leur fille à leur spectacle



· de proposer aux parlementaires français d’avoir la gentillesse de ne pas interdire aux enfants du Cirque d’exercer le plus tôt possible un des rares métiers encore apprécié de la jeunesse.


SIGNEZ LA PETITION!   ICI

CIRQUE ROMANES, 42-44 bd de Reims 75017 Paris, www.cirqueromanes.com, cirque.romanes@wanadoo.fr

Source : Mediapart /  Ekoloji

 

Le cirque tzigane Romanès

Porte de Champerret - 17éme arrondissement de la capitale, le petit chapiteau du cirque tzigane est entouré de caravanes.
On s'y introduit et dès l'entrée, on ressent la bonne ambiance : des enfants courent, les musiciens répètent des airs, Alexandre Romanès vous accueille avec sympathie.
On est directement enchanté par le côté familial qui se dégage du groupe, la verve des musiciens et la finesse des acrobates.
Cette troupe nous invite simplement à partager la joie, l'émotion nous entraîne dans le tourbillon de la fête avec la voix envoûtante de la hongroise Delia Romanes.
Les acrobates, le funambule, les trapézistes, les jongleurs font leurs shows sur la musique des Balkans grâce à quatre musiciens (violon, contrebasse, accordéon, clarinette).
Avec peu de moyens (comparé aux autres cirques), ils arrivent à nous impressionner, nous bouleverser par leur numéro très sensuel, par leur maîtrise, leur performance à nous couper le souffle!
N'hésitez pas à leur rendre visite, ça vaut le détour!!!
En plus, la soirée se finit par un bon vin chaud...
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans arts

Commenter cet article