Saint-Denis (93) : Une demandeuse de logement tente de s'immoler dans le hall de la mairie

Publié le par dan29000

capitalisme.jpgTentative d'immolation à St-Denis

 

 

 

Une femme en demande de logement a tenté de s'immoler par le feu mercredi après-midi dans le hall de la mairie de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Le pronostic vital de cette femme âgée d'une quarantaine d'années est réservé. Elle a été brûlée au deuxième degré, selon les premiers constats, et devait être hospitalisée à Lille, selon une source proche de l'enquête.

Le drame a eu lieu à 15h dans le hall de l’hôtel de Ville. Une femme d'une quarantaine d'année a tenté de mettre fin à ses jours en s'immolant par le feu. Hébergée par le 115 dans un hôtel du Val-de-Marne, elle était dans l'attente d'un logement. Brûlée au deuxième degré, son pronostic vital est réservé, elle devait être hospitalisée à Lille.

Selon le communiqué publié par la mairie, la femme a été rapidement secourue par les agents d'accueil et de sécurité et par un habitant. Il dénonce aussi le "drame du mal-logement". En effet dans ce communiqué on peut aussi lire:

"Son acte désespéré crie l’urgence de mesures en faveur du droit à l’hébergement et au logement, au moyen de la réquisition immédiate des logements vides publics et privés. Les personnels municipaux, sociaux et d’accueil, sont de plus en plus confrontés au désespoir, voire à la violence, des personnes exclues par la casse du système de protection sociale et l’absence de politique du logement. Ils sont également victimes de l’aggravation des inégalités dans notre société.

Saint-Denis, poursuit une politique volontariste en faveur du droit au logement. 45% des logements dionysiens sont sociaux et la ville est celle d’Ile-de-France où se construisent le plus de logements et de logements sociaux. Il est urgent que les communes qui refusent le logement social soient lourdement sanctionnées financièrement et contraintes par l’Etat à accepter les constructions indispensables. Cet égoïsme est insupportable, il faut y mettre un terme."


 Le personnel d'accueil et de sécurité de la mairie ainsi qu'un habitant sont rapidement intervenus. «Cette dame avait des problèmes de logement, elle était hébergée par le 115 et avait demandé un logement stable», a indiqué la mairie en précisant qu'elle «s'était  adressée sur un ton violent aux agents d'accueil puis avait commis cet acte».


Ce n'est pas la première fois que la mairie de Saint-Denis est le théatre d'un tel drame. Déjà en mars 2011, un SDF de 45 ans s'était aspergé d'essence et avait mis le feu, à l'accueil de la mairie, également pour réclamer un logement. L'intervention d'agents de sécurité avit permis de limiter ses blessures.


http://paris-ile-de-france.france3.fr/info/une-femme-a-tente-de-s-immoler-a-saint-denis-72521374.html

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/saint-denis-une-femme-tente-de-s-immoler-par-le-feu-a-la-mairie-15-02-2012-1862501.php

 

Source: Mediapart

Publié dans actualités

Commenter cet article