Samedi 14, un roman de Jean-Bernard Pouy

Publié le par dan29000

 

 samedi-14-01.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Faut-il encore présenter Jean-Bernard Pouy ? Faut-il rappeler qu'il écrit plus vite que son ombre des romans (trois cette année), des nouvelles, des essais, de la poésie, du théâtre, des anthologies, un feuilleton et un dictionnaire des Papous dans la tête. Il fut aussi co fondateur des éditions Baleine où il créa le célèbre Gabriel Lecouvreur, dit Le Poulpe qui fut même adapté pour le grand écran. C'est dire si l'homme est prolixe et couvert de prix divers de 1985 à 2009...

 

 Depuis 2007, il est devenu, sans cesser d'écrire, directeur de la collection "Suite noire" aux Editions la Branche. Des romans plutôt réussis que vous avez sans doute vu sur France 2 et Arte.

 

 Alors de quoi s'agit-il ?

 

 Le roman commence sur un ton bucolique et nostalgique. Avec Maurice qui est un retraite bien paisible, une vie bien tranquille, entre le RSA et le potager dans un coin un peu paumé de la Creuse. L'ennui, car ennui il y a, c'est que le fils d'un des voisins est devenu ministre de l'intérieur. Qui dit ministre de l'intérieur, dit flics, ben oui.

 Et c'est là que tout va se compliquer, surtout quand l'on apprend qu'en plus des légumes dans le potager, il y a quelques plans de cannabis.

 Et comme l'imagination de Pouy n'est jamais prise en défaut pour notre plus grand plaisir, il s'avère qu'en plus, le dénommé Maurice, s'appelle en réalité Maxime, ex-terroriste recherché depuis bien longtemps.

 

 Le roman échevelé est comme d'habitude chez l'auteur de "Spinoza encule Hegel" teinté d'un humour souvent noir. Il n'est jamais vraiment bon de réveiller un flic qui dort, mais cela est aussi valable pour cet ex-terroriste...

 

 

Dan29000

 

 

 

Samedi 14

Jean-Bernard Pouy

Collection vendredi 13

Editions la Branche

2011 / 176 p / 15 euros 

 

============================================================================================

 

Samedi 14, un extrait lu par Robin Renucci

 

 

 

PRESSE /

L'Humanité (interview de JB Pouy)

"Je mets des clés dans mes livres sans le dire. Si on trouve tant mieux, sinon tant pis.
Écrire est un plaisir pour moi. Je joue. J'ai peur de me faire ch..."
Consulter l'article

Ouest France

"C'est parti pour un voyage drôle et noir, servi par l'irrésistible talent de Pouy qui multiplie les clins d'oeil à Queneau." consulter l'article


France Inter (La Librairie francophone)

"Samedi 14 de Jean-Bernard Pouy, un polar fascinant, caustique et grave à la fois." écouter l'émission

 

Publié dans lectures

Commenter cet article