Sans-papiers : Nouvelle destruction de campement dans le nord

Publié le par dan29000

Dunkerque le 17 Novembre 2009

Avec une débauche de moyens ( bulldozer, grue, tracteurs, camions bennes ),

un grand déploiement de personnels du PAD , sous la protection d’un

détachement important de police, les autorités ont une fois de plus procédé,
à grands frais, au démantèlement du campement des migrants sur la commune de
Loon Plage. Là où huit jours plutôt, la municipalité, en plein accord avec
le port, avait médiatisé l’installation de douches en faveur de ces mêmes
migrants !
Présentes sur le terrain à la première heure, nos associations ont assisté,
impuissantes, à l’arrestation d’une cinquantaine de migrants qui ont été
menottés pour être ensuite conduits dans les locaux de la police de l’air et
des frontières ( PAF ).
Les engins amenés sur place ont ensuite procédé à la sale besogne consistant
à saccager les abris d’infortune et ce qu’ils contenaient à l’exception des
quelques couvertures, vêtements, chaussures, ustensiles de cuisine, que nous
avons pu sauver.
Nos associations sont scandalisées par cette opération qui, une fois de
plus, comme à Sangatte, comme à Calais et ailleurs, ne règlera rien, mais
continuera de véhiculer une triste image de notre « identité nationale »,
synonyme de répression aveugle, d’exclusion, d’atteinte répétée aux droits
de l’homme.
Est-ce ainsi que M Besson participe activement, à l’entrée de l’hiver, à la
semaine de la solidarité internationale !

Signataires : SALAM Nord/Pas-de-CALAIS, MRAP, LDH, No border Calais, Modem
Loon Plage, Calais Migrants Solidarité, Emmaüs Dunkerque.

Publié dans actualités

Commenter cet article