Sauvons les grenouilles et crapauds amoureux !

Publié le par dan29000

Avec l’ASPAS, sauvons les grenouilles et les crapauds amoureux !

L’année de la biodiversité et le Grenelle de l’Environnement n’y ont rien changé : en ce début de printemps, des millions de crapauds et de grenouilles se font écraser sur les routes lors de leur migration nuptiale. Pour sa campagne « protégeons nos amphibiens », l’ASPAS diffuse gratuitement un guide de conseils pratiques pour mieux les connaître et les protéger.

Pour les grenouilles, les tritons et les crapauds, la cause de mortalité la plus visible est sans conteste la circulation routière. Les animaux tentent de rejoindre les zones humides nécessaires à leur reproduction et sont écrasés par millions, agonisant parfois dans d’atroces souffrances. Pour éviter cet horrible « crapaudplanning », automobilistes soyez attentifs, et levez le pied !

La raréfaction des zones humides, les bouleversements climatiques et l’invasion d’espèces exotiques, comme la grenouille taureau et la xénope s’ajoutent à toutes ces menaces. Or, les amphibiens sont des animaux utiles et protégés par la loi. La xénope (Xenopus laevis) s’est échappée de laboratoires de l’INRA, la grenouille taureau (Lithobates castesbeianus) envahit le Sud-Ouest et dévore tout sur son passage, y compris des individus de sa propre espèce et des chauves-souris ! Cet amphibien est également porteur sain d’un champignon très contagieux ; le Batrachochytrium dendrobatidis, qui provoque une maladie infectieuse nommée Chytridiomycose. Aidez les protecteurs de la nature : si vous constatez un taux de mortalité d’amphibiens important sans cause apparente, prévenez immédiatement la société herpétologique de France.

Afin de donner des pistes concrètes face à ces problèmes, l’ASPAS diffuse une plaquette de sensibilisation intitulée « Comment protéger nos amphibiens, guide pratique pour agir efficacement » en partenariat avec Hyla63, association de protection des amphibiens dans le Puy de Dôme. Comment éviter qu’une mare à grenouilles ne soit asséchée, à des crapauds de se faire écraser ? Qui alerter ? Cette plaquette propose des solutions concrètes pour sauver les amphibiens.

L’ASPAS met à la disposition de toute personne intéressée ce document gratuit, décrivant les démarches à adopter pour participer à cette campagne. Il contient 2 cartes détachables : une destinée au Président de votre Conseil Général pour l’inviter à pallier les problèmes rencontrés pour les amphibiens dans votre département, et une autre à envoyer à l’ASPAS ou à une association partenaire pour évaluer l’impact de la campagne, car cette action est collective.

Pour obtenir ce document il suffit de contacter l’ASPAS par courrier (ASPAS - BP 505 - 26401 CREST Cedex) en joignant 1 enveloppe A5 (16X23cm) timbrée à 0,90 euros.

Garant par leur présence de la santé de nos écosystèmes naturels et de la biodiversité, les amphibiens ont aujourd’hui besoin d’un bon coup de patte…
Ensemble, protégeons nos amphibiens !

Publié dans environnement

Commenter cet article

Keruzien 03/03/2010 14:25



je trouve super de trouver des infos comme ça au mileu de l'actualité.
Un jour je me promenais sur un chemin très fréquenté et je vois un scarabé (une p'tite bête à carapace et à pattes en tout cas) au mileu du chemin. Je le ramasse doucement et le met sur le
côté pour qu'il ne fasse pas écrabouillé par un marcheur peu attentif. Une dame passe alors, je me dits elle va prendre pour une demeurée, et bien elle m' a dit "moi aussi je fais pareil".
Longue vie aux grenouilles et crapauds amoureux




dan29000 03/03/2010 14:34


merci pour ce comm, c'est un peu l'idée de ce site, résistances et différences