Siné-Hebdo, c'est fini, merci à eux pour cette belle histoire !

Publié le par dan29000

135_507_FeteHuma.jpgUn petit hommage à SINE-HEBDO qui nous quitte cette semaine.

 

Bon on va pas pleurer, mais tout de même, on a un peu les boules, après un an et demi de rendez-vous, on s'habitue. Non seulement on s'habitue mais on l'attendait cette livraison quotidienne qui était une sorte de  bouffée d'air frais au milieu d'une presse de collaboration de droite comme de gauche.

Cet hebdo développait les valeurs que nous partageons sur ce site, l'irrespect, l'insolence, l'irrévérence, non-conforme avec cette société capitaliste qui engendre des Madoff et des subprimes, qui s'attaque aux peuples du nord et du sud, qui est dure avec les démunis, mais douce avec les puissants.

Certes tout n'était pas parfait dans cet attachant journal. Parfois un peu trop d'histoires de cul, et c'était lassant. Et puis aussi la complaisance avec un mouvement bidon d'un groupe de guignols qui ne représentait rien lors du foireux No Sarkozy Day qui se planta sévère !

Mais tout cela n'était pas vraiment grave à côté de la qualité des signatures présentes dans les pages proposées. Difficile de faire émerger un ou des noms, rien à jeter. De formation littérraire, j'aimais particulièrement les conseils de lecture de Noël Godin, toujours judicieux et subversifs, d'éditeurs dont personne ne parle d'habitude, tendance détruire ce qui nous détruit.

n1063284154 9969Evidemment cela énerve un peu, s'arrêter pour quelques milliers de lecteurs manquant, mais au-delà de cela, c'est tout le système de la presse actuelle qui est un problème. Tous les quotidiens sont agonisants, bon, pour certains on va pas se plaindre, mais quand même !

L'expérience fut sans aucun doute belle pour l'équipe de Siné, elle le fut aussi pour nous les lecteurs.

Nous allons continuer  à lire Onfray, et Quadruppani, Faujour et l'ami Warschawski, et Denis Robert. 

Et tant qu'il aura des Sarko, des Hortefeux, des Besson et des Val, on sera là, en face d'eux pour niquer leur politique de merde !

 

Et on va attendre le film de Stephane Mercurio en octobre prochain. Nous vous avions dit tout le bien que nous pensions de son magnifique documentaire "A côté". Et aussi le futur site de Siné où il va semer sa zone dès mercredi prochain :

 

http://www.sinehebdo.eu/ 

 

Bref, l'histoire va continuer, c'est juste les formes qui changent.

 

Merci à toute l'équipe de nous avoir offert ce voyage en forme de lutte, une lutte aux couleurs des Conti, des sans-papiers, de ceux qui se battent depuis hier et encore demain, en passant par aujourd'hui, ceux qui résistent partout...

Et qui vont continuer plus que jamais...

Ciao à tousettoutes ! 

 

 

A côté, superbe film de Stéphane Mercurio : DVD de la semaine  

 

 

Dan29000

 

 

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Le dernier texte paru cette semaine de DENIS ROBERT qui était une des bonnes raisons d'acheter ce journal.

_______________ 

denis-robert.1213862444.jpgSiné Hebdo, last chronique.
Pour cette dernière tournée, je voudrais remercier mes deux amis Philippe Val et Richard Malka. Sans eux, l’aventure Siné Hebdo n’aurait jamais vu le jour. Un édito de Charlie Hebdo a mis le feu aux poudres voici deux ans. Une page où Val recrachait les inepties débitées par l'avocat de Charlie (et de Clearstream)- avec un supplément Chantilly : il comparait mon travail au « protocole des Sages de Sion ». C’était super classe d’autant qu’à l’époque, j’étais écrasé par les frais de procédure et mis en examen pour recel de vol sur plainte de ce même Malka. A Charlie, une partie de la rédaction rasait les murs. Seul un vieux pirate l’a ouvert en grattant quelques lignes pour dénoncer cette bassesse. Elles sont restées au travers de la gorge des deux despotes qui ont sauté sur l’occasion pour chercher des noises à Siné. Mais on ne dégage pas un vieux pirate si facilement.
Sans nous concerter, Bob et moi avons eu la même idée. Créer un journal. J’ai vendu l’idée à quelques amis. En appelant l’imprimerie, j’ai découvert que le vieux pirate avait eu la même. Et avait les mêmes amis que moi. Mon projet s’appelait Bonzaï. Le sien, Siné Hebdo. Respectueux de mes aînés, je me suis incliné. Nous arrivons au dernier numéro de la série. La situation est plus joyeuse que deux ans plus tôt. Charlie s’est débarrassé de Val. Malka n’a pas réussi me faire condamner. Je reste un sujet d’embarras pour lui, plus qu’il ne l’est pour moi. Au final ces duettistes peuvent parader dans les salons, faire illusion dans les prétoires, nous sommes de plus en plus nombreux à savoir qui ils sont. Mao Tsetoung disait L’arbre veut le calme mais le vent n’en continue pas moins de souffler. Nous sommes le vent quoiqu’il advienne. Eux sont dans le vent, quoiqu’ils entreprennent.

Publié dans lectures

Commenter cet article

aliciabx 01/05/2010 10:45



Bien dommage, j'appréciais vraiment cette satire.



dan29000 01/05/2010 11:09



oui, mais il y aura le film en octobre, et le site dès mercredi prochain !