Siné Mensuel, numéro 6, est en vente partout

Publié le par dan29000

 

  siné 06

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans ce nouveau numéro de SINE MENSUEL, avec une couverture particulièrement réussie qui circule bien dans les réseaux sociaux, mais pas encore vue sur TF1, nous avons retenu quelques articles, mais comme d'habitude, on peut facilement tout lire, ce qui n'est pas trop courant en ce moment dans la presse. On ne citera pas de nom...

 

  En premier lieu, comme nous aimons bien les articles un peu étoffés où l'auteur, ici Véronique Brocard, a le temps de développer son sujet, examinons "Les ombres de Calais". Calais les lecteurs de Danactu-résistance connaissent bien. Plus d'une fois nous vous avons parlé de NO BORDER et plus récemment du formidable documentaire de Sylvain George "Qu'ils reposent en révolte", résultat magnifique de trois ans de présence et de travail avec les migrants de Calais. Dans cette ville du Nord dirigée par l'UMP, après la démolition de Sangatte et l'évacuation de la "jungle", les pauvres migrants eux sont toujours là avec leurs rêves d'Angleterre en forme de terre promise. La traque des flics et des vigiles se poursuit à bas bruit. Alors il est particulièrement utile de jeter un peu de lumière sur cet état de fait où le but avoué est de rendre invisible ceux que déjà on ne voit jamais dans les médias...L'article, sur deux pages, est une belle réussite. Face à la répression d'État où Police de l'Air et des frontières, CRS et vigiles s'allient pour détruire tous regroupements, et ferment les squats, ce sont les associations qui font le boulot de préservation de la dignité humaine, de Salam à No Border en passant par La marmite aux idées ou La belle étoile...Juste un peu d'humanité quotidienne face aux bétons, barbelés, grillages et patrouilles policières dignes d'une dictature orwellienne. Distribuer des repas chauds, informer sur les droits, avec en prime un peu de chaleur humaine face à l'arbitraire de l'État s'acharnant toujours sur les plus faibles, pratique complémentaire de la protection des plus forts...

 

  Rien que pour cet article, on peut déjà acheter le canard.

 

  Sinon un bon entretien croisé entre des gens que l'on aime bien, car à Danactu, on aime bien le cinoche...Pas celui d'Intouchables, mais celui de Donoma, de Sur la planche, et du réseau indispensable nommé Utopia. Dans la conversation, Benoît Delépine et Gustave Kervern, Eric Martin, Carine May et Hakim Zouhani (Rue des cités) et J-J Rue (Utopia)...Là aussi sur deux pages, on apprend ce qu'est l'ACID fondé en 1991 par Tavernier, Mordillat et quelques autres, que la culture en France fait vivre 640 000 personnes (utile information pour les candidats aux présidentielles), et que les films à petit, très petit budget peuvent exister...Allez voir en masse "Sur la planche" de Leïla Kilani, en salles depuis le premier février....

 

  Comme notre site est basé dans la Bretagne profonde, on a aussi aimé l'article de Blandine Flipo sur Brennilis. Vous savez Brennilis, une belle centrale nucléaire, qui n'a fonctionné qu'une poignée d'années et maintenant il faut quelques décennies pour la démanteler. EDF avait promis un retour à l'herbe. Et les années passent, des années en forme de décennies, et toujours pas d'herbe. Quant au coût total du démantèlement, mieux vaut oublier. Alors pour noyer le poisson, les petits génies d'EDF ont eu la bonne idée de construire, à côté, une méga-centrale à gaz, pour 2016. Elle aura, pour le plus grand plaisir des habitants du coin, la capacité de dégager un demi-million de tonnes de CO2 par an ! Mieux vaut être intoxiqué au gaz carbonique, qu'irradier par le plutonium. A dire vrai, une petit résistance se fait jour chez les locaux avec un collectif nommé Gaspare...Sur des terres non éloignées de l'historique combat de Plogoff, EDF, le préfet et les maires hypnotisés par les futurs millions de la taxe professionnelle, pourraient un jour se réveiller avec une résistance salutaire !

 

  Enfin, car on ne va vous faire un inventaire à la Prévert, un bon papier d'un de nos écrivains de polars préférés, Serge Quadruppani "Les superflics contre le caca". La mythique "Ultra-gauche" d'Alliot-Marie et de Squarcini (On vous parlera prochainement d'un très bouquin nommé L'espion du Président") a encore frappé à Labège, banlieue de Toulouse. Un peu comme à Tarnac où la SDAT donnait l'assaut à une épicerie tenue par une bande de dangereux jeunes. Des gendarmes cagoulés ont défoncé des squats et embastillé six personnes...

 

  Sans oublier tous les dessins si précieux qui nous font bien marrer, et Super Rebelle, vous savez celui dont le CSA a placé son nom sur la liste des temps de parole à contrôler pour les présidentielles (Ouaf ouaf, merci au CSA pour cet humour sans doute involontaire), Christophe Alévêque. Voir les dates de sa tournée sur le site de Sinémensuel...

 

  That's all folks

 

Dan29000

 

 

SINE MENSUEL

Février 2012/ 32 p / 4,80 euros

Premier mercredi de chaque mois

Le journal qui fait mal et ça fait du bien

Vendu aussi en Belgique, Luxembourg et Suisse

Publié dans lectures

Commenter cet article

Mitsuko 06/02/2012 15:27


J'aime la Une de ce SINE.MENSUEL.


Je vais l'acheter dès demain.


Moi j'aime particulièrement les dessins super sympa et me font bien riere et je ne voudrais pas les manquer.


Le journal qui fait mal et ça fait du bien ...

dan29000 06/02/2012 16:12



Yes, encore une bonne livraison de ce mensuel aussi utile qu'hilarant, bonne lecture alors...