Slow Joe, bluesman indien triomphe à Rennes

Publié le par dan29000

Slow Joe & The Ginger Accident, une belle alliance entre un vieux bluesman indien et un  musicien lyonnais, est devenue une  révélation des TransMusicales de Rennes, où le groupe vient de faire des débuts remarqués sur scène après deux ans de travail. Son nom Joseph Rocha, mais on le surnomme Slow Joe,  hindou de 67 ans. L'autre s'appelle Cédric de la Chapelle, lyonnais de 29 ans, prof de maths et musicien.
Ce fut en 2007 qu'ils se croisèrent du côté de Goa.
Joe avoue être un ancien toxicomane et avoir vécu douze ans dans la rue, est branché par le blues et le rock US depuis toujours, et cela se sent bien dès que l'on l'entend sur scène.

"Un jour, il y avait un film à l'affiche au cinéma : c'était "Rock around the clock". Je me suis dit : ça doit être une histoire de bataille avec des pierres. J'ai acheté un billet et quand ça a commencé, j'étais scotché. Dès la fin, j'ai repris un ticket pour y retourner!"

De la Chapelle a mis au point un groupe "The Ginger Accident" puis s'est mis à bosser à distance avec Slow Joe du côté de Bombay. Sa participation aux très prestigieuses Transmusicales est donc un événement. Les premiers concerts du groupe mercredi et jeudi ont confirmé qu'il y avait bien une âme dans ce duo étonnant.
Slow Joe est vraiment à l'aise sur une scène et devant un public. Souvent émouvant, il envoie des baisers au public dans la salle et on peut surtout retenir son incroyable voix blues et soul.
Sa devise, rien n'est impossible, et comme c'est aussi la notre... On va pas se priver de l'écouter, c'est juste là : 2'35



Publié dans musiques

Commenter cet article