Soutenir les faucheurs volontaires pour une viticulture sans OGM, pétition

Publié le par dan29000

arton391.jpgSOUTIEN DE L’ACTION DES FAUCHEURS VOLONTAIRES 



SOUTIEN DE L’ACTION DES FAUCHEURS VOLONTAIRES
POUR UNE VITICULTURE SANS OGM
Aujourd'hui, 15 août 2010, une vigne génétiquement modifiée résistante au court noué
a été neutralisée par les Faucheurs Volontaires à l'INRA de Colmar. Cette même parcelle avait déjà été coupée par Pierre Azelvandre le 7 septembre 2009. Quelques jours auparavant, le tribunal administratif de Strasbourg avait annulé l'autorisation de cet essai – déjà en place depuis 5 ans
– estimant que celle-ci, délivrée par le ministère de l'agriculture, était illégale. L'INRA a fait appel de cette décision. Le procès de Pierre Azelvandre pour destruction de biens destinés à l'utilité publique s'est tenu le 7 octobre 2009 et a abouti à une condamnation à une amende de 2000 euros.

La question de la définition des biens destinés à l'utilité publique se pose.
Le court-noué est une virose de la vigne transmise par des vers microscopiques piquant les racines. Cette maladie est rare dans la région où la parcelle GM a été plantée. L'intérêt scientifique de cette expérimentation est également mis en doute par le fait que cette maladie est mineure et que l'on sait déjà la gérer. : on arrache les pieds infectés puis on laisse reposer la terre pendant plusieurs années. La rotation des cultures a des vertus connues depuis des siècles : les temps de jachère entre 2 plantations de vigne reconstituent les réserves du sol et sont écologiquement et économiquement indispensables. D'autant que, le secteur viticole connaissant une crise de surproduction, supprimer les périodes de repos du sol aggrave cet excédent, fait baisser les cours du vin, et crée finalement une augmentation de la dépense communautaire liée aux primes d'arrachage et aux distillations exceptionnelles. Dans certaines régions où le foncier est inabordable et où les zones AOC sont totalement occupées, ce repos de la terre est difficilement envisagé pour des motifs économiques de rentabilité à outrance.
La mise sur le marché de porte-greffes GM résistants au court-noué inciterait donc les viticulteurs à développer des pratiques agricoles néfastes des points de vue sanitaire, économique et écologique.

En tant que vignerons, cavistes, restaurateurs et professionnels du vin, nous soutenons sans réserve l'action des Faucheurs Volontaires d'OGM du 15 août 2010 qui les a amenés à neutraliser l'essai de vignes génétiquement modifiées de l'INRA de Colmar. Nous sommes contre les essais de cultures d'OGM en plein champ, parce que nous considérons que :
…...........................- les champs d'expérimentation d'OGM sont le premier pas d'une démarche commerciale visant à imposer, avec l'aval de la Commission européenne, des cultures actuellement non autorisées, et surtout non plébiscitées ni par la population ni par les professionnels.
…...........................- cet essai est inutile et inabouti : les fleurs ayant été supprimées, cette étude ne peut statuer sur le possible passage d'éléments du transgène dans le fruit ou le vin.
…...........................- nous ne pouvons fermer les yeux quand les firmes brevètent le vivant et rendent dépendants de leurs plants et semences, agriculteurs, vignerons, travailleurs de la terre.

Signer la pétition / De petitie ondertekenen.

 

http://lapetition.be/en-ligne/petition-7980.html 

Publié dans environnement

Commenter cet article

aatea 20/08/2010 13:27



"quant aux agriculteurs, ceux qui m'intéressent, ceux de la Conf paysanne par exemple, sont eux
aussi contre les OGM... "


donc, le Portugal ne vous interressent pas, l'Espagne ne vous interressent pas, la république
Tchéque ne vous interressent pas, la Chine ne vous interressent pas l'Inde ne vous interressent pas, les Philippines ne vous interressent pas, l'Australie ne vous interressent pas, l'Afrique du
sud ne vous interressent pas, le Brésil ne vous interressent pas, le Paraguay ne vous interressent pas, l'Uruguay ne vous interressent pas, l'Argentine ne vous interressent pas, le Chili ne vous
interressent pas, la Colombie ne vous interressent pas, le Honduras ne vous interressent pas, le Mexique ne vous interressent pas, les USA ne vous interressent pas, le Canada ne vous interressent
pas, l'Ouganda ne vous interressent pas, l'Egypte ne vous interressent pas, le Burkina faso ne vous interressent pas


?????


"


L'unique motif central des marchés des OGM, on l'a vu aux USA et au Brésil entre autres, c'est
faire un maximum de profit pour qq grandes multinationales. "


C'est pas vrai des entreprises qui veulent faire du profits, c'est fou quelle révélation
!!!!!!



aatea 20/08/2010 12:04



on ne veux pas, c'est qui on, vous?


J'ai bien compris que vous ne voulais pas, mais les agriculteurs?


Il me semble que eu, ils veulent des plantes gm, lorsqu'ils sont autorisés, il y a un véritable plébicite, il y a peut-être une raison?


vous détruisez le reste de notre recherche publique sur les plantes gm, d'après vous si il n'y a pas de concurrentes qui va en profiter?


C'est de l'argent publique, pour comprendre, vous êtes contre la connaissance?



dan29000 20/08/2010 12:10



Le on, c'est une majorité des français et aussi des européens d'ailleurs;


quant aux agriculteurs, ceux qui m'intéressent, ceux de la Conf paysanne par exemple, sont eux aussi contre les OGM...


L'unique motif central des marchés des OGM, on l'a vu aux USA et au Brésil entre autres, c'est faire un maximum de profit pour qq grandes multinationales.


C'est à peu près aussi manipulateur que peut l'être les diktats de l'OMS, sous l'influence des grands labos pour faire peur avec le très méchant virus H1N1 qui devait tous nous tuer !!! Seul but,
pas la prévention ou la santé du monde, mais juste vendre des millions de vaccins...



aatea 20/08/2010 11:43



L’Inra : « Ce sont des malades »


Le gouvernement : « Un essai exemplaire »


La FNSEA : « Inadmissible ! »


La Chambre d’agriculture : demain sous dépendance ?


Les semenciers : « Capacité d’expertise »


La CFDT : «Anti- démocratique »


a si vos soutiens sont toujours là, les marchands de peur ont de beau jour devant eux.


 


vous êtes payé par Monsanto pour détruire tout ce qui reste de recherche en France?



dan29000 20/08/2010 11:58



On ne peut lutter contre les ogm dans un endroit et non dans un autre...Monsanto, Novartis ou autres, la nationalité ne change rien à l'affaire. On ne veut pas d'OGM, ni de nanos, etc...La liste
n'est limitative.


Quant à être payé, je ne le suis meme pas pour faire ce site, alors par les vautours de Monsanto !!! Ce genre d'arguments faciles déconsidère celui qui le balance faute d'idées, sinon celles
dominantes des manipulateurs à la solde des grands groupes semenciers et labos...


Relire LE MONDE SELON MONSANTO, peut-être cela vous ferait réfléchir à leurs pouvoirs de nuisance,et que les nuisances soient franchouillardes ou yankees, on s'en fout totalement...



aatea 20/08/2010 11:08



http://www.pcf.fr/spip.php?article4988


 



dan29000 20/08/2010 11:22



Merci pour ce lien qui nous confirme que ce pauvre PCF, comme souvent, ne comprend rien aux nouvelles formes de luttes. Traiter de vandalisme, une action politique de masse (les faucheurs
volontaires ne sont ni isolés, ni illuminés) de militants déterminés, disqualifie les propos d'un parti moribond coupé des réalités des nouveaux militants.


Il est vrai que nous sommes depuis longtemps habitué à voir le PCF du mauvais côté des luttes, comme lorsqu'il défend le nucléaire face aux actions anti-nucléaires de Greenpeace ou d'autres
militants...


Le Parti qui se proclamait "d'avant-garde" il y a quelques dizaines d'années est aujourd'hui bien d'arrière-garde surtout avec des "leaders" comme Gérin, main dans la main avec les faiseurs de
lois anti-burqa tels le très réac Raoult...