Survival....Mais c'est quoi ?

Publié le par dan29000

bouton_ppt_newsite_fr_original.jpg 

Qu’est-ce que Survival ?

Survival est la seule organisation mondiale soutenant les peuples indigènes par des campagnes d'opinion. Elle fut fondée en 1969 à la suite d'un article de Norman Lewis, dans le journal britannique Sunday Times dénonçant les massacres, le vol des terres et le génocide en Amazonie brésilienne. Tout comme beaucoup d'atrocités contemporaines, l'oppression raciste des Indiens du Brésil était accomplie au nom de la 'croissance économique'.

Aujourd'hui Survival a des sympathisants dans 82 pays. L'organisation agit en faveur des droits des peuples indigènes dans trois domaines complémentaires : l'éducation, les campagnes et la recherche de fonds. Elle offre aussi aux peuples indigènes une tribune pour s'adresser au monde. Elle travaille en liaison étroite avec les organisations indigènes locales et se concentre sur les populations les plus fragiles, généralement celles qui sont récemment entrées en contact avec le monde extérieur.

Survival estime que l'opinion publique est la force la plus efficace pour faire changer les choses, son pouvoir rend plus difficile, éventuellement impossible, aux gouvernements et aux grandes compagnies de réaliser les entreprises qui oppriment et spolient les peuples indigènes.

Créée en 1978 par un groupe d’anthropologues, la branche française de Survival est constituée en association régie par la loi 1901, reconnue d'utilité publique.


Le rôle éducatif de Survival

Nos programmes d'éducation consacrés aux habitants des pays du Nord et aux Occidentaux notamment visent à démontrer l'inanité des croyances erronées et mythiques qui présentent les peuples indigènes comme des reliques d'un passé aboli que le 'progrès' fera disparaître. Nous promouvons le nécessaire respect de leurs cultures et expliquons que leur mode de vie est compatible avec le monde contemporain, à condition que cet ajustement soit endogène c'est-à-dire soit décidé et mis en oeuvre par les intéressés eux-mêmes. Nous insistons également sur les connaissances extrêmement fines, organisant des sytèmes de pensée élaborés, que ces peuples ont de leur milieu naturel (faune et flore); leur grande compétence dans la gestion de leur environnement (souvent difficile ou aride) doit être reconnue et utilisée en vue de toute évolution ultérieure de leur société.

Le travail éducatif de Survival prend plusieurs formes, à l'intérieur et à l'extérieur des écoles, en direction des enfants et des adultes. Nous fournissons gratuitement du matériel aux enseignants et aux étudiants, nous donnons des conférences publiques ou adressées à des auditoires particuliers, publions des livres et organisons des expositions de photographies…
Le soutien de Survival

Aux représentants indigènes nous offrons une tribune pour s'adresser directement aux compagnies industrielles qui envahissent leur terre. Nous diffusons les informations en utilisant les radios communautaires et les textes écrits – nous faisons savoir ce qu'endurent d'autres communautés indigènes et les mettons toutes en garde contre les menaces que représentent les multinationales. Nous leur donnons ainsi accès aux informations dont elles ont besoin pour faire entendre leur voix.

Survival joue un rôle majeur dans le bon acheminement vers leurs réels destinataires du financement des projets humanitaires, éducatifs, médicaux et d'auto-assistance. Un bon exemple en est le succès de l'élimination du paludisme dans certaines zones indigènes grâce au financement de l'assistance médicale aux Yanomami.
Les campagnes de Survival

Survival mène, dans le monde entier, des campagnes de soutien aux peuples indigènes, de la Sibérie au Sarawak, du Canada au Kenya; l'organisation a été la première dans son domaine à utiliser l'envoi massif de lettres de protestations.

En 2000 par exemple, après avoir reçu de 150 à 200 lettres par jour de sympathisants de Survival du monde entier, le gouvernement indien dut abandonner son projet de déplacer la tribu isolée des Jarawa. Peu de temps auparavant, le gouverneur de la Sibérie occidentale avait imposé un moratoire de cinq ans aux forages pétroliers dans le territoire des Yugan Khanty quelques semaines après que Survival ait diffusé un bulletin d'action urgente sur la question. Nous avons obtenu beaucoup d'autres succès.

Nos campagnes visent non seulement les gouvernements mais aussi les compagnies, les banques, les missionnaires intégristes, les troupes de guérilla, les conservationnistes étriqués ou quiconque viole les droits des peuples indigènes. Survival fut la première organisation à attirer l'attention sur les effets destructeurs des projets de la Banque mondiale, reconnus maintenant comme une cause majeure des souffrances dans de nombreux pays pauvres.

Outre l'envoi de lettres – qui expriment des milliers de protestations – nous utilisons d'autres méthodes : manifestations devant les ambassades, pressions directes sur les détenteurs de pouvoir, soumissions des cas devant les Nations-Unies, recommandations sur les projets de textes du droit international, information des peuples indigènes sur leurs droits légaux, campagnes de publicité. Tout notre travail est enraciné dans les contacts personnels que nous entretenons avec des centaines de communautés indigènes.
Dans quel sens peut-on dire que Survival est unique ?

Survival est la plus grande organisation, et l'une des plus anciennes, travaillant à la défense des droits des peuples indigènes. Elle est aussi la seule qui se concentre sur les campagnes publiques de protestations parce qu'elles sont le moyen efficace d'assurer une amélioration à long terme de leur situation. Elle est également la seule à refuser les financements d'origine gouvernementale et à ne dépendre que de ses sympathisants, ce qui lui assure sa liberté d'action mais l'oblige à veiller très soigneusement à l'utilisation de ressources limitées. Les publications de Survival sont diffusées en plusieurs langues à travers le monde. L'organisation a le statut de 'Charity' (organisation de bienfaisance) en Grande-Bretagne, d'association loi de 1901 à but non lucratif en France et des statuts équivalents en Espagne et en Italie. Nous pouvons également recevoir des dons déductibles des impôts aux Etats-Unis et aux Pays Bas.

Survival est la seule organisation de défense des droits des peuples indigènes à avoir reçu le 'Right Livelihood Award' (connu comme le Prix Nobel alternatif) ainsi que la 'Médaille de la Présidence de la Chambre des Députés' d'Italie et le 'Prix Léon Felipe' espagnol. Mais ce qui nous conforte le plus est que notre action est approuvée, dans le monde entier, par d'innombrables peuples indigènes et leurs organisations.
Que réserve l’avenir ?

Depuis 1969 l'attitude du monde 'développé' vis – à – vis des peuples indigènes a évolué vers une certaine reconnaissance. A l'époque, on pensait qu'ils étaient condamnés à disparaître ou à s'assimiler; maintenant, au moins en certains endroits, on fait plus que de reconnaître leur existence, on considère que leurs expériences et leurs valeurs sont importantes. Survival a fait émerger la question indigène dans les grands courants politiques et culturels. C'est peut-être notre plus grande réussite mais il reste à surmonter de nombreux obstacles dressés par le racisme, la tyrannie, la soif de profits et de pouvoirs.
  © Survival International (France), 2010 | Reconnue d'utilité publique


Source : Survival France


Pour voir leur site :

 http://www.survivalfrance.org/

Publié dans environnement

Commenter cet article

Eric 09/11/2011 17:51



Je connais l'existence de cette association depuis très peu de temps. On en parle pas assez. Pourtant elle mérite d'être largement connue. Les indigènes n'ont aucun moyen de défense contre toutes
les atrocités qu'ils subissent. Je la rejoindrai très prochainement sans oublier de parler d'elle sur mon blog. Le message doit circuler... merci à vous...