Tais-toi et meurs, le nouveau roman d'Alain Mabanckou, éditions la Branche

Publié le par dan29000

 

 

  tais toi et meurs 01

 

 

 

 

 

 

 

   Les éditions La Branche nous offre un nouveau volume de leur excellente collection "vendredi 13" dirigée par Patrick Raynal. Après Bordage, Pouy, ou encore Pierre Pelot, et avant Chamoiseau, c'est le toujours passionnant Alain Mabanckou qui s'y colle pour notre plus grand plaisir, avec "Tais-toi et meurs".

 

  L'histoire est celle de Julien, jeune Congolais venant de débarquer à Paris sous un autre nom. Il va rapidement être "initié" aux us et coutumes du milieu congolais de la capitale, par Pedro, personnage central de cette petite communauté. Les combines vont se multiplier et les affaires ainsi prospérer, jusqu'au jour où...

 

  Un jour bien entendu qui est un vendredi 13. On s'en doutait un peu. Julien va se trouver dans le mauvais endroit au mauvais moment pour son plus grand malheur. Juste là dans la rue où une femme se fait défenestrer. Il va donc tenter par l'écriture d'oublier ce corps en chute libre devant ses yeux, ce moment où sa vie va basculer, se retrouvant en prison.

 

  Ce roman est donc le journal de Julien. Une tentative de comprendre comment il a pu en arriver là, une sorte de reconstitution. Était-ce son destin ? Ou était-ce plus compliqué ?

 

  Depuis une quinzaine d'années, Alain Mabanckou nous enchante par ses romans et sa poésie, récoltant de nombreuses distinctions, dont l'excellent prix Georges Brassens en 2010 pour "Demain j'aurai vingt ans" chez Gallimard. Au-delà des protagonistes de son roman, l'auteur nous brosse en détails la vie haute en couleurs de ce quartier parisien où vit la communauté africaine dont le lecteur va partager les passions et les difficultés, des joies de la Sape avec "L'art de faire chanter les couleurs" aux logements précaires, le tout baignant dans de multiples petits trafics.

 

  Un roman plein de vie et de bruit qui ne nous laisse pas indifférent, ni par le sujet, ni par le style.

 


 

Dan29000

 

 

 

mabanckouTais-toi et meurs

Alain Mabanckou

Collection vendredi 13

Editions la Branche

2012 / 224 p / 15 euros

 

Voir le site de l'éditeur

 

 

 

 

 

 

==============================

EXTRAIT :

 

"Je m'appelle Julien Makambo. Pendant les semaines qui ont suivi mon arrestation, et même bien avant, lorsque j'étais encore en cavale, ma tronche et mon autre nom, José Montfort, ont occupé la une de la plupart des journaux de France et de Navarre. Dans notre langue du Congo-Brazzaville, le lingala, Makambo signifie «les ennuis». J'ignore ce qui avait piqué mes parents pour m'attribuer un tel nom qui n'est d'ailleurs pas celui de mon défunt père, encore moins celui d'un proche de la famille. Je suis maintenant convaincu que le nom qu'on porte a une incidence sur notre destin. Si ce vendredi 13 je ne m'étais pas rendu au restaurant L'Ambassade avec Pedro pour rencontrer celui qu'il qualifiait alors de «type très important» venu de Brazzaville, je ne serais peut-être pas en détention provisoire depuis un an et demi dans cette cellule de Fresnes. Mais voilà, lorsqu'on s'appelle Makambo les choses ne sont pas aussi simples."

Publié dans lectures

Commenter cet article