Toulouse : double expulsion musclée dans des squats !

Publié le par dan29000

Toulouse: double expulsion musclée

Ce mercredi 12 octobre 2011, à 6h du mat’, une trentaine de flics,
prétextant le flagrant délit de dégradations, expulse, sans procédure
légale, sept personnes au 5 rue Goudouli, un bâtiment occupé depuis 5
jours. Ils embarquent les occupant.es au commissariat. Dans la foulée,
les keufs se rendent au 17 rue des Jardins, pour expulser de la même
manière et avec le même prétexte bidon, un bâtiment occupé depuis 1
semaine.Menacé.es au flashball, 5 des 6 occupant.es se font vider de
leur lieu de vie et se font embarquer au commissariat. Les flics font
intervenir le GIPN, intervention qui coûte 30.000 euros, pour tenter de
délogé le sixième occupant resté sur le toit. Ils sont redescendus
bredouille. Une des personnes embarquée lors de la première expulsion se
refait arrétée sur le chemin de la deuxième alors qu’elle tentait de
rejoindre les soutiens présents devant le bâtiment. Elle passera en
procés le 16 novembre pour outrage à agent.

Ces lieux avaient été réquisitionnés. L’un par le CREA ( Collectif pour
la Réquisition, l’Entraide et l’Autogestion ) dans le cadre de leur
campagne Zéro Enfants à la Rue cet Hiver. L’ouverture publique s’était
déroulée le lundi 10 octobre, portée par 150 personnes. Une assemblée
s’en était suivie. Ce lieu devait accueillir cinq familles à la rue. Les
habitant.e.s du deuxième lieu, ancien restaurant du rectorat resté vide
depuis 2010, souhaitaient mettre à profit une partie des locaux pour y
organiser des activités collectives, dont des cantines populaires
gratuites. Le but était d’y expérimenter des rapports entre les gens en
dehors des circuits marchands.

Ils nous expulsent:
- parce qu’ils préfèrent laisser des bâtiment vides pour spéculer,
- parce que trop de pauvres au même endroit ça fait tache,
- parce qu’ils veulent aseptiser nos villes et nos vies,
- parce que l’ordre public prime sur la solidarité et la rencontre,
- parce qu’avec Défi Propreté, ce n’est pas seulement sortir ses
poubelles trop tôt qui est indésirable, mais aussi les pauvres qui
s’organisent…

Nous continuerons à ouvrir d’autres maisons parce que nous ne
supportons pas de voir des logements vides alors que des familles
dorment dehors, pour nous réapproprier la ville, parce qu’on a la rage,
et parce que tellement d’autres raisons!

voilà ce qu'on en disent les médias bourgeois:

http://info.francetelevisions.fr/video-info/index-fr.php?id-categorie=JOURNAUX_LES_EDITIONS_REGIONALES_MIDI_PYRENEES_1920

http://www.ladepeche.fr/article/2011/10/13/1190779-le-gipn-appele-en-renfort-pour-deloger-un-squatteur-refugie-sur-un-toit.html

http://www.teletoulouse.fr/
S Q U A T S - F R - D I F F U S I O N
https://lists.squat.net/mailman/listinfo/squats-fr-diffusion
Liste francophone de diffusion d'infos relatives aux squats
Hébergée par squat!net - http://squat.net - https://squat.net

Publié dans actualités

Commenter cet article