Tour de Fessenheim 2012, manifestation cycliste pour la fermeture de la centrale nucléaire

Publié le par dan29000

Du 22 au 24 juin prochain, participez au Tour de Fessenheim 2012

15/06/2012

Du 22 au 24 juin prochain, les associations Anti-Atom-Gruppe Freiburg, Stop Fessenheim et le CSFR s’associent pour proposer une nouvelle forme du fameux "Tour de Fessenheim", une manifestation cycliste en faveur de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, dont la dernière édition date de 2006.

 


alt

Plutôt que de réitérer le schéma des éditions précédentes, à savoir un tour cycliste entre Freiburg et Fessenheim, cette édition 2012 se veut pédagogique et conviviale. En effet, les associations écologistes ont choisi cette année de mettre l’accent sur le développement des énergies renouvelables dans la Regio. C’est donc sur leur vélo que les participants sont conviés à découvrir quelques installations des deux côtés du Rhin, avec nuitées sous tentes et soirées ponctuées de présentations d’experts, d’échanges et de musique. L’objectif est de montrer comment l’énergie nucléaire peut être remplacée par ses alternatives, nombreuses et réalisables à l’échelle locale. Au programme, entre autre : des initiatives, locales justement, telles que les microcentrales hydrauliques de Oskar Kreuz à Emmendingen en Allemagne ou le toit solaire et la chaufferie bois sur le domaine viticole de Jean Pierre Frick à Pfaffenheim.

Le danger du nucléaire reste néanmoins en toile de fond de ce projet et sera mis en exergue par une action symbolique au cours de l’étape qui passera par Colmar. Les associations souhaitent ainsi faire entendre au nouveau président François Hollande que le danger de Fessenheim est permanent et qu’une simple promesse est tout bonnement insuffisante. D’autant que cette promesse ne concerne que la fermeture de Fessenheim, alors que nous insistons depuis toujours sur la nécessité d’une véritable transition énergétique, faite de sobriété énergétique, d'efficacité énergétique et du développement de toutes les énergies renouvelables, bien plus créatrices d’emplois que le nucléaire : l’Allemagne en est un exemple flagrant.

Cette transition, que le gouvernement français se refuse encore à reconnaître et à promouvoir, est pourtant déjà enclenchée par des initiatives locales, des deux côtés du Rhin, grâce à la volonté des citoyens désireux de garder le choix de leur mode de vie, respectueux de notre planète et responsable vis à vis des générations futures. Les pionniers du solaire ne sont-ils pas issus de la farouche résistance au nucléaire des années 70 à Wyhl, puis de Kaisergaust à Gerstheim dans la plaine du Rhin ? Des mouvements comme ceux de Rob Hopkins, initiateur des « villes en transition » sont également là pour prouver qu’il nous est possible, sans pour autant revenir à l’âge de pierre, de remettre en question certains acquis de la société actuelle et d’évoluer vers un mode de vie plus respectueux de la nature et donc de l’homme.

Un « village en transition », comme il en existe quelques-uns en France. Et en Alsace, c’est d’Ungersheim dont il s’agit et c’est bien là que s’achèvera ce circuit familial : la commune accueillera la troupe itinérante dès 11h le dimanche, avec présentation par le maire JC Mensch des très nombreuses mesures mises en œuvre, suivie d’une après-midi festive et musicale à partir de 14h. Un retour en bus est mis en place vers Colmar, Selestat et Breisach (DE) contre 7 EUR, le restant du circuit étant .. .gratuit !

Programme complet et information sur www.stop-fessenheim.org

Inscription à info@tour-de-fessenheim.de

--

Pour ne rien manquer d'Agir pour l'Environnement et ses actions, comme plusieurs dizaines de milliers d'autres citoyens :

Publié dans environnement

Commenter cet article