Tunisie : Anonymous frappe la dictature de Ben Ali, "Operation Tunisia"

Publié le par dan29000

 

 

 

anonymous.jpg"Operation Tunisia" pour en finir avec Ben Ali

Verrouillés à l'intérieur d'un régime dictatorial et corrompu, des Tunisiens sont entrés en croisade pour leur liberté contre l'indéboulonnable président Ben Ali et sa clique.


Tout est parti du centre de la Tunisie, le 17 décembre dernier. Sur Debatunisie, le blogueur et caricaturiste Z rappelle avec gravité l'effroyable étincelle qui a mis le feu aux poudres. "Cette fois mes amis, il n'y a plus place à l'humour ou à l'ironie, une barrière vient d'être franchie. Un jeune de Sidi Bouzid, Mohammed Bouaziz, s'est immolé hier par le feu devant le gouvernorat suite à la confiscation par les autorités de son étalage ambulant de fruits et légumes. Ce suicide en public devait être pour lui le seul moyen de se faire entendre par un régime autiste qui a perdu tout contact avec sa population. Le jeune en question est entre la vie et la mort. Des manifestants ont exprimé leur solidarité et leur colère devant ce même gouvernorat."
Chose inouïe en Tunisie, la population proteste dans la rue. "Le régime terrorisé par la contagion a bouclé la zone et a carrément bloqué internet à Sidi Bouzid pour éviter la propagation de vidéos montrant des affrontements avec les forces de l'ordre..."

Mais le mal était fait. On dénombrera dans les jours suivant deux autres cas de suicides de jeunes au chomage, diplômés et désespérés. Le régime et ses médias aux ordres ont tout fait pour étouffer ces événements qualifiés d'"émeutes, cas isolé, manipulation politique etc... Ils cachent la vérité et accusent l'opposition et les médias étrangers de mensonge et de tentative de déstabilisation de la Tunisie", dénonce A Tunisian Girl qui n'a pas froid aux yeux.

L'exaspération est à son paroxysme et surtout la peur semble être passée dans l'autre camp. Sinon comment expliquer que le président Ben Ali se fende d'une intervention télévisée en direct. Cette innovation ne lui a pas réussi comme le montre la vidéo comique sur Youtube : son irrévérencieux téléphone sonne en pleine allocution. "Tout un symbole ce mystérieux appel. En Feignant d'ignorer les insistantes sonneries, Ben Ali montre enfin en public cette fameuse capacité qui lui a permis pendant 23 ans d'ignorer les voix qui s'opposent à la sienne...", décrypte Z.

Près de vingt jours après, le mouvement de protestation s'amplifie dans la région et dans d'autres villes, avec des lycéens, des avocats alors qu'à Thala, le local du parti du pouvoir a brûlé... Des manifestants qui prennent de gros risques face aux gaz lacrymogènes, aux raids policiers et aux tirs à balles réelles.

Sur Internet, la critique du régime Ben Ali s'avère également périlleuse. C'est que pour échapper à la police dans la Tunisie virtuelle, il vaut mieux se familiariser avec toute une série de techniques informatiques. Heureusement les novices peuvent profiter des conseils d'activistes chevronnés, par exemple sur le blog Revolution Tunisie.
D'ailleurs A Tunisian Girl rapporte qu'une cyberguerre a été lancée par un groupe de hackers nommé Anonimous en soutien avec les manifestants tunisiens. C'est l'Operation Tunisia, initiée le 2 janvier 2010 contre des sites gouvernementaux tunisiens. Au moins huit sites officiels ont déjà été touchés dont ceux du président, du Premier ministre, des ministères de l'Industrie ou des Affaires étrangères.

"L'Europe ne doit plus soutenir Ben Ali", clame enfin Revolution Tunisie dans une note qui démonte les deux mensonges du régime tunisien à savoir celui d'un "régime prédémocratique" et celui d'un "miracle économique". Un vœu pieux pour 2011 ! Pas sûr du tout qu'il soit exaucé par l'Elysée.

Philippe R

 

Source : Le blog des blogs

Publié dans écrans

Commenter cet article

Anonymous 13/01/2011 22:34



Anonymous n'est pas un groupe : il n'y a aucune structure et n'importe qui peut être anonymous, et jamais vous ne trouverez de recruteur pour cette simple raison...


Il est important d'être précis sur ce point : Anonymous n'existe pas, Anoymous c'est aussi bien moi que vous...


Pour ceux que cela intéresse, téléchargez le logiciel LOIC sur sourceforge, il est très simple d'utilisation...



dan29000 14/01/2011 09:32



merci pour ces précisions