Tunisie en lutte : la France complice de la sanglante dictature de Ben Ali

Publié le par dan29000

 

 

 

previewTragédie tunisienne : La France Complice


Le titre reproduit un peu les slogans scandés hier dans les rue de Paris en soutien aux victimes de la répression du mouvement social en Tunisie. Ce Matin le journal « le Monde »  revient dans son éditorial sur le même sujet. Sous le titre « Le silence de Paris sur la tragédie tunisienne » le journal s’interroge « la diplomatie ne saurait se résumer à la publication de communiqués dénonçant, ici et là, atteintes aux droits de l’homme, corruption et dérive dictatoriale de la part de tel ou tel régime. Les pressions publiquaes ont leur efficacité, mais aussi leurs limites. Seulement, vient un moment où le silence – en l’espèce celui de Paris – devient complice, à tout le moins peut donner l’impression de l’indifférence. Quand il faudrait dire haut et fort la parole de la France. »

La question se pose avec plus de pertinence encore ici à Tunis même si vous la posez au premier des tunisiens que vous rencontrez il vous répondra immédiatement et en toute spontanéité « Du coté de la dictature Bien sur. » Nous avons aussi tous appris ces évidence élémentaires qui font les abc de la politique chez certains. La politique ne peut pas se baser sur des sentiments ou sur des valeurs abstraits, ce son les intérêt qui sont la base et qui dicte les position politiques concret. Cela semble si logique qu’on a du mal à saisir l’intérêt qui fit de la France l’allier de la dictature dans notre pays, mais ce n’est pas à nous d’en juger.

Hier un massacre a été commis en Tunisie. Plus de vingt personnes désarmées ont été tués en pleine rue à Thela, Kassrine et Regueb. Les forces de répression qui les ont tués ont invoqué la légitime défense. Cela peut politiquement justifier un assassinat mais concrètement tout le monde sais qu’on a tiré pour tuer et qu’on a tué pour mater. Dans son point de presse du 5 janvier le porte parole de la diplomatie française a ainsi résumé la position française sur la situation en Tunisie : « Nous continuons de suivre de très près la situation en Tunisie et souhaitons que les tensions, qui ne sont dans l’intérêt de personne, s’apaisent. » La France partage l’objectif du pouvoir Tunisien pour faire cesser le mouvement de contestation en cours.

La France fait de bonne affaire en Tunisie et en plus de sa part prépondérant dans notre commerce extérieure elle rafle actuellement la plupart des marchés publics tunisiens dans des conditions dont le moins qu’on puisse qualifier est celui de transparence et de fair play. Cela nous mène à se demander si le maintien de la dictature en Tunisie est un intérêt national Français ? Les positions de la France dans les rapports d’association de notre pays avec l’union européenne vont dans ce sens. Elle fait fonction de parrain de notre dictature au prés des européens en gelant la considération du volet politique du contrat d’association. Etat de droit, Indépendance de la justice, liberté d’expression n’est pas le plat préféré que le gouvernement français aimeraient voir servir au tunisien.

Au plus fort de l’agitation qui secoue la Tunisie notre ministre des affaires étrangères a été annoncé au rendez-vous de son homologue français le lendemain. Cette rencontre intervient juste après la convocation de notre ambassadeur aux USA ou on lui aurait signifié clairement « Enough is enough» pour que le pouvoir tunisien arrête de tirez aux armes contre les manifestations et on s’attendait à ce que cette position soit réaffirmé par nos partenaires et amis dans le gouvernement français même si les termes seront plus diplomatiques et moins crus. La rencontre à commencé à 18 heure et l’usage massif des armes à feu contre nos concitoyens a débuté vers 22 heure…

Pour finir la question qui se pose ne concerne pas la complicité par le silence de Paris dans la tragédie tunisienne mais sa complicité tout court alors qu’au moment ou j’écris les armes crépitent dans plus d’un village dans mon pays.

Yahyaoui Mokhtar – Magistrat – Tunis le 10 janvier 2011

Source : TUNISIAWATCH

 

 

Publié dans actualités

Commenter cet article

golab vitold 19/01/2011 20:22



 ce sont les mêmes qui nous saulent en faisant croire qu'ils dirigent la France en la menant droit vers le mur , les bagares éléctorales , droite /gauche , ou l'ont repend les mêmes et l'ont
recomence. Chez vous la bande a benali c'était instauré "proprietaire" de la TUNISIE,en raquetant le peuple , le pais , tous ses gens , des bandis doivent etres jugés par le tribunal
internaional, dépoillés des biens et ' avoirs' ,volés , et en plus jugés pour les crimes organisés ,condamnés lourdement. Vive la Tunisie , la liberté , le droit du peuple de vivre comme des
humains . bonne chance a vous ;


vitold


 



golab vitold 19/01/2011 20:06



bonsoir a vous tous,


euh, oui, en France nous avons les mêmes qui disent " gouverner " le pais, vu les richesses recuperés par les politicards et leurs amis , la situation n' est pas la même mais identique, le
partage "- donne moi t'a montre je te dirait l'heure "-.les dictatures :droites et gauches,ce sont comme les usurpateurs et leurs mafias qui en profitent des richesses du pais et qui devient
leurs propriété. les avoirs des bandits érigés en présidents a vie dans d'autres pais ,fruits du pillage des peuples, devrait etres jugés par le tribunal international pour vol et crimes
organisés par leurs chiens de garde ,qui doivent aussi etres jugés et condamnés lourdement avec confication des avoirs et biens. vive la Tunisie.


salutations a vous .



NOUIRA 14/01/2011 11:38



Honte à la France



NOUIRA 13/01/2011 13:46



SVP lancez un appel car les Tunisiens commencent à avoir faim, les magasins sont fermés, si ca continue une semaine de plus ca va être le cahos. Il faut absolument que la communauté européenne
réagisse ! ainsi que la France.



dan29000 13/01/2011 14:05



L Europe commence, un peu, faiblement hélas, à réagir, mais le gouvernement français vieil allié de Ben Ali ne réagit qu'en "déplorant" les morts, seule Alliot Marie, ministre propose les
conseils de sa police et de son armée afin de mieux réprimer les manifs !!!!! A noter enfin samedi 15 une journée internationale de solidarité avec les peuples algériens et tunisiens, avec des
manifestations dans plusieurs villes de France, Paris, Lille, Toulouse, Lyon...



SuperNana 12/01/2011 13:51



J'ai effectivement ce midi entendu parler Alliot Marie et je trouve ses propos inadmissibles  ... Tout cela es effarant ... Ils feraient mieux de
s'occuper un peu mieux de la France avant de donner des leçons aux autres ... Un peu d'humilité ne serait pas de trop ...


Bon courage à toi. A bientôt. Bizzzzzzzzzzzzzz ...


SuperNana



dan29000 12/01/2011 16:00



Exact, exact, mais rien à attendre de MAM et autres Barouin, Le Maire and co, des amis de toujours de la dictature tunisienne...