Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

Après la désignation des gouverneurs à majorité écrasante RCD, je me sens malade. Après tant de malheurs nous y voilà au point de départ comme si rien n'était comme si nous n'avons rien fait. Les mêmes visages brûlés de l'ancien régime. Le message est clair, le message du gouvernement, le gouvernement ganouchi (je ne vais pas déranger le majuscule pour écrire le nom de ce petit monsieur) nous envoie un message très clair: c'est le RCD qui commande et qui commandera. Mais qui est le RCD avant tout: c'est ce parti qui a monopolisé le pouvoir pendant plus de 23 ans, c'est ce parti qui a volé toutes les richesse du pays, c'est ce parti qui a semé la haine entre les citoyens du même pays, c'est ce parti qui nous a obligé à vivre dans la terreur, a confisqué nos droits les plus élémentaires, c'est ce parti qui a envoyé récemment ces milices et ces mercenaires pour casser les cranes et pour semer non pas des fleurs mais des balles, des balles bien réelles dans les poitrines et les têtes de nos fils. Comment, comment osez-vous donner confiance en des gens de la sorte? Comment, comment osez-vous oublier. oublier la torture, l'harcèlement, l'humiliation quotidienne, la peur que nous vivions chaque jour, oublier la bassesse,l'abjection, l'arrivisme, la corruption de ces gens là? Mais c'est absurde si vous osez vraiment oublier.


Ces gens sont toujours ici, le parti est encore là. Pire encore, ils commandent et dirigent, ils nous envoient des signes. La désignation des gouverneurs et des directeurs de de radio RCD est l'ultime insulte pour toutes les femmes et pour tous les hommes libres de ce pays, une ultime insulte pour les martyrs qui sont tombés dans la bataille pour la liberté, la dignité et la démocratie. La désignation de telles personnes dans des postes clefs, peut être comprise comme un feu vert donné au parti pour reprendre ses activités et pour être présents dans le système. 


Je vous assure me chers amis si nous baissons les bras en ce moment historique de notre marche vers la liberté et la démocratie nous allons tout perdre, ils vont nous manger crus, grignoter nos droits et nos valeurs jusqu'à ce qu'il ne reste de nous-mêmes que des absurdité et des faux semblants. Si on s'arrête ici, laissant passer leur projet malhonnête, nous allons revenir à une Tunisie telle qu'elle a été avant le 14 janvier. Une Tunisie de corruption et de dictature où les policiers et les mouchards "RCDistes"règnent en maîtres absolus, une Tunisie où tu ne peux rien faire, où tout est bloqué, où les jeunes errent comme des fantômes sans avenir et sans horizon. Voulez vous vraiment revenir en arrière, si oui taisez-vous, baissez vos bras et laissons aux RCDistes le champ libre pour fomenter de sales complots contre notre jeune révolution. Si vous êtes contre, si vous ne voulez pas, tout comme moi, revenir en arrière, revenir vers des situations abjectes et inhumaines, levez vos voix! Exprimez-vous haut et fort. Dites non pour le RCD, Non aux RCDistes.


Je ne vois pas une insulte plus grande que de voir des gens qui ont participé aux massacres de nos proches  vivant en toute liberté et essayant même de nous voler notre révolution.


ça sera honteux et lâche si nous acceptons, par notre silence complice, de participer à ce crime.


Par kaisamri.over-blog.com

 

Pour découvrir le site de l'auteur, c'est ICI

Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost 0