Tunisie : un témoignage en direct

Publié le par dan29000

 

 

freedom 13

Chers compatriotes du monde entier : aidons-nous !

par Hichem Kacem Bey, vendredi 14 janvier 2011, 21:25

A l’instant où je vous écris j’entends des cartouches à proximité de la route de la Marsa au niveau de « Promogros » et de Carrefour. Des pilleurs ou casseurs meurent sous les balles des militaires. Ceux et celles qui scandent victoire dans la rue ne sont pas à excuser non plus car nous nous ne devons pas dévier de notre cible première et de notre noble dessein. A ce titre, la révolution merveilleuse populaire engagée grâce et à cause du héros défunt Bouaazizi doit impérativement déboucher sur un mieux-être social pour toutes les Tunisiennes et tous les Tunisiens en se fixant trois objectifs clairs :

1-      Indépendamment de l’interprétation des deux articles de la constitution, qui fait rage dans toutes les chaînes de télévision, l’actuel président « temporaire » doit prendre des mesures avec les militaires pour faire régner le calme dans tout le pays, sinon il doit partir lui aussi. Il a à mettre en place :

  • Un gouvernement de transition de suite !  
  • Amorcer un débat franc sur le plateau de la télé dés ce soir sur l’après Ben Ali et ne rien laisser planer comme doute là-dessus !
  • Désigner nommément un haut responsable militaire qui doit mettre en confiance le peuple du nord au sud en expliquant la stratégie à adopter de nuit comme de jour (le peuple a confiance en les militaires)    

2-      Notre priorité est et doit être le retour au calme dans nos rues et dans nos foyers, mais non la destination de l’ex président et de sa famille ou de son entourage ! Ils seront jugés et rappelés à temps ‼ !

3-      Que les ami(e)s de Facebook ou les intervenants Tunisiens sur les plateaux des télés arrêtent de palabrer sur les hiatus juridiques et d’appeler au retour au calme dans un pays qui risque un affrontement civil entre « pauvres » et « riches ou assimilés ». Au risque de ma répéter, nous devons absolument éviter cette jubilation que nous trions d’un tel ou tel événement concernant les partants car la reconstruction de notre pays passe avant toute autre considération ! Nous avons été exemplaires dans la manière avec laquelle nous (peuple Tunisien) avons « destitué » l’appareil exécutif du pays ; alors donnons-nous l’occasion de montrer aux sceptiques, aux pays amis et à nos voisins le couronnement de notre lutte dans leader patenté. Dés à présent le « réel changement » dans toutes sphères de notre société civile doit s’opérer et au plus vite !  

  • Ce n’est qu’avec la perspicacité et la clairvoyance que nous pouvons prouver à nous-mêmes que nos martyrs ne sont pas morts pour une cause aussi juste que la leur et la nôtre. De grâce, soyons dans la reconstruction maintenant et gardons notre propension vengeresse pour plus tard !
  • Vive la Tunisie libre et libérée de ses malfrats !

 

Hichem Kacem

 

Source : FB

Publié dans actualités

Commenter cet article