Underground, de Julien Assange et Suelette Dreyfus, édition des Equateurs

Publié le par dan29000

 

 

ASSANGE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis la création de notre site, nous avons suivi l'émergence puis l'incroyable percée de WIKILEAKS dans le monde en 2010. Son créateur a depuis quelques mois des ennuis avec la justice. Nous avons publié récemment l'entretien de Julien Assange, interviewé par Flore Vasseur, qui justement préface avec justesse ce livre publié en 1997.


Les éditions de l'Equateur ont eu la riche idée de le traduire, et c'est une pièce importante dans le dossier d'Assange, personnage aussi fantasque que mystérieux, hacker de génie et créatif passionnant.

Qui était vraiment Assange, avant de devenir LE créateur de Wikileaks, le site de révélations qui a fait bougé les lignes diplomatiques, jusqu'au fin fond du Pentagone.

Quand il rencontra Suelette Dreyfus, il n'avait encore que 22 ans et était déjà un petit génie turbulent du hacking, poursuivi (déjà) par le FBI ou jugé par une Cour australienne. Marié, père puis divorcé. Le petit gars se nommait alors MENDAX et était déjà capable d'entrer dans les réseaux les mieux sécurisés, de l'armée US à la Nasa, en passant par la Citibank...

Il n'était d'ailleurs pas tout seul à jouer à jouer au chat et à la souris avec les flics, moyenne d'âge entre 15 et 18 ans. Loin de Wikileaks, Assange fut d'abord un vrai bidouilleur de commutateurs téléphoniques au fin fond d'une obscure banlieue de Melbourne.

Au fil des pages, si l'on peut surmonter parfois les détails un peu trop techniques, le bouquin se lit alors comme un vrai thriller, qui au fil des ans va se transformer en déclaration de guerre contre les Etats ou les entreprises transnationales. En un mot le jeu de franchir les frontières numériques a un réel aspect libertaire, une sorte de lutte souvent ludique à défier les oligarchies et donc les autorités.

Et les oligarchies sont nombreuses hélas pour les peuples. Lutter contre les mensonges organisées par les Etats ayant tous les médias à leurs mains est une des bases de la volonté des hackers, à ne pas confondre avec les cybercriminels qui sabotent ou volent à leur profit.

Underground est un vrai document de la contre-culture dont nous parlons souvent ici, une mise en pratique du fonctionnement d'outils technologiques de pointe au service de la cause des droits de l'homme, et surtout une belle et utile désintoxication des diplomaties mondiales, machine à détruire la vérité.

Les héros de cette nouvelle résistance se nomment Anthrax, Phoenix ou Electron. Mendrax lui va alors former "The international Subversives".

Faut-il traduire ?

Moins visible pour des causes évidentes que les rebellions altermondialistes, les activistes  de la scène du hacking mondial prirent assez vite de l'ampleur, et c'est tant mieux.

Il fallait donc revenir un peu aux débuts de tout cela, et Underground nous le permet, et c'est donc passionnant. On pourrait dire que c'est une sorte de première partie de l'autobiographie de Julian Assange, alors que la seconde partie doit sortir en juin prochain en français.

 

Dan29000

 

 

Underground

Suelette Dreyfus et Julian Assange

Préface Flore Vasseur

2011 / 348 p / 20 euros

Editions des Equateurs

Editeur Olivier Frébourg

 

Suelette Dreyfus est journaliste et unversitaire, et écrit régulièrement dans The Indépendent, The Age, The Sidney Morning Herald, et The Australian.

 

Sur le même sujet, à lire aussi :

 

L'entretien Assange-Flore  Vasseur : ICI

 

Et notre article sur le récent livre de l'autre créateur de Wikileaks : ICI

 

Et enfin un article sur un des informateurs de Wikileaks, Bradley Manning enfermé et torturé  dans une prison militaire aux USA : ICI

 

Pour découvrir le site de l'éditeur, c'est : LA

Publié dans lectures

Commenter cet article

Mitsuko 02/05/2011 08:56



Bonjour Dan,


Article très intéressant ... J'ai toujours été émerveillée par ce type de personnage ... un peu à la Arsène Lupin ... qui se bat pour une cause honnête et
pas égoïste du tout, bien au contraire ... Et les hackeurs en font partie, bien évidemment ...


Merci de ce doux partage, Dan.


Bon lundi, presque au soleil ... A bientôt. Bises.


Mitusko



dan29000 02/05/2011 10:11



Effectivement ce type est passionnant, sans doute pas facile de bosser avec lui comme l'explique l'autre créateur de Wikileaks après leur rupture (lire aussi notre article sur son livre), mais
ils ont ouvert une porte qui ne va plus se refermer, après la création d'un wikileaks bis , justement, et en France la création de FRENCHLEAKS initié par Médiapart...En finir avec l'opacité des
Etats et des transnationales est une promesse d'avenir...Bonne journée