Une lettre de 44 maires à ceux qui délaissent les banlieues

Publié le par dan29000

Lettre à ceux qui ignorent les banlieues 
Inquiet de la situation sociale en banlieue, Claude Dilain, maire PS de Clichy-sous-Bois, lance une pétition dans le Journal du Dimanche. Sa lettre a déjà été cosignée par plusieurs maires issus de tous bords politiques. 



Faudra-t-il de nouvelles émeutes pour que les pouvoirs publics s’intéressent à nos villes et à ceux qui y vivent? Il ne s’agit pas seulement de délinquance, des trafics ou de la violence qui seuls parviennent à capter l’attention des médias. Au-delà de l’insécurité, inacceptable, nous subissons, et chaque jour davantage, l’enclavement, le chômage, l’échec scolaire, le mal-logement, et une pénurie des services publics. Les habitants souffrent au quotidien, et nourrissent un sentiment d’abandon qu’une grande partie de la société française a du mal à concevoir.

Les taux d’abstention record aux dernières élections dans certains quartiers ne sont d’ailleurs qu’un signe supplémentaire de la défiance des habitants de ces quartiers vis-à-vis de la capacité du politique à changer cette situation.

Les conséquences de cette détresse, associées à la "peur des ghettos", ressenties par ceux qui ne vivent pas en banlieue, ne sont pas que locales. Elles renforcent la fragmentation sociale et urbaine: souhaitons-nous vivre dans une société "balkanisée"? Le sentiment de ne pas vivre "dans le même monde", partagé tant par les habitants des ghettos que par ceux qui y sont extérieurs, met en cause non seulement la cohésion sociale mais aussi notre pacte républicain.

Sans débat, sans même s’en rendre compte, la France est en train de changer de société: la liberté, l’égalité, la fraternité sont menacées au profit de "l’entre-soi" et de l’inégalité.

Les maires de banlieue sont en colère. Ils ne cessent d’interpeller les pouvoirs publics sur ces dangers. En vain. La secrétaire d’Etat en charge de la Politique de la ville elle-même en est réduite à écrire au Premier ministre pour s’inquiéter des retards pris sur la réforme des politiques en faveur des quartiers les plus difficiles.

Cette réforme de la politique de la ville, associée à la réforme territoriale et des finances locales, semble trop technique pour s’imposer politiquement et médiatiquement. Elle est au contraire au cœur de notre projet de société et nous donnera peut-être les outils qui nous permettront de lutter contre les inégalités territoriales et la relégation de catégories entières de population aux marges de la société.

Les élus de banlieue ont fait des propositions, restées aujourd’hui sans réponse. Tant attendue, l’installation prochaine du Conseil national des villes par le Premier ministre doit être l’occasion d’une mobilisation politique réelle en faveur des banlieues les plus difficiles, avant qu’il ne soit trop tard.

Par Claude Dilain, maire PS de Clichy-sous-Bois, président de l’association Ville et banlieue

La lettre a été cosignée par:

Marie-Hélène Amiable, maire PCF de Bagneux (Hauts-de-Seine)
Catherine Arenou, maire UMP de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines)
François Asensi, maire PCF de Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis)
Stéphane Beaudet, maire UMP de Courcouronnes (Essonne)
Henri Bertholet, maire PS de Romans-sur-Isère (Drôme)
Jean-Pierre Blazy, maire PS de Gonesse (Val-d’Oise)
Pierre Bourguignon, maire PS de Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime)
Jean Boutry, maire PS de Cran-Gevrier (Haute-Savoie)
Daniel Breuiller, maire Europe Ecologie d’Arcueil (Val-de-Marne)
Damien Carême, maire PS de Grande-Synthe (Nord)
Alain Cazabonne, maire MoDem de Talence (Gironde)
Christophe Chaillou, maire PS de Saint-Jean-de-la-Ruelle (Loiret)
Jean-Jacques Chatel, maire PS de Mainvilliers (Eure-et-Loir)
Claude Darciaux, maire PS de Longvic (Côte-d’Or)
Christiane Demontès, maire PS de Saint-Fons (Rhône)
Jean-Luc Deroo, maire PS d’Halluin (Nord)
Yves Durand, maire PS de Lomme (Nord)
Jean Esmonin, maire PS de Chenôve (Côte-d’Or)
Gérard Funès, maire PS de Chilly-Mazarin (Essonne)
Stéphane Gatignon, maire Europe Ecologie de Sevran (Seine-Saint-Denis)
Renaud Gauquelin, maire PS de Rillieux-la-Pape (Rhône)
Bernard Genin, maire PCF de Vaulx-en-Velin (Rhône)
André Gérin, ancien maire PCF de Vénissieux (Rhône)
Dominique Gillot, maire PS d’Eragny-sur-Oise (Val-d’Oise)
Marc Goua, maire PS de Trélazé (Maine-et-Loire)
Gérard Hérault, maire PS de Montgeron (Essonne)
Patrick Jarry, maire PCF de Nanterre (Hauts-de-Seine)
Jean-Pierre Kucheida, maire PS de Liévin (Pas-de-Calais)
Jean-Christophe Lagarde, maire Nouveau Centre de Drancy (Seine-Saint-Denis)
Jean-Yves Le Bouillonnec, maire PS de Cachan (Val-de-Marne)
Gilles Leproust, maire PCF d’Allonnes (Sarthe)
Noël Mamère, maire Verts de Bègles (Gironde)
François Pupponi, maire PS de Sarcelles (Val-d’Oise)
Marjolaine Rauze, maire PCF de Morsang-sur-Orge (Essonne)
Gilbert Roger, maire PS de Bondy (Seine-Saint-Denis)
Jacques Salvator, maire PS d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis)
Gérard Ségura, maire PS d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis)
Renzo Sulli, maire PCF d’Echirolles (Isère)
David Thiberge, maire PS de Saint-Jean-de-Braye (Loiret)
Rodolphe Thomas, maire Modem d’Hérouville-Saint-Clair (Calvados)
Jean Touzeau, maire PS de Lormont (Gironde)
Didier Vaillant, maire PS de Villiers-le-Bel (Val-d’Oise)
Claude Vazquez, maire PCF de Grigny (Essonne)
Dominique Voynet, maire Verts de Montreuil (Seine-Saint-Denis)
Marc Vuillemot, maire PS de La Seyne-sur-Mer (Var)

Source : - Le Journal du Dimanche 



Publié dans actualités

Commenter cet article