Université de Wisconsin-Madison : mobilisation contre l'expérimentation sur les chats

Publié le par dan29000

stop 
APPEL À L'ACTION!

Demandez l'arrêt des tests cruels pratiqué sur des chats à l'université du Wisconsin-Madison. PARTAGEZ MASSIVEMENT! L'Institut national sur la surdité a donné plus de 3 millions $ pour une série d'expériences cruelles sur les chats à l'Université de Wisconsin-Madison afin de faire l'expérience d'appareils auditifs expérimentale pour une nouvelle technologie de capteur.


Pendant d
es décennies, les expérimentateurs à l'Université de Wisconsin-Madison (UW) ont mené de cruelles et inutiles études financées par les contribuables et des sociétés dans lesquelles on implante des bobines d'acier dans le crane, on perce aussi des trous dans le crane pour y implanter des électrodes ( les électrodes sont implantées dans le cerveau ) c'est la trépanation du crane. Parfois, les chats utilisés dans cette expérience ont eu les oreilles coupées ou sont volontairement assourdis ( on défonce les tympans ) par un produit chimique toxique appliqué sur l'oreille interne. Les chats sont maintenus dans un sac de contention, ils ne peuvent pas s'échapper ou bouger. Les chats sont alors privés de nourriture pendant plusieurs jours afin de les contraindre à regarder dans la direction des sons pendant les sessions expérimentales dans lesquelles leurs têtes sont immobilisées par un boulon vissé dans leurs crânes.

Des documents internes de l'UW et photographies obtenues par PETA grâce à une poursuite détail la vie misérable et la mort de l'un des chats, c'est un chat tigré roux du nom de Double Trouble, qui a été maltraité et tué dans cette expérience barbare. Après une série de chirurgies invasives, elle a développé des infections, devenue léthargique et déprimée, a commencé à se contracter, et a souffert de paralysie dans la moitié de son visage. Elle a été considérée comme un échec par les expérimentateurs, ils l'ont finalement tué et décapité afin qu'ils puissent examiner son cerveau.

Les expérimentateurs ont justifié l'utilisation de 30 chats comme Double Trouble par an dans ce projet cruel qui n'a pas été concluant pour la santé humaine, ces tests étaient nécessaires, car il fallait "tenir un dossier de publication productif qui assure un financement constant."

Étonnamment, le gouvernement fédéral continue d'appuyer ce projet mortel et a fourni à l'UW plus de 3 millions de dollars en subventions pour des abus envers les animaux, même si les chercheurs d'autres institutions à travers le monde utilisent déjà des méthodes modernes sans l'utilisation d'animaux pour ces tests.

PETA a appelé les autorités fédérales à enquêter sur les circonstances entourant le traitement horrible qu'à subi Double Trouble afin qu'ils prennent des mesures disciplinaires à l'encontre des violations de l'UW probables des lois fédérales sur la protection des animaux. Vous pouvez contribuer à nos efforts en communiquant avec le National Institutes of Health pour exhorter l'agence de couper les fonds pour ce projet brutal et non éthique.


ÉCRIVEZ UN MOT SUR LA PAGE FACEBOOK DE L'UNIVERSITÉ MADISON
https://www.facebook.com/UWMadison


VIDÉO: http://youtu.be/hTaS7Z3z4e0
PHOTOS DE L'EXPÉRIMENTATION ( Attention images difficiles ) http://www.peta.org/features/uw-madison-cruelty/photos.aspx

ENVOYEZ VOTRE LETTRE EN UN SEUL CLIC DÈS MAINTENANT
https://secure.peta.org/site/Advocacy?cmd=display&page=UserAction&id=4317

Publié dans environnement

Commenter cet article