Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

À Lyon 2, circulez, on vire le personnel comme des malpropres...

 



Nous avons appris ce jour la volonté de la part de l’équipe présidentielle de Lyon 2 d’externaliser le service de ménage de l’Université pour la rentrée 2011/2012. Traduction : une non-reconduction des contrats de personnels affecté-e-s au nettoyage des locaux de l’université. Communiqués de la CGT-FERC SUP Lyon 2 et de la FSE-Lyon.

 

 


En 2010, la pré­si­dence, face à la mobi­li­sa­tion de la CGT contre la sup­pres­sion de per­son­nel et la pri­va­ti­sa­tion, donne sa parole qu’il n’y aura pas d’exter­na­li­sa­tion.

Comme d’habi­tude, ce sont des paro­les en l’air.

Car de fait, l’exter­na­li­sa­tion des ser­vi­ces fait partie inté­grante de la LRU et du pas­sage aux Compétences Élargies.

De plus, cette déci­sion de virer comme des mal­pro­pres des per­so­nels pré­sent-e-s depuis par­fois plus de dix ans n’a même pas été dis­cuté en Conseil d’Administration ni au Comité Hygiène et Sécurité.

Pour déci­der du sort de per­son­nel pré­caire, pas besoin en effet de dis­cu­ter dans les ins­tan­ces pré­vues à cet effet.

Les per­son­nels concerné-e-s se retrou­vent donc mis-e-s à la porte dès la ren­trée, après avoir effec­tué le sale boulot à la fac pen­dant des années.

Ils et elles n’ont à ce jour aucune infor­ma­tion ni sur leur avenir sur des éventuelles pos­si­bi­li­tés de reclas­se­ment !

L’uni­ver­sité, appli­quant avec zèle la LRU, s’atta­que en pre­mier à des pré­cai­res, qu’elle a exploité et tenu à la gorge par des renou­vel­le­ments de contrats mer­di­ques et tem­po­rai­res.

Les per­son­nels de l’uni­ver­sité ne sont ni des chif­fres dans un budget, ni des bouche-trous qu’on traite par le mépris le plus total !

Ces licen­cie­ments et ces recours à des sous-trai­tants privés ne sont que le début d’une mise au pas glo­bale d’une uni­ver­sité-entre­prise, jouant avec les vies des tra­vailleurs/euses, sélec­tion­nant les étudiant-es, sou­met­tant le savoir à des cri­tè­res de ren­ta­bi­lité.

C’est tout sim­ple­ment scan­da­leux !

Uni-e-s et soli­dai­res, per­son­nels, étudiant-e-s et ensei­gnant-e-s, c’est ainsi que l’on fera plier cette déci­sion écœurante de la pré­si­dence de Lyon 2, qui n’en est pas à son pre­mier coup d’essai !

Titularisation de tous/tes les mem­bres du per­son­nel de l’uni­ver­sité, avec des salai­res et des condi­tions de tra­vail dignes !

La FSE-Lyon

COMMUNIQUÉ DE LA CGT-FERC SUP LYON 2

Joli mois de mai, alors fais ce qu’il te plaît...

L’été est en avance, c’est bien­tôt les vacan­ces...

Très chers col­lè­gues,

Vous avez tous reçu la lettre heb­do­ma­daire des per­son­nels, dans vos boîtes aux let­tres électroniques. Elle nous annonce des nou­veau­tés pour la ren­trée 2011/2012.

Mais à notre grand étonnement, il n’y est pas fait men­tion de l’exter­na­li­sa­tion du ser­vice du ménage de l’Université, c’est-à-dire de la non reconduc­tion des contrats de plu­sieurs dizai­nes de per­son­nes (essen­tiel­le­ment des col­lè­gues affecté/es au net­toyage des locaux de l’Université).

Petit rappel des faits :

Le 22 novem­bre 2010, nous avions eu connais­sance d’une très forte volonté de la Direction de l’Université, d’exter­na­li­ser cette acti­vité, et nous avions envoyé une alerte, et créé le buzz, sur l’avenir pro­fes­sion­nel de nos col­lè­gues de ce ser­vice.

La Direction nous avait juré, la main sur le cœur, qu’il n’en était pas ques­tion..... Nous avions mal com­pris !

Le Président Tiran avait même orga­nisé à la hâte une réu­nion avec les per­son­nels concer­nés (rap­pe­lez-vous, c’est ce jour où il était tombé 30 cen­ti­mè­tres de neige !).

Joli mois de mai, alors fais ce qu’il te plaît...

L’été est en avance, c’est bien­tôt les vacan­ces...

C’est main­te­nant affi­ché : le ser­vice du ménage de l’Université va être exter­na­lisé !!!

Le ser­vice du ménage, ce sont ces équipes de femmes et d’hommes, bien sou­vent invi­si­bles, qui vident nos pou­bel­les, lavent le sol, main­tien­nent nos bureaux, nos amphis et nos bâti­ments pro­pres, pour qu’ils ne res­sem­blent pas à un par­king de Quick un diman­che soir....

Joli cadeau de la Direction de notre Université fait à une très grande partie des per­son­nels, non titu­lai­res ou non CDIsés, du ser­vice du ménage : des non reconduc­tions de contrats pour cause de loi LRU et de pas­sage aux Responsabilités et Compétences Élargies.

Donc notre Direction n’est nul­le­ment res­pon­sa­ble : c’est pas nous, cir­cu­lez, y’a plus rien à voir !

Et d’ailleurs ce n’est pas un licen­cie­ment, c’est une fin de contrat....Que nous aimons cette sub­ti­lité séman­ti­que, cela va faire chaud au cœur de leurs famil­les !

Fin du long feuille­ton sur les per­son­nels du ser­vice du ménage. Fin d’une longue crise, sur fond d’un avenir froid et sans âme, réglé par les arrê­tés minis­té­riels et leur froide mise en appli­ca­tion par une Direction inflexi­ble et zélée.

Il n’aura fallu que six mois à la Direction de notre Université pour se par­ju­rer.

Ce dos­sier, comme beau­coup d’autres et comme d’habi­tude, n’a nul­le­ment été évoqué dans les ins­tan­ces pari­tai­res qui se sont réu­nies il y a deux semai­nes, (Comité Technique Paritaire, Comité Hygiène et Sécurité), et encore moins au Conseil d’Administration de l’Université.

Pourquoi faire ? C’est ce qu’ils doi­vent penser...

Quand nous évoquons cela avec la Direction de l’Université il nous est répondu que « notre mis­sion à l’Université n’est pas de faire du ménage, mais de faire de la Recherche et de l’Enseignement ! »

Oui, nos col­lè­gues concerné/es ne dor­ment plus, et se deman­dent ce qu’ils/elles vont deve­nir.....ce que vont deve­nir leurs famil­les... quel été mer­veilleux !

Joli mois de mai, alors fais ce qu’il te plaît...

L’été est en avance, c’est bien­tôt les vacan­ces...

C’est donc le début d’un nou­veau et long feuille­ton à Lyon 2, que nous, syn­di­ca­lis­tes CGT, avons déjà vécu dans les années 1990, dans les ban­ques et les gran­des entre­pri­ses.

Oui, il faut le dire haut et fort : les col­lè­gues du ser­vice du ménage ne sont que le début d’une longue liste. Et sur cette liste, beau­coup s’y retrou­ve­ront !

Est-ce notre mis­sion de faire de la main­te­nance infor­ma­ti­que ?

Est ce notre mis­sion de faire des pho­to­co­pies ?

Est-ce notre mis­sion de faire du gar­dien­nage ?

Est-ce notre mis­sion de répon­dre au télé­phone (que cela soit à l’accueil ou en hot­line infor­ma­ti­que) ?

Est-ce notre mis­sion de faire de la comp­ta­bi­lité ?

Est ce notre mis­sion d’assu­rer la logis­ti­que des dif­fé­rents col­lo­ques et congrès ?

Est-ce notre mis­sion de faire de l’électricité, de l’entre­tien des espa­ces verts, de la télé­pho­nie, etc. ?

Non, vous qui pouvez pren­dre ce type de déci­sions vous vous trom­pez !

Les mis­sions de l’Université sont certes la Recherche et l’Enseignement, mais également le main­tien de la cohé­sion sociale, l’humain à placer au centre de toute réflexion, l’évaluation de l’impact de chaque déci­sion sur les hommes et les femmes qui font l’Université.

Les voici nos « vraies » mis­sions : celles qui, per­met­tent de rele­ver la tête et d’être fier d’œuvrer au déve­lop­pe­ment de Lyon2.

L’Université est ce qu’elle est, car des femmes et des hommes y ont apporté de la pas­sion, des joies, des peines, de la sueur, de l’énergie, des coups de sang, de la colère, mais sur­tout la convic­tion qu’un être humain a plus de valeur qu’un plan comp­ta­ble !

La vraie mis­sion de l’Université est d’affi­cher par­tout et tou­jours qu’un être humain a de la valeur.

La CGT Lyon 2 n’aban­don­nera pas des dizai­nes de col­lè­gues déjà dans la souf­france. Nous défen­drons, de toutes nos forces , nos col­lè­gues atta­qué/es.

Pour cela, nous avons besoin de votre sou­tien, car en les défen­dant eux, nous nous défen­dons nous.

Oui, nous sommes une équipe, celle de l’Université Lumière Lyon2 !

Fraternellement,

vos cama­ra­des de la sec­tion CGT-FERC SUP Lyon2

 

Source : REBELLYON

 

Tag(s) : #actualités

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :