USA : Hank Skinner ne doit pas mourir mercredi prochain

Publié le par dan29000

Hank Skinner: une exécution en questions

Par Anne Vidalie, publié le 31/10/2011


Hank Skinner: une exécution en questions

L'exécution d'Hank Skinner est prévue le 9 novembre prochain.

AFP

L'Américain de 49 ans, condamné à mort, demande le report de son exécution pour bénéficier de nouvelles expertises ADN. 

Le compte à rebours a commencé pour Hank Skinner, un Américain de 49 ans condamné à mort dans son pays pour l'assassinat de sa compagne et des deux fils de celle-ci, en 1993. Alors que l'exécution est prévue le 9 novembre, une question se pose au sujet de cet homme qui se dit innocent: pourra-t-il bénéficier, comme il le souhaite, de nouvelles expertises ADN? Sa demande, validée en mars par la Cour suprême, obligerait la justice à réexaminer certaines pièces trouvées sur les lieux du crime: deux couteaux, un torchon et une veste.  

Seul problème: un doute plane désormais sur la présence de ces éléments parmi les scellés du dossier! Entendue sous serment le 21 juilllet, l'avocate générale chargée du procès, Lynn Switzer, a indiqué ne pas détenir ces pièces confiées, lors de l'enquête, à la cour du district de Gray County (Texas). "Je n'ai pas accès à ces scellés et je ne peux pas vérifier leur existence", a admis la magistrate. Traduction de Sandrine Ageorges-Skinner, l'épouse française du condamné: "Je suis sûre que certains éléments ont été détruits."  

 

Source : Express

Publié dans actualités

Commenter cet article

Mitsuko 06/11/2011 13:45



C'est une évidence pour moi que Hank Skinner ne doit pas mourir mercredi prochain, pas avant qu'il puisse bénéficier de nouvelles expertises
ADN.


On peut quand même obtenir cela pour l'innocenter, non ???


Sinon, cela devrait être considérer comme un meurtre ... sinon, ce n'est pas juste du tout et ce ne serait pas normal ...



dan29000 06/11/2011 14:15



Bien dit, beaucoup de gens s'activent en ce moment et durant les 3 jours prochains, aux USA et en France puisque son épouse Sandrine est française, et pour ceux qui ont CANAL +, un documentaire,
ce mardi (article demain sur Danactu)