Vaccins, mensonges et propagande, un livre utile de Sylvie Simon

Publié le par dan29000

 

 

 

 

 

 

 

vaccins"Guérisseurs ou bandits ? Les observateurs sont souvent bien en peine de décider lequel de ces deux termes appliquer  à l'industrie pharmaceutique internationale."

 

Peter MARSH (New scientist-1989) 

 

 

 

 

L'automne est de retour, et avec lui, dans l'actualité, les médias débutent leur propagande médicale. Il est temps de vous faire vacciner, c'est même une urgence, certains iraient même jusqu'à parler de devoir. Certes nous sommes encore assez loin de la vague d'intox subie l'an passé avec, main dans la main, l'OMS et ses fameux experts, le gouvernement avec Bachelot et les médias complaisants qui tentèrent, heureusement en vain, de nous faire croire que nous allions tous mourir si nous ne passions dans les centres de vaccination contre le très horrible H1N1.

Tout cela aurait été assez risible, si des sommes considérables d'argent public n'avaient été gaspillées un peu partout dans le monde, surtout maintenant que l'on sait que les fameux experts de l'OMS étaient sous influence. Celle des laboratoires pharmaceutiques dont les profits furent colossaux.

Business as usual...

Alors il est intéressant de réfléchir, au-delà de ces manipulations de masse en 2009, à l'usage des vaccins, et le livre de Sylvie Simon s'y emploie. Elle est journaliste et écrivain, ayant publié plusieurs essais sur d'énormes scandales sanitaires, du sang contaminé à la vache folle, en passant par l'amiante ou les hormones de croissance.

Hélas le champ est vaste.

 

Elle débute son essai avec un très utile rappel sur l'histoire de la vaccination. C'est à la variole que nous devons l'invention du vaccin. Et la variole n'est pas vraiment une maladie récente puisqu'on en découvre des traces sur le pharaon Ramsès V qui en serait mort en 1157 av. J-C. Mais il fallut attendre le 18e siècle avec le médecin anglais Edward Jenner qui inventa la variolisation. Sylvie Simon nous apprend que c'est avec lui que débutèrent les mensonges. En 1871, le Select committee of the Privy Council d'Angleterre demanda une enquête sur la loi de vaccination imposée quatre ans plus tôt. En effet 97 % des personnes mortes de la variole avaient été vaccinées contre cette maladie !

 

Peu de temps après, en Belgique, en 1880, fut créée la "Ligue universelle des anti-vaccinateurs" qui organisa plusieurs congrès internationaux de médecins et scientifiques. Cette action déboucha sur le rejet de la vaccination dans plusieurs pays d'Europe.

 

 

L'auteur ensuite revient sur les vaccins infectés par des virus animaux et surtout sur le fameux vaccin contre l'hépatite B, le parfait exemple des contradictions des services de santé. Plus loin, elle consacre un chapitre édifiant au ROR, (Rougeole, Oreillons, Rubéole) où les médias complaisants, pardonnez le pléonasme, tentent régulièrement de nous faire croire que la terrible rubéole est parfois mortelle, alors que cette maladie disparaît naturellement. Information essentielle, le CDC, en 2006, confirmait que 89 % des enfants en âge scolaire qui avaient contracté la rougeole avaient été auparavant vaccinés...

 

Cherchez l'erreur !

 

"La médecine a fait tellement de progrès que plus personne n'est en bonne santé"

Aldous Huxley.

 

Après avoir détaillé, un des effets secondaire du ROR, l'autisme régressif, Sylvie Simon passe en revue les victimes présentes du ROR.

 

Enfin, sans doute la partie la plus révélatrice du livre, elle rappelle, et c'est réellement indispensable, que le marché des vaccins est fabuleux. Les ventes progressent chaque année de 14 % selon David Stout, directeur des ventes chez Glaxo. Toujours plus de publicité, toujours plus de nouveaux vaccins et aussi toujours plus de désinformation où l'industrie nous martèle que notre vie serait impossible sans vaccinations.

 

Les vaccins du futur approchent.

Contre les MST, le zona, l'asthme, l'herpès, les caries dentaires ou encore l'ulcère de l'estomac...

Hélas pas encore de vaccin contre les vaccinations...

 

Un chiffre d'affaires de 8,5 milliards en 2006, qui devrait dépasser les 21 milliards en 2010 ! GlaxoSmithKline, Merck, Chiron ou Sanofi-Pasteur sont les laboratoires les plus importants.

Etant donné que  les prix flambent, les pots de vin flambent aussi afin de faire que les hommes politiques participent au mieux à cette croisade médicale.

 

Exemple aux USA :

Le docteur Frist, leader de la majorité républicaine au Sénat de 2003 à 2007 a reçu plus de 800 000 dollars de l'industrie pharmaceutique dans le but de protéger les fabricants de vaccins des 4 200 procès intentés par des parents d'enfants handicapés.

 

En post-face, un texte de Jacqueline Bousquet, biologiste et chercheur honoraire au CNRS.

Ajoutons à cela une bibliographie et les coordonnées d'associations.

 

Un livre parfaitement documenté qui nous met utilement en garde contre les nombreux méfaits de l'industrie pharmaceutique, moins connue, mais aussi nocive que l'industrie de l'armement. Un essai à lire d'urgence, afin d'éviter de se précipiter chez son pharmacien dans les  jours prochains...

 

Dan29000

 

 

Vaccins, mensonges et propagande

Sylvie Simon

Editions Thierry Souccar

2009 / 256 p / 20,90 euros 

 

Publié dans lectures

Commenter cet article

laurent20 06/10/2010 15:21



effectivement c'est un excellent bouquin qui cadre bien tout ce que les marchands des labos pharma. veulent nous refourguer avec Bachelot et ses guignols...A lire donc...