Valognes Stop Castor, agir contre le nucléaire

Publié le par dan29000

logopourfacebook-81a03.pngCastor, une occasion d'agir contre le nucléaire

 

Le collectif Valognes Stop Castor appelle au rassemblement pour empêcher le départ d'un train de déchets de La Hague (Manche) vers l'Allemagne.

 

 

-----------

puceinvite.jpgLa catastrophe de Fukushima se rajoute à la longue liste de l'horreur quotidienne du nucléaire, mais il n'est plus temps de s'étonner de cette réalité. Si, pour certains, elle est l'alibi d'un contrôle et d'une gestion de la vie plus poussée, elle attise pour d'autres un sentiment de colère qui ne se dissout pas dans le fatalisme ambiant ou l'attente désespérée d'une échéance électorale. C'est par un geste fort, porté collectivement à l'intérieur même du pays le plus nucléarisé du monde, que sortir de cette impuissance devient tangible.


Le 24 novembre prochain partira le dernier transport de déchets nucléaires Castor (Cask for Storage and Transport Of Radioactive Material) de La Hague à Gorleben, en Allemagne. Voilà qui nous donne une occasion d'agir. La question des déchets constitue le maillon faible de l'industrie nucléaire, et l'illustration la plus frappante du scandale qu'elle est dans son ensemble: on ne sait pas plus s'en débarrasser aujourd'hui qu'il y a soixante ans –on les envoie finir leur demi-vie sous terre à Bure, en Lorraine, ou à l'air libre en Sibérie.

Le transport de novembre 2010 a été marqué par une très forte mobilisation en Allemagne. Depuis 15 ans, pas un train ne passe sans embûches. La diversité des pratiques de blocage permet un véritable harcèlement sur la quasi totalité de la ligne: par exemple, quand 50.000 personnes manifestent à Dannenberg, 400 paysans du Wendland stationnent leurs tracteurs pour bloquer les convois policiers, tandis qu'à Hitzacker, 1.400 personnes s'invitent sur les voies. L'an passé, l'arrêt du convoi durant quatre jours a rendu plus onéreux la sécurisation du transport que le transport lui-même.


Ce que nous proposons, c'est donc de nous approprier les méthodes les plus éprouvées du mouvement anti-nucléaire allemand et de doubler le traditionnel rassemblement de Valognes d'un camp de deux jours, d'où partent actions et réflexions. Il existe d'ores et déjà des collectifs locaux constitués ces derniers mois à la suite de Fukushima, ainsi que des personnes qui s'organisent contre le projet de ligne à très haute tension dans la Manche, en Mayenne et en Ille-et-Vilaine. Nous appelons au rassemblement le plus large possible afin de bloquer le train Castor à son point de départ, et pourquoi pas sur tout le reste de son trajet. Après la grande manifestation de Rennes du 15 octobre, ce serait une façon d'insuffler un nouvel élan à la lutte, de relancer le mouvement anti-nucléaire en France et, qui sait?, d'un jour vaincre.


Le collectif Valognes Stop Castor

 

Source : MEDIAPART

 

ATTENTION DEPART DU TRAIN CASTOR AVEC UNE JOURNEE D'AVANCE, mercredi

Publié dans environnement

Commenter cet article

bonnemains 24/11/2011 03:42


comment du fait pour que ton ordi il marche , tu pédalE pour avoir de l'éléctricité ?

dan29000 24/11/2011 09:29



tout à fait, et cela me tient en super forme, en plus je m'éclaire à la bougie, et je fais cuire mes repas dans mon jardin sur un feu de bois...


pas facile de se mettre à un tel niveau de commentaire, aussi intelligent que les mensonges en boucle de Proglio, et aussi pertinent que la com signée AREVA, mais j'essaie...