Vancouver JO d'hiver 2010 : Nouveau taser sonore pour la police

Publié le par dan29000

Source / auteur : http://no2010.com/
La police de Vancouver acquiert un "Taser sonore" pour réprimer les manifs hostiles aux JO d’hiver de 2010


Un membre important de la police de Vancouver a confirmé à l’association pour les libertés civiles de Colombie Britannique qu’elle avait acquis un LRAD [1](Appareil Accoustique à Longue Portée), arme de contrôle des foules, pour les Jeux olympiques de 2010. Il a informé que la police utiliserait cette machine pour assurer que les ordres de la police seraient clairement entendus. L’arme sonore LRAD tire un faisceau sonore concentré vers sa cible, ce qui peut causer des dommages auditifs et gêner temporairement la vision.

Robert Holmes, président de l’association pour les libertés civiles de Colombie Britannique, a fait remarquer qu’au moment même où l’enquête sur le Taser n’avait pas encore fait l’objet d’un rapport, la police acquérait une arme de haute technologie qui pourrait être utilisée pour causer de grandes souffrances. "Cette arme de contrôle des foules a été acquise sans aucune discussion publique et sans aucune politique définie pour un usage en sécurité. Les Tasers ont aussi été introduits de cette façon irréfléchie."

A la connaissance de l’association pour les libertés civiles de Colombie Britannique, il n’y a eu aucun débat public au sujet de l’achat et de l’usage du LRAD à Vancouver ou en Colombie Britannique, aucun test de sécurité de l’engin au Canada, aucune approbation canadienne de l’usage de l’arme par aucune agence indépendante des services de police du Canada ou du fabricant de l’arme, et cette arme n’a encore jamais été utilisée dans un scénario de manifestation par la police canadienne.

"Le 22 octobre, Jim Chu, chef de la police de Vancouver, a déclaré que :" aucun effort particulier ne sera fait pour restreindre les manifestations à cause des Jeux olympiques", mais ses forces achètent des armes nouvelles et non encore testées", a déclaré Holmes. "Un conseiller municipal a déclaré qu’il n’y avait aucun parallèle avec Pékin, mais Vancouver rejoint la Chine dans l’adoption de ces nouvelles armes. L’achat et la fourniture secrets du LRAD, en coordination avec l’adoption par Vancouver d’un décret suspendant la liberté d’expression, affaiblissent la crédibilité des cajoleries des autorités municipales au sujet de la non-interdiction des manifestations pacifiques et respectueuses de la loi."

Association pour les libertés civiles de Colombie Britannique
Traduit de l’anglais par Gachet, HNS-info

Publié dans actualités

Commenter cet article