Vandana Shiva, victoires d'une Indienne contre le pillage de la biodiversité

Publié le par dan29000

 

 

  vandana-s.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Peut-être  ne connaissez-vous pas encore Vandana Shiva, prix Nobel alternatif, qui est devenue en quelques années une des figures majeures de l'altermondialisme, au même titre que Naomi Klein ou José Bové.  C'est pourquoi ce livre particulièrement réussi de Lionel Astruc tombe bien, permettant de mieux se familiariser avec une femme surprenante.

 

 


 

 C'est cette belle histoire "made in India" que propose ce livre. L'auteur a accompagné Vandana Shiva durant des mois. Il nous explique donc comment cette fille d'un garde forestier dans l'Himalaya s'est tranformée en quelques années en ennemi numéro un des grandes firmes transnationales de l'agrochimie.  Comment elle a réussi en peu de temps à convaincre des villages entiers à passer à l'agriculture biologique, délaissant de longues pratiques marquées par la chimie.

 Née en 1952 à Dehradun en Inde, Vandana Shiva eut d'abord un parcours d'intellectuelle de haut niveau.  Commençant d'abord un doctorat à la CEA, puis rejoignant l'université de Toronto pour étudier la philosophie des sciences. Elle revient en Inde en 1979 après avoir achevé une thèse sur la théorie quantique. En 1982, elle créa la Fondation de recherche pour la science, la technologie et la gestion des ressources naturelles, avant quelques années plus tard de fonder Navdanya, pour la protections des semences. Puis ce fut la création d'une ferme Navdanya sur son lieu de naissance. En 2001, première victoire qui eut un retentissement international contre le semencier Rice Tech et l'annulation d'une grande partie du brevet déposé sur un riz basmati. En 2002, elle crée une université des graines, peu avant la victoire contre le géant nuisible Monsanto, obtenant la révocation du brevet sur le blé Nap Hal. Puis en 2004, elle prend une importance internationale en manifestant avec José Bové devant l'usine Coca-Cola de Plachimada, obtenant après un long combat bien décrit le livre, la fermeture de cette usine qui pompait l'eau de toute la région.

 En 2005 ce fut la victoire contre Grace et la révocation du brevet sur le margousier.

 Tout au long de ce livre dynamisant, l'auteur et Vandana Shiva nous font partager deux de leurs grands principes que l'on retrouve aujourd'hui dans le mouvement des Indignés, la désobéissance civile et la non-violence. Deux principes aussi adoptés par José Bové qui a écrit la préface du livre.

 

 En cinq parties, ce livre nous permet de découvrir la surprenante vie de cette femme aussi rare qu'exemplaire, un vrai portrait de résistante comme nous les aimons ici. Mais au-delà des différentes périodes de cette belle vie vouée à servir les plus pauvres, existe un fil rouge, ou vert, tout au long des chapitres, le combat lui aussi exemplaire, de Plachimada, village  du Kerala, dans le sud de l'Inde. Comment la résistance de petits paysans faisant un sit-in durant deux ans devant les portes de l'usine de la multinationale américaine, dans l'indifférence générale, fut victorieuse malgré tout. Les avocats prestigieux de la firme, les emprisonnements, l'indifférence de l'Etat, rien ni personne ne stoppa ce combat.

 Il faut absolument lire ce livre pour comprendre la puissance de la désobéissance civile et aussi la puissance des luttes des femmes dans ce pays de caste. Vandana Shiva n'a pas seulement fait plier, avec d'autres bien entendu, car les mouvements étaient collectifs, plusieurs transnationales, mais son action dans le temps a fait que des milliers d'agriculteurs se sont réappropriés les semences de leurs ancêtres, et surtout affranchis des pesticides chimiques.

 

 Parcours d'une héroïne moderne pourrait se nommer ce livre, abondamment illustré de superbes photographies. Depuis que la célébrité est venue pour Vandana Shiva, elle parcourt souvent le monde, et en particulier les grands rendez-vous altermondialistes, mais sa plus belle victoire sans doute, est d'avoir réalisé une formidable alliance entre lutte locale et lutte globale, ne négligeant pas l'une pour l'autre.

 Avec bien entendu Arundathi Roy, Vandana Shiva est un des grands noms actuels du combat écologique des pays du sud dévasté par les firmes  transnationales du nord, comme Monsanto. Résister, contrer, contester et vaincre, mais aussi construire, éduquer, et développer des alternatives, ici et maintenant, tel est le programme de ce livre.

 

 Un exemple politique, écologique et humain exceptionnel, parfaitement mis en valeur dans ces pages qui se lisent comme une belle histoire toute simple, même si ses combats furent difficiles.

 

 

 

 

Dan29000

 

 

Vandana Shiva, victoires d'une Indienne contre le pillage de la biodiversité

Lionel Astruc

Collection Tous pour la planète

Editions Terre vivante

2011 / 192 p / 18 euros

 

 

N'hésitez pas à feuilleter quelques pages sur le site de l'éditeur, ICI

===============================================================================================

Au sommaire :

1953 - 1972 : L'impasse du nucléaire

Réincarnation - Caravane himalayenne - Les libres penseurs de Rajpur Road - Une rebelle au couvent - Double vie - Entre physique nucléaire et tantrisme

1973 - 1987 : La révélation

Radiations - Le rituel du départ - "Nous préférons mourir" - Recherche participative - Sit-in

1987 - 1992 : La graine et le rouet

Une dictature sur le vivant - Le présage des neuf graines - "Balbia, je te propose une expérience" - Les graines éternelles - Dans les zones tribales

1992 - 2004 : Les victoires

La désobéissance des graines - "Je n'ai ni eau, ni terre fertile" - Teddy, Maude, Jerry et José - Navdanya ou le grand essaimage - L'université des graines - "Nous avons gagné"

2004 - 2010 : Les jugements

Une trêve - La marche des graines - "J'ai d'abord été capturée" - Infiltrée chez les maoïstes - Destruction et renaissance

 

============================================================================================= 

Entretien avec l'auteur :

Lionel Astruc

 

Journaliste et photographe, Lionel Astruc remonte les filières de produits "responsables" en France et dans le monde. Il collabore régulièrement avec les 4 Saisons du jardin bio. Ses reportages publiés dans la presse font aussi l'objet de livres.

 

 

 

Pouvez-vous nous parler de votre parcours ? Comment s’articule votre vie d’écrivain avec votre vie tout court ? Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à l’écologie en général et aux thématiques que vous traitez en particulier ?

 

Mon diplôme de l’Institut de Sciences Politiques en poche, je deviens journaliste et me spécialise dans les domaines de l’écologie et du commerce équitable, avec pour thèmes de prédilection la mode éthique, la pêche et l’aquaculture biologique et le tourisme responsable. Depuis, mes articles et photographies ont été publiés entre autres dans l’Express, Libération, Régal ou Santé.

J’ai également écrit plusieurs livres sur le thème de l’écologie, dont un « Voyage en Terre durable », « un tour du monde des alternatives écologiques et équitables » (Glénat 2007). J’ai également co-écrit « 1000 façons de consommer responsable » (La Martinière, avril 2008), dirigé par Yann Arthus Bertrand et « La vie en Vert » dirigé par Elisabeth Laville. Ce qui motive ce parcours : l’envie de montrer concrètement les atouts de l’écologie pratique.

 

 

 

 

Pour chacun des livres écrits à Terre vivante, quelle a été votre motivation pour le sujet ? Quelles ont été les expériences qui vous ont permis de nourrir les thèmes abordés ?

 

Echappées vertes est le premier livre que j’ai écrit pour les éditions Terre vivante. L’écriture de guides Lonely Planet et de nombreux reportages sur le thème de l’écotourisme pour la presse m’ont naturellement mené à ce projet.
Mon 2e ouvrage, Vandana Shiva, l'épopée d'une Indienne pour la biodiversité, est un portrait bouillonnant, un livre sur les luttes et nombreuses victoires de cette femme engagée contre les multinationales, les OGM, et le processus souvent destructeur de la mondialisation.

 

 

 

Que ce soit dans les gestes quotidiens de votre vie professionnelle ou de votre vie personnelle, pouvez-vous nous donner quelques exemples de ce que vous faites en matière d’écologie?

 

Ma maison a par exemple été retapée avec des matériaux écologiques et conçue autour d’un système de chauffage au bois (poêle). J’essaie de choisir autant que possible des produits écologiques et locaux. Je travaille à domicile… mais je prend l’avion plusieurs fois par an pour réaliser des reportages lointains. Je suis donc loin d’être un exemple !

 

 

Source : Terre vivante

 

Publié dans lectures

Commenter cet article

Mitsuko 14/11/2011 22:36



Victoires d'une Indienne contre le pillage de la biodiversité, Vandana Shiva.


Une belle personne qui veut défendre la biodiversité, Prix Nobel alternatif ...


Et c'est encore une femme qui s'y attèle ... ça commence à bouger de plus en plus ... du côté des femmes et de ce qu'elles peuvent faire ..



dan29000 14/11/2011 23:05



Oui et cela est bien, même l'Inde s'y met, enfin une bonne nouvelle