Vaucluse, Gard et Drôme : marche pour la vie à l'appel du CAN84

Publié le par dan29000

Une Marche pour la Vie, au coeur du triangle de la mort dans le Vaucluse, le Gard et la Drôme

Du samedi 18 au samedi 25 août


A l’appel du Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84), une "Marche pour la Vie" aura lieu du 18 au 25 août 2012 sur les routes du Vaucluse, du Gard et de la Drôme, au coeur du triangle de la mort nucléaire Cadarache-Marcoule-Tricastin. Un seul mot d’ordre réunira les marcheurs à pieds, à vélo, à cheval, en rollers, qui relieront les 3 sites nucléaires civils et militaires... : arrêt immédiat du nucléaire ! Oui à la vie !

En finir sans attendre et une bonne fois pour toute avec le crime quotidien de la destruction atomique : tel est le sens et l’objectif de la "Marche pour la Vie" initiée par le CAN84. Les citoyennes et citoyennes relieront par étapes sur 8 jours les 3 sites emblématiques de l’obscurantisme scientiste et des atteintes à la santé et à la vie qu’ils imposent aux populations et aux territoires. Le trajet pourra s’accomplir en totalité ou par étape le matin ou l’après-midi et selon les modalités de chacun : à pieds, à cheval, à vélo, en rollers, à dos d’âne, ou par tout autre moyen.

- A chaque étape une "escouade" de volontaires se rendra dans le village ou la ville-étape pour rencontrer la population locale, l’informer, la documenter et l’appeler à l’action contre le crime nucléaire. Des photos de victimes du nucléaire seront exposées.

- A chaque étape les élu-e-s locaux seront interpellé-e-s pour prendre position, par une délibération du Conseil municipal, pour la mise à l’arrêt des installations nucléaires qui portent atteinte au quotidien par leur contaminations radioactives à la santé et à la vie.

- A chaque étape sur les lieux nucléaires une rencontre-discussion sera proposée aux salarié-e- s du nucléaire et à leurs organisations syndicales .

- A l’étape du soir sera organisée une rencontre favorisant les discussions, projets d’actions, concertations (les musiciens sont invités à apporter leur instrument de musiques à corde, à vent et percussions)

L’auto-gestion est le principe de base de cette initiative, chacun-e étant invité-e à se "gérer" personnellement au niveau de la nourriture, de l’habillement, de sa pharmacie personnelle : un véhicule d’accompagnement permettant le transport des matériels et de soigner les petits "bobos" servira de voiture-ressource.

Les personnes qui souhaitent participer à cette "Marche pour la vie" sont invité-e-s, au regard du programme ci-dessous, à préciser par courriel aux organisateurs les étapes auxquelles elles envisagent de participer.

 

Contact : collectifantinucleaire84@hotmail.fr

 

Source : SORTIR DU NUCLEAIRE

Publié dans environnement

Commenter cet article