Villeneuve d'Ascq a été "nettoyé" de ses Roms, tout va bien...

Publié le par dan29000

"Tout s'est très bien passé" , selon certain et le but a été atteint:


le terrain de Villeneuve d'Ascq est ''nettoyé''.

 

 

les Roms chassés de Villeneuve d'Ascq ont perdu successivement la caravane qui les abritait, la voiture qui les transportait; ceux qui n'avaient ni l'un ni l'autre, les affaires qu'ils n'ont pu emporter dans leurs sacs.
ils errent maintenant d'un endroit à l'autre, partout délogés par la police , en dépit de certaines compassions de la part de ceux qui "ont des ordres".
ils sont 34 hommes, 26 femmes, 23 ados, 36 enfants, 11 nourrissons et 1 bébé de 5 jours! À pied, avec le baluchon de ce qui leur reste.(sans compter ceux de la rue breughel les places soit disant mises à disposition des familles qui n'avaient ni véhicule, ni caravane, se sont limitées à 6 places à Bachant près d'Aulnoye-Aymeries où le personnel du soir du 115, sensible à notre appel, a conduit des malades, enfants ou âgés , prioritaires .


Ainsi, contrairement à ce que le Collectif demandait depuis sa création, une évacuation "sans violence "mais "sans alternative " aboutit à jeter les gens sur la route en espérant les voir partir de découragement.
Pourquoi n'avoir pas fait les choses en concertation et en mettant tout le monde à contribution, à tous les échelons? Au lieu de cela l'expulsion a été opérée en l'absence de ceux qui ont pris la décision nous laissant sans interlocuteurs capables de décisions.
Les associations du Collectif ( ATDQM, CCFD terre solidaire, MRAP, LDH, Pierre blanche, Atelier solidaire, Europe Écologie les Verts, Front de Gauche et des citoyens-es ) après les avoir accompagnés depuis l'évacuation , devant l'état moral et physique de ces Roms épuisés par l'errance et l'inquiétude, ont ouvert les portes de la MRES à une trentaine de ces personnes pour leur permettre de se poser, se reposer, temporairement, de 2 jours de fuite.
Nous en appelons aux autorités, institutions, organismes de toutes sortes, aux citoyen-es attaché-es aux valeurs proclamées de la République , pour nous aider à faire face à cette situation humaine, en proposant ce qu'ils peuvent à la permanence de la MRES ( de 11H à 18h); le Collectif n'a pas les moyens matériels à la mesure de son devoir de solidarité.
Il n'y a pas de "problème Rom": le problème, c'est ce qu'on leur fait subir dans tous les pays d'Europe, dont ils en sont pourtant une composante depuis le XIV ème siècle!
L'évacuation sans solution relève de la déraison et de l'irresponsabilité.
Le contexte politique nous laissait espérer autre chose, mais il n'est jamais trop tard pour bien faire!


Le collectif solidarité roms de la métropole lilloise


Samedi 11 août 2012 à 12 h

Publié dans actualités

Commenter cet article