Welcome in Vienna, la trilogie d'Axel Corti en coffret de 3 DVD

Publié le par dan29000

 

 

  welcome

 

 

 

 

 

 

 

Durant les années quatre-vingt, alors que le cinéma donnait déjà quelques signes de mauvaise santé, une pépite venue d'Autriche surnageait : la trilogie du cinéaste autrichien Axel Corti. Une seule partie de son monumental film fut d'abord projetée, et il fallut donc attendre l'an passé afin d'admirer cette réussite.

 

  Inspirée par la vie du scénariste G. S. Troller, qui signe d'ailleurs le scénario, cette longue fresque historique est aussi et surtout un long voyage humain qui débute en 1938 à Vienne, après la nuit de cristal. Nous suivons donc la longue errance d'un petit groupe de trois jeunes Autrichiens juifs, de pays en pays, jusqu'à la victoire de 1945.

 

  Portraits de gens ordinaires, dont l'adolescent Ferry qui vient de perdre son père, le film offre, dans un noir et blanc somptueux, le long et difficile parcours de personnes, juives ou non, qui font l'histoire, dans ce moment si particulier où il faut fuir. Certes la "grande" histoire est bien présente via quelques documents d'archives, mais toujours parfaitement intégrés à la narration de la fiction. De Vienne à Paris, puis Marseille et New York, Corti nous permet de mieux saisir le sens de l'histoire et de bien ressentir ce vécu qui fut le lot de milliers de personnes à cette époque sombre.

 

  Aussi présent dans cette trilogie, le mythe des États-Unis, paradis sur terre. Mais à cette époque l'antisémitisme n'est pas qu'en Europe et le rêve un moment caressé de refaire une autre vie à Santa Fe va demeurer un mirage pour le second personnage principal. Engagé dans l'armée américaine, Freddy Wolff va revenir à Vienne en ruines où règnent alors marché noir et hypocrisie, l'Autriche se présentant comme une victime du nazisme. Reconstruire et dénazifier ne fut pas simple, et même ceux qui se tournaient vers l'est, devaient déchanter avec une séquence d'anthologie mettant en scène une apparatchik soviétique.

 

  Un grand moment de cinéma, entre complexité et subtilité, que ce coffret de trois DVD va nous permettre de voir et revoir, un moment de pur cinéma, encore mieux éclairé par un long entretien avec le scénariste G.S. Troller. Sans oublier Schubert.

 

  Indispensable.


 

Dan29000

 

    

Welcome in Vienna

Axel Corti

Editions Montparnasse / Le Pacte

2012 / 3 DVD / 25 euros

Durée totale / 7 H 30

 

Complément DVD

Interview du scénariste G.S. Troller dont la vie a inspiré les films (1h40)

 

Voir le site de l'éditeur

=======================================================

 

Sélection officielle au Festival de Cannes (1986) 

Prix du meilleur Réalisateur au Festival International de San Sebastián (1986)

Prix du meilleur film au Festival International de Chicago (1986)

Prix du meilleur film au Festival de Baden-Baden (1986)

Léopard de bronze au Festival International de Locarno (1987)

 


PRESSE /

 

"En trois films à couper le souffle, tournés de 1982 à 1986, Axel Corti dessine une fresque historique incroyable, choisissant des personnages si banals qu'ils paraissent interchangeables, les montrant comme nous sommes au lieu de comment nous devrions être."  Mediapart

 

« Un monument de cinéma (...) Une fresque de six heures, palpitante, passionnante, bouleversante, tournée dans un noir et blanc travaillé, rythmée d’archives admirablement utilisées. » Le Canard Enchainé 

 

« Welcome in Vienna est un film subtil et enthousiasmant, grande leçon d’histoire, de cinéma et d’humanité. » Claude Lanzmann 

   

« On s’est cogné les trois films de Welcome in Vienna en deux fois trois heures. Non pas qu’on s’ennuyât, au contraire : on avait toujours envie de connaître la suite. Et une belle intelligence avec ça : des personnages ni tout bons ni tout mauvais, pris au piège de l’histoire, de la paresse, du hasard, une caméra fluide, aucun des tics de la série habituelle. On s’est dit : tiens, il ne faut pas désespérer du cinéma allemand, il y a comme un retour de Fassbinder sans le pervers. » Libération

 

« Impossible de ne pas entendre, en bruit de fond de ce bouleversant triptyque, la tragédie de tous les exils, ceux d’hier et ceux d’aujourd’hui. » La Vie

 

« Enfin ! Le continent de la mémoire exploré dans les années 80 par le réalisateur autrichien Axel Corti, disparu trop tôt, en 1993, peut être parcouru tout entier. C'est un voyage de trois fois deux heures qu'il ne faut en aucun cas manquer. Un voyage bouleversant à travers les destins fracassés de juifs chassés d'Autriche par le nazisme, d'hommes et de femmes devenus "émigrants à plein temps". » Marianne

 

« Un noir et blanc contrasté, une foison de personnages qui paraissent et disparaissent au gré des circonstances, un souci de montrer l'antisémitisme généralisé aussi bien que les divers trafics permettant la survie : rien n'a vieilli dans cette trilogie romanesque, qui, avec ses témoins, Juifs ou révoltés de tous âges, étrangers partout, raconte l'Histoire non officielle. » Télérama

 

 

« Un événement cinématographique, l’une des grandes œuvres de cette année (...) Les auteurs décrivent tout avec subtilité, intelligence, retenue, n’appuyant jamais sur la pédale émotionnelle. » Les Inrockuptibles

 

 

 


Publié dans écrans

Commenter cet article