De Narbonne au Bugey : marche internationale pour sortir du nucléaire

Publié le par dan29000

Marche internationale pour sortir du nucléaire et pour la paix

 

Du 1er au 28 juillet
Lieu : Dans la vallée du Rhône

 

De Narbonne (11) au Bugey (01)

- Pour suivre la marche au jour le jour : http://marche2013.sdnyonne.lautre.net/

Présentation :

Nous sommes un collectif d’individus ayant participé à plusieurs marches internationales et nationales contre le nucléaire. En 2008 ce fut notre participation à la première marche française de Footprints for Peace (association américano-australienne) de Londres à Genève avec 80 étapes en France. Cet événement fut suivi d’une seconde marche en 2009, de Genève à Bruxelles, dont certains d’entre nous ont participé à l’organisation. Depuis une marche le long de la Loire a été organisé en 2011 et certains d’entre nous ont participé à d’autres marches militantes, dont en Australie contre les projets de mines d’uranium et pour la souveraineté des Aborigènes.

Aujourd’hui, nous vous invitons à participer à une marche en juillet 2013 qui démarrera aux environs de Narbonne et se terminera au Bugey en remontant la vallée du Rhône.
Notre association est un collectif d’individus et nous ne dépendons d’aucune structure associative ou politique.

L’objectif est de sensibiliser sur les effets mortifères de l’ensemble de la chaîne du combustible et d’informer sur la sortie du nucléaire civil et militaire, le tout dans un esprit non-violent mais déterminé.

Seront présents à nos côtés des marcheurs internationaux dont des Australiens (blancs et aborigènes), des Anglais, Américains, Français, etc. Nous comptons sur la présence de certains dès la mi-juin afin d’organiser des rencontres et des conférences en amont de la chaîne.
Puis tout au long du parcours nous escomptons sur le soutien de sympathisants et de militants antinucléaires pour nous accueillir et organiser des événements en lien avec :

a - nos dénonciations :

  • Pollution et assèchement des nappes phréatiques lors de l’extraction de l’uranium dans ces pays
  • Risques croissants de catastrophe : 58 réacteurs vieillissant en France
  • Contamination du milieu environnant : rejets radioactifs autorisés
  • Prolifération à des fins militaires
  • Toujours pas de solution pour les déchets radioactifs
  • Simulacre de démocratie, manipulation de l’opinion publique, gouffre financier.

b – nos revendications :

  • Arrêt des expropriations des peuples indigènes pour exploiter les mines d’uranium : Niger, Canada, Australie, USA, …
  • Abandon des projets de nouvelles mines et fermeture de celles en activité
  • Décontamination des sites miniers et gestion des stériles
  • Arrêt du nucléaire civil et militaire en France et ailleurs
  • Pas d’enfouissement pour les déchets nucléaires
  • Développement des alternatives à la consommation, production et diffusion de l’énergie.

c – nos points d’actions au cours de la marche :
Le 25 juin à Paris : conférence de presse en présence de représentants du Mali, du Niger, des aborigènes et des représentants des organisations partenaires.
Le 27 juin à Narbonne, Comurhex : conférence de presse de présentation de la marche.
Le lundi 1er juillet : départ de la marche
Sur le trajet, nous organiserons également diverses présences en lien avec les groupes et relais locaux (si vous en êtes contactez-nous !)

- Consulter le calendrier de la marche dans le document ci-dessous en bas de page.

À ce jour quelques partenaires se sont déjà signalés en soutien à cette marche internationale :
Footprints for Peace – co-organisateur
L’Yonne lautre - accueil de notre site web
Réseau « Sortir du nucléaire » - co-organisateur
sdn26/07 – accueil et rencontre
Collectif stop-Bugey – accueil et rencontre
CAN Sud Grésivaudan – accueil et rencontre
Areva ne fera pas la loi au Niger – soutien et participation

Notre marche est sans drogue et sans alcool, en solidarité avec les peuples indigènes du monde entier dont les communautés ont été dévastées par leurs effets. Des entreprises telle AREVA les ont ainsi forcés à vendre leurs terres et les lieux sacrés.

En espérant que vous comprendrez l’urgence de dénoncer l’exploitation de l’uranium et l’ensemble de la filière nucléaire, civile et militaire.

Nous vous remercions par avance pour l’attention que vous porterez à cette marche et à nos appels à soutien.

Contacts :
Tél : 06 78 75 60 55
marchesortirdunucleaire@gmail.com
http://marche2013.sdnyonne.lautre.net/

Publié dans environnement

Commenter cet article