Grande-Bretagne : The spirit of '45, un film de Ken Loach

Publié le par dan29000

Grande-Bretagne : l'appel de Ken Loach

par François Coustal

The Spirit of ’45, le nouveau film de Ken Loach est un documentaire, à base d’images d’archives, qui relate la naissance de l’État providence au Royaume-Uni, à la fin de la guerre, sous le mandat du gouvernement travailliste de Clement Attlee. Cette période a été marquée par une vague de nationalisations sans précédent (et sans équivalent dans les pays occidentaux comparables) ainsi que par la création du NHS, le système national (public) de Santé, etc.

La sortie du film, le mois dernier, sur les écrans britanniques a été l’occasion d’une véritable tournée de réunions publiques : très vite, les discussions ont porté sur le bilan de l’État providence, les attaques actuelles qui visent à le démanteler, la dérive droitière du Parti travailliste.

Et la nécessité d’un nouveau parti…

Il s’agit là d’une préoccupation qui, dans un premier temps, a été développée par Ken Loach lors de plusieurs interviews, dont celle donnée au site Open Democracy :

« si les syndicats disent nous allons faire ce que nous avons fait il y a un siècle, nous allons fonder un parti pour représenter les intérêts du monde du travail et nous ne soutiendrons que les candidats qui défendent une politique de gauche, alors nous pourrons reprendre notre marche en avant. Mais nous avons besoin d’un nouveau parti et d’un nouveau mouvement (…) Lors de la dernière élection interne pour la direction du Parti travailliste, il n’y avait même pas de candidat représentant la gauche de ce parti. Car ce parti a subi les purges effectuées par Blair et sa bande. Les syndicats doivent couper les liens et recommencer avec tous ceux qui se situent à gauche, qui sont investis dans des campagnes militantes, en défense du NHS, pour le logement, les services sociaux. Avec tous ceux-là… »

Cet « appel » informel, repris par de nombreux sites – dont celui de Socialist Resistance, l’organisation britannique liée à la Quatrième Internationale - est rapidement devenu un véritable appel, une pétition qui a d’ores et déjà recueilli plus de 7 000 signatures. Ce phénomène a débouché sur la création d’un réseau – LeftUnity - doté de groupes de base qui débattent de la création d’un nouveau parti.

La question d’un nouveau parti n’est d’ailleurs plus limitée aux discussions des cercles de la gauche révolutionnaire, où l’appel de Ken Loach ne va pas manquer de provoquer recompositions et réalignements. Elle s’est invitée dans le débat politique britannique, notamment grâce à la publication dans le Guardian d’une tribune signée par Ken Loach, Kate Hudson (secrétaire générale du CND, la campagne pour le désarmement nucléaire) et Gilbert Achcar (universitaire et essayiste) dont on peut lire une traduction sur ce site [1]

François Coustal

[1] Sur ESSF : article 28518, Grande-Bretagne : Le parti travailliste nous a trahi. Nous avons besoin d’un nouveau parti de gauche.

* http://www.gauche-anticapitaliste.o...

SOURCE / ESSF

Publié dans écrans

Commenter cet article