Landes, St Paul : Les loups de Cayenne bientôt expulsés ?

Publié le par dan29000

EXPULSION

 
 
 
 
 

Et voilà.

Un an et 2 mois après l'installation des Loups de Cayenne, un occupant du lieu a reçu la visite d'un huissier de justice accompagné de deux flics. Un avis d'expulsion dans le cartable, RV pris pour le 31 juillet dernier délai.

L'huissier, dans ce cas la main d'Emmanuelli et de ses sbires du syndicat mixte qui vient cracher sur les occupants d'Abesse. Les voisins aux quatre coins de la forêt ont aussi reçu leur avis, comme ce type vivant depuis 20 ans près de l'étang d'Abesse. Un avis "Au nom du peuple de France", et on comprend le titre, tant ce peuple de France est prompt à mettre à la tête de ses institutions des fourbes n'agissant que pour leurs propres intérêts.

 

On prend donc acte : oui notre occupation est illégale. Et puis ? "Il existe un risque évident pour l'environnement" dit l'avis. Monter un éco-lieu, faire son petit jardin, trouver des alternatives à LEUR crise, c'est ce qu'ils appellent un "risque pour l'environnement" ? Doit-on rappeler les faits ? Les pilleurs dans le ruisseau d'Abesse avec une pelle mécanique, détruisant le lit du cours d'eau ainsi que des morceaux de forêt, qui s'échappent face aux défenseurs et occupants d'Abesse, qu'en dit la police, la justice et le syndicat mixte ? Qu'en dit la police municipale qui les a tranquillement laissé partir du lieu, sans la moindre question. Quid des 2000 stères de bois lamentablement coupées en pleine nidification et monté de sève, sans aucune concertation avec les associations concernées, sans aucun document indiquant les sommes dépensées, la destination du bois et le pourquoi du comment ? Et les ruines, le délaissement total de la forêt de la part d'un syndicat qui doit soit-disant aménager la zone ? Qu'en disent ces personnes dans leur bureau ? Il y a un budget alloué pour l'aménagement d'Abesse, chaque année. Le syndicat a des comptes à rendre aux landaises et landais !

Ils prétendent agir pour le peuple et au nom du peuple mais magouillent, spéculent, profitent sur le dos des plus faibles et restent au pouvoir, années après années, paradant chaque fin de mandat, ventant leurs actions, vendant leur produit comme un vulgaire marchant de tapis. L'abstention est de plus en plus forte, l'extrême droite monte en flèche et les derniers proposant l'alternative, pour tous, pour la dignité, ceux là même qui pensent collectif, on leur crache au visage en leur disant de rentrer dans le rang.

Dans le domaine d'Abesse, le sentiment est au dégout ! On va mettre des gens à la rue, ou on ne sait-où, et les bourreaux resteront les mêmes. On donne 15 jours pour partir, 15 jours quand certains ont passé des années dans ce domaine. 15 jours quand d'autres ont entretenu potager et parcelles de forêt depuis plus d'un an.
Misère, chômage, retraite, malbouffe, OGM, projets LGV ou aéroports, racisme, homophobie, etc... tant de reflets de notre société, tant d'humains laissés pour compte et pour couronner le tout on abat de sang froid les initiatives positives qui pourraient améliorer nos conditions de vie. C'est un choix. VOUS faites ce choix. Ou pas...

N'hésitez pas à soutenir en visitant Abesse, les occupants, en envoyant des lettres ou mails à la mairie de St. Paul et au conseil général des Landes, en parlant autours de vous, etc... Tenez vous au jus, d'autres infos dans les prochains jours.

 

SOURCE  :

 

Publié dans environnement

Commenter cet article