Lille : visite de l'expo "Natures artificielles", ou l'art de nous acclimater à la technopole

Publié le par dan29000

L’art de nous acclimater à la technopole

 

Visite de l’expo « Natures artificielles » à Lille

 

mercredi 7 août 2013 par Tomjo

 

« Natures artificielles » : cet oxymore nomme la fuite en avant technologique vers l’hybridation du vivant et de la machine. La contradiction entre nature et culture est réputée obsolète – la technologie l’ayant digérée au profit de l’innovation économique. Naturaliser l’artifice technologique et nous acclimater à l’artificialisation de la nature, voilà le sens de cette expo présentée à la gare Saint Sauveur de Lille au printemps 2013. Son propos soit-disant « transgressif » n’étant qu’une pièce du discours officiel, les artistes ne font qu’esthétiser ces « transgressions » technologiques qui nous précipitent dans un « néo-milieu naturel » : le monde-machine.

Certes, à toutes les époques l’art dominant est celui de la classe dominante, à des fins de célébration aussi bien vis-à-vis d’elle-même que des classes dominées. Le pouvoir se montre en beauté et manifeste par là même son génie. Ce que nous dit « Natures artificielles » et des milliers de manifestations semblables chaque année en France et dans le monde, c’est que nous sommes bien à l’ère technologique et dans la technosphère, dont la technocratie est la classe dominante.

(Pour lire le texte, cliquer sur l’icône ci-dessous.)


Natures artificielles
Version prête à circuler
249 ko

 

 

SOURCE / PMO

Publié dans actualités

Commenter cet article