Lyon : la précarité des Rroms tue femmes et enfant, Valls et Taubira paradent !

Publié le par dan29000

Samedi dernier vers midi, Tony, un Rrom habitant dans une baraque à Montreuil, s'est jeté sur les flammes de l'HLM en face pour sauver ses voisins en danger, en compagnie d'un autre voisin, Ahmed. Ils ne se connaissaient pas, mais se sont connus là, dans le feu, en sauvant des enfants. Une jeune femme interrogée par France Bleu disait plus tard "on ne les voyait pas comme voisins (les Rroms) avant, mais là, ils ont été super solidaires, ils sont venus en courant".

 



Dimanche vers minuit, un incendie ravage cette fois-ci un squat à Lyon, dans lequel vivent des Rroms. Actuellement, le bilan est de trois morts: deux femmes et un enfant. Plusieurs autres personnes sont portées disparues et les recherches sous les décombres se poursuivent avec des chiens, en raison du danger.

Manuel Valls, en visite à Lyon pour les zones de sécurité prioritaires, accompagnée par Mme. Taubira, y a fait un détour. Pour reprendre, dans un discours à peine modéré, les propositions de Louis Aliot, numéro 2 du Front National. Le "sentiment de profonde tristesse" n'a pas empêché le ministre de dire que "ces squats, comme les campements de fortune, doivent être évacués chaque fois quand ils présentent, ici comme ailleurs, de vrais dangers". Le 26 août 2012, M. Valls a signé, avec 6 autres ministres, une circulaire interministérielle sur les "campements illicites". Celle-ci préconise des diagnostics sociaux et des solutions de relogement pour les occupants de ces "campements". A l'heure actuelle, le maximum fait par les autorités (et rarement) a été de payer 2-3 nuitées d'hôtel aux personnes expulsées ou victimes d'incendies comme celui de Lyon. Après cela, les "hébergés" sont mis dehors et doivent tout recommencer, en étant chassés de partout par la police de M. Valls. Le Front National se fait un plaisir de dénoncer le "relogement en HLM" des Rroms, qui selon lui, mettraient volontairement le feu à leurs bidonvilles pour avoir ces logements que beaucoup de Français attendent depuis des années.

En jetant la responsabilité sur les Rroms, en incitant et attisant des "exaspérations" de riverains derrière lesquels il s'abrite ensuite, tout ceci d'une manière lâche et non assumée ouvertement, le gouvernement français fait le jeu de l’extrémisme. N'oublions pas que le fascisme n'est pas le fait d'hommes seuls. Il est le résultat de l'infiltration des idées et sentiments qu'ils propagent et attisent parmi la population. Souvent, il commence avec un processus de déshumanisation de fractions précises de la société, supposées faibles et/ou impopulaires.

Français!
M. Valls ouvre la voie sur laquelle le Front national avancera, et pas seulement dans les sondages!
Nous avons fait les frais de ce genre de politique par le passé, ce passé dont on dit "plus jamais ça!". Alors agissons en conséquence et ne permettons pas la répétition de l'histoire. Les Rroms ne sont que les cobayes de politiques mortifères qui s’abattront bientôt sur vous aussi. Laissons à Martin Niemöller l'exclusivité de son poème "Je n'ai rien dit".

Contact: 06.68.10.72.27

--
Association "La voix des Rroms"
50, rue des Tournelles
75003 PARIS
http://www.lavoixdesrroms.org

Publié dans actualités

Commenter cet article