Montpellier : lutter contre la banalisation des idées fascistes

Publié le par dan29000

Collectif Antifasciste 34

Pour lutter contre la droite extrême et la banalisation des idées fascistes

 

 

Nous définissons le fascisme comme le mouvement politique qui, en temps de crise, concentre la colère populaire sur les minorités stigmatisées en raison de leurs origines, leur sexualité ou leur culture, et attaque les militant-e-s progressistes pour terroriser leurs opposant-e-s, ce qui par conséquent "sauve la mise" aux classes dominantes. De plus, il se nourrit des inégalités économiques et sociales. Dans un souci de cohérence, l'antifascisme de notre collectif dénonce et lutte contre le système capitaliste vecteur de ces inégalités.


Ces dernières années la crise économique a favorisé l'expansion de ce mouvement dans toute l'Europe et notamment en France, il approche du pouvoir dans certains pays, se présentant en sauveur et préparant en fait la barbarie de demain.

Que constatons-nous aujourd'hui ?

 

  • Une montée des scores du FN et une l'adhésion à ses théories, facilitée par la dé-diabolisation opérée ces dernières années, et à laquelle les médias ont contribué.

  • Une réactivation de groupuscules se revendiquant explicitement du fascisme, de théories racistes, sexistes, homophobes, antisémites,... tels que le Groupe Union Défense ou Troisième Voie. Ces groupes, à part leur violence évidente, ont cela de particulier que leur ambition est de conquérir la jeunesse et de faire du "social". Pour la sécurité des minorités qu'ils visent, et la nôtre, nous ne pouvons les tolérer.

  • une tendance générale à la banalisation des concepts fascistes dans le cadre d'une crise généralisée du capitalisme. Cela se voit par le large développement des idées les plus réactionnaires, chauvines, brisant la solidarité dans les classes populaires et préférant l'impasse identitaire. Cela mène à un développement du racisme, à un nationalisme décomplexé... Mais aussi de thèses délirantes comme le conspirationnisme paralysant une partie du mouvement contestataire. Autant d'idées fausses à combattre au quotidien, et dont les groupes cités plus haut tentent de profiter; Au-delà du développement des groupuscules fascistes, c’est la reprise et le développement des idées fascistes dans la population qui est également à souligner, d’où l’intérêt d’une « bataille culturelle » à mener.

 

La situation à Montpellier est encore favorable, mais bien plus dangereuse dans d'autres villes comme dans les campagnes avoisinantes. Nous pensons donc qu'il faut agir en amont du problème, par différents moyens, pour que Montpellier ne soit pas et ne soit jamais un terreau propice aux idées d'extrême droite. Par souci de construire une mobilisation large, Notre lutte antifasciste se doit de garder comme objectifs de rester populaire sans restriction d'âge ni de genre.

Face à cela une réunion large des forces antifascistes de Montpellier et de sa région (partis, organisations, syndicats, collectifs et individus) nous semble indispensable.

Un tel collectif peut permettre de mettre en place sur le long terme un collectif de vigilance, un réseau d'alerte en cas d’événements organisés par l'extrême droite, ainsi que des actions de sensibilisation, notamment sur les lieux de travail, dans les facultés et les lycées...

 

Les participant-e-s actuel-les au collectif :

Des individu-es, AL, CGA, CNT Éducation 34, LDH, NPA, PG, Scalp - No Pasaran, Solidaires, Solidaires Étudiants, UEC.

 

 

antifa34@riseup.net

 

Montpellier : lutter contre la banalisation des idées fascistes

Publié dans actualités

Commenter cet article

rushes.infos 18/05/2013 19:58

NO PASE ¡ NO PASARÁN !

R.I. /13/05/2013



¡ No pase, pero no pasarán !
tenemos fe en la verdad
la suerte y la libertad, .

¡ No pasarán !
Une poupée jetée dans la boue

¡ No pasarán !
Des enfants poussés par des fous, (voyous)
en uniforme et en mission.

¡ No pasarán !
des enfants pieds nus dans la neige,
leurs mères chargées de balluchons,
leurs pères vaincus en longs cortèges
qu'on entasse dans les camions.

¡ No pasarán !
Toujours le même petit manège
pour faire avaler la disette !

¡ No pasarán !
toujours les mêmes chiens de meute
qui font de leurs meurtres une fête,
toujours le même front de haine
poison des âmes et de l'émeute.

¡ No pasarán !
C'est la chasse au vagabonds
aux Roms aux Gitans et aux fous,
à tous ceux qui disent non,
tous ceux qui sont debout.

¡ No pase, pero no pasarán !
Y si el mundo es tuyo
el mundo es nuestro

¡ No pase, pero no pasarán !
Tenemos fe en la verdad
la libertad y la suerte,
hasta la muerte .
http://www.youtube.com/watch?v=dqOuI9rV8L4&feature=em-upload_owner