Nantes, capitale du béton 2013

Publié le par dan29000

Nantes, capitale du béton 2013

 

 

Dans le cadre de Nantes capitale verte 2013, se tiendra le 1er, 2 et 3 juillet, les troisièmes assises nationales de la biodiversité organisées entre autre par la Fédération Nationale des Travaux Publics et par Bouygues Construction , organisations écolo-terroristes autonomes bien connues. En clair, il s'agit de lobbying pour le bâtiment sous couvert du label éco-responsable.

C'est l'occasion rêvée pour parler à ce forum des bétonneurs du scandale des grands projets hydroélectriques au Brésil. A ce titre, l'entreprise française GDF-SUEZ est bien présente sur place, puisqu'elle réalise depuis 2008 le barrage de Jirau en forêt amazonienne et qu'elle a dernièrement demandé à l'entreprise Concremat de prélever des échantillons du biotope (faune et flore) pour certainement participer à l'appel d'offre des futurs projets de barrages de São Luis do Tapajós et de Jatobá.

Le gouvernement brésilien il y a quelques années a décidé de construire plusieurs méga barrages en Amazonie dans le cadre du Programme de croissance accélérée du Brésil. La sacro-sainte croissance est une fois de plus le prétexte utilisé pour justifier la construction de méga-projets inutiles et coûteux qui détruisent le vivant, les lieux de vie des indigènes et des populations riveraines.

Le barrage de Belo Monte est l'exemple emblématique de la résistance aux projets hydroélectriques des rios Teles Pires, Tapajós et Xingu. Les Munduruku, les Kayabi et les Apiaká ont occupé à deux reprises le chantier du consortium de l'Usine Hydroélectrique de Belo Monte afin de protéger le rio Teles Pires de dégâts futurs irréversibles.

Ils ont par leur lutte obtenu la suspension des études de barrages dans la région du centre Xingu. Que ce soit Vinci, GDF-Suez ou Bouygues, peu importe, toutes ces entreprises sont l'antithèse de la protection de la biodiversité et du vivant !

Non à tous les projets qui détruisent le vivant et les lieux de vie de leurs habitantes et habitants.

Des habitant.e.s de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

Sources :

http://www.assises-biodiversite.com/2013/index.php?page=partenaires

http://blogs.mediapart.fr/blog/bob-92-zinn/280513/gdf-suez-et-odebrecht-prevoient-d-inonder-1700-hectares-de-foret-pour-le-barrage-hydroelectrique-de

http://blogs.mediapart.fr/edition/les-autres-ameriques/article/240613/belo-monte-sous-pression-le-gouvernement-suspend-les-etudes-de-barrages-sur-le

http://noticiasriobrasil.com.br/?tag=biologos-da-concremat-sequestrados

 

 

 

SOURCE/ MEDIAPART

Publié dans environnement

Commenter cet article