Nobody, de Dan Wells, chez Sonatine éditions

Publié le par dan29000

Dan Wells nous propose ici l'ultime volet de sa trilogie consacrée à John Wayne Cleaver, mais rassurez-vous, il est possible de lire "Nobody" sans avoir lu "Je ne suis pas un serial killer" et "Mr Monster".

 

Nous sommes aujourd'hui dans une petite ville des États-Unis, une petite ville nommée Clayton. Notre chasseur de serial killer est toujours obsédé par ces vilains tueurs en série qui sévissent un peu partout dans ce pays. John a toujours aimé jouer, jouer avec un tueur en série n'est pas particulièrement reposant, mais cela donne de très bons moments pour les lecteurs.

 

Mais il est vrai que le héros "positif" de ce roman assez surprenant, ce qui est un exploit, après le nombre de fictions consacrées aux serial killers, est plutôt particulier, et c'est sans nul doute ce qui fait son charme. Un charme à chercher du côté de Dexter, si vous voyez ce que je veux dire. John Wayne Cleaver est très jeune, vit avec sa mère et se déplace souvent en vélo. Sa mère est propriétaire d'un funérarium. John donne parfois un coup de main lors des funérailles. Il faut dire que les cadavres ne lui font pas peur, il sait qu'ils sont tranquilles, silencieux et pas dangereux du tout. A dire vrai, John se sent plus à l'aise à côté des morts qu'à côté des vivants. John chasse les tueurs en série, mais ne pourrait-il pas tuer lui aussi ?

Mais dans la vraie vie, celle des tueurs en série, aucun répit, aucune tranquillité. Dès les premières pages, un pasteur est tué, avec en prime la disparition de ses mains, et deux bâtons plantés dans le dos !

 

Pas de répit non plus d'ailleurs pour le lecteur qui sera captivé jusqu'à la dernière page par cette longue série de meurtres étranges et par le talent de Dan Wells qui sait avec brio nous servir un délicieux mélange de mystère décalé et d'humour noir.

 

Sans nul doute un roman parfait pour vos vacances d'été.

 

Dan29000

 

Nobody

Dan Wells

Traduit de l'anglais par Élodie Leplat

Sonatine éditions

2013 / 336 p / 20 euros

 

 

Publié dans lectures

Commenter cet article