Orange complice de la colonisation israélienne

Publié le par dan29000

Orange complice de la colonisation : campagne de cartes postales



France Télécom ORANGE a signé un accord de partenariat avec la société israélienne PARTNER qui installe des relais téléphoniques pour l'armée et les colons israéliens dans les territoires palestiniens occupés. France Télécom ORANGE se rend ainsi complice de la colonisation et l'occupation de la Palestine par Israël.

La Campagne BDS France soutient l'initiative du Collectif national pour une Paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens, qui a lancé en début d'année une campagne de pression "France Télécom-​​Orange doit rompre son accord avec l’entreprise israé­lienne Partner" et vous propose de signer et de faire signer massivement des cartes postales-pétition.

Modalités:

Destinataires des cartes :

  • l'une est adressée à S. RICHARD, Président de France – Télécom – Orange (l'adresse est déja sur la carte)

Commander les cartes postales à l'adresse suivante : cartespostalesorange@gmail.com
ou par courrier postal : CCIPPP - Campagne BDS France, 21 Ter rue voltaire, 75011 Paris

Tarif : 7,50 € les 125 (sans les frais de ports) ; soit 6 cts / pièce

Nous ne laissons qu'exceptionnellement les cartes aux gens dans la rue, il s'en perdrait trop : nous les faisons signer et les envoyons par paquet aux 2 destinataires avec une courte lettre d'accompagnement racontant l'action, ceci pour montrer que de nombreuses personnes ont été informées .Pas indispensable de faire de grandes phrases, Orange connait le problème ! Il faudrait nous informer par mail (sur cartespostalesorange@gmail.com) de ce que vous avez fait, combien vous avez envoyé de cartes et à quelle agence régionale, ça nous permet de suivre et d'informer ceux qui discutent avec la direction d'Orange.



ORANGE, un partenariat stratégique

En mai 2011 France Télécom a signé un nouvel accord de par­te­nariat avec l’entreprise israé­lienne Partner Communications :

  • Partner pourra continuer à uti­liser la marque Orange en échange d’une rede­vance (7,3 M$ soit 5 M€) ;
  • Partner pourra uti­liser les conseils de France Télécom pour amé­liorer son réseau de télé­phonie ;
  • Par l’intermédiaire de France Télécom, Partner pourra se joindre au consortium France Télécom-​​Deutsche Telekom récemment mis en place pour l’achat de maté­riels. Partner pourra béné­ficier ainsi d’économies d’échelle importantes.

Cet accord va au-​​delà de la simple licence de marque pré­cé­demment en vigueur entre France Télécom et Partner. Il fait de France Télécom un par­te­naire stra­té­gique de Partner.

Partner et les ter­ri­toires pales­ti­niens mili­tai­rement occupés

Il y a quatre opé­ra­teurs israé­liens en télé­phonie mobile, dont Partner. Tous les quatre ont des infra­struc­tures, des antennes érigées dans les ter­ri­toires pales­ti­niens occupés. Ces maté­riels sont ins­tallés dans les colonies israé­liennes, et de ce fait implantés sur des terres pales­ti­niennes confis­quées à cet effet par l’occupant. Grâce à cela elles four­nissent des ser­vices aux colons et aux mili­taires israé­liens. De plus ces sociétés opèrent aussi sur le marché palestinien. L’occupation mili­taire leur assure un avantage com­pé­titif certain sur les opé­ra­teurs pales­ti­niens. Ces der­niers ne sont pas auto­risés à ins­taller des antennes dans près de 60% de la Cis­jor­danie, dont Jéru­salem, entiè­rement sous contrôle israélien. En outre l’attribution de fré­quences à un opé­rateur pales­tinien est plus que limitée. Même en uti­lisant des four­nis­seurs pales­ti­niens, les clients pales­ti­niens doivent compter sur les entre­prises israé­liennes en raison des res­tric­tions sur la construction des infra­struc­tures de télé­com­mu­ni­cation pales­ti­niennes. En vio­lation des Accords d’Oslo, les entre­prises israé­liennes ne paient pas d’impôts à l’Autorité pales­ti­nienne (AP) pour leur activité com­mer­ciale sur le marché pales­tinien. L’AP a demandé de bannir les opé­ra­teurs israé­liens des villes palestiniennes.

Partner béné­ficie donc de l’occupation. Il dis­posait en 2011 de 176 antennes et ins­tal­la­tions de com­mu­ni­cation en Cis­jor­danie et dans les hau­teurs du Golan occupés mili­tai­rement. Partner a des bou­tiques dans plu­sieurs colonies de Cis­jor­danie notamment à Ariel, Beithar Illit, Modi’in Illit et Mishor Adoumim. Partner viole le droit inter­na­tional et les Conven­tions de Genève 'ex: articles 46 et 147).

L’accord de partenariat entre France Télécom et Partner est inacceptable

Le soutien apporté par France Télécom à Partner se traduit par une par­ti­ci­pation indi­recte à toutes les vio­la­tions du droit com­mises par Partner dès lors qu’il y a par­ti­ci­pation à la com­mission de ces infrac­tions graves notamment à la qua­trième Convention de Genève.

  • Partner dispose de 176 antennes et relais sur des terres pales­ti­niennes confis­quées par l’armée israé­lienne et les colons ;
  • Partner, avec les autres opé­ra­teurs israé­liens, profite de l’interdiction faite par l’armée israé­lienne aux opé­ra­teurs pales­ti­niens d’installer leurs antennes dans 60% de la Cis­jor­danie limitant ainsi leur accès au marché local ;
  • Partner conserve à son profit des taxes et autres mon­tants dus aux pales­ti­niens ;
  • Partner a des bou­tiques dans les colonies israé­liennes ;
  • Partner assure avec son réseau le service aux colons, aux mili­taires et à l’armée d’occupation israélienne.

Lire le dossier complet de l'AFPS sur leur site

Voir tous les articles sur ORANGE.

SOURCE / BDSFRANCE.ORG

Publié dans Monde arabe - Israël

Commenter cet article