Pour la liberté des semences, contre Monsanto, la lettre de Vandana Shiva

Publié le par dan29000

. Lettre de Vandana Shiva
http://seedfreedom.in/fortnight-of-actions-letter-from-vandana-shiva/

Quinzaine d’action Pour La Liberté des Semences et de l’alimentation, du 2 Au 16 Octobre 2013

 

Chers amis épris de liberté et de la vie dans sa diversité,

 

Il est temps de nous organiser et de rassembler nos énergies pour libérer nos semences et notre nourriture des griffes toxiques, avides et mortifères des grandes multinationales comme Monsanto, ainsi que des lois que ces multinationales sont en train d’édicter, bafouant nos démocraties pour nous flouer de nos semences, de notre nourriture, de notre santé, de nos cultures et de nos vies. Nous devons nous libérer du sentiment d’impuissance que ces multinationales voudraient instiller en nous pour nous faire croire qu’elles sont toutes- puissantes et qu’il n’y a rien à faire. Nous pouvons agir. Il suffit que nous rassemblions nos énergies. Nous devons devenir le changement que nous désirons voir survenir.

Je vous invite à donner libre cours à vos énergies créatives pendant la quinzaine d’action pour la liberté des semences et de la nourriture, du 2 au 16 octobre 2013

Le 2 octobre est le  jour anniversaire de la naissance de Gandhi. Gandhi nous a enseigné le principe du « Swaraj » – la liberté auto-organisée et celui du « Satyagraha »- la force de la liberté dans la non-violence. Faisons du 2 octobre un « Seed Satyagraha », la Journée Mondiale de la Résistance aux lois sur les semences. Lors de cette journée, dénonçons toutes les lois édictées par les multinationales pour saper nos libertés en criminalisant la biodiversité, la conservation et les échanges de semences, les pratiques de création des paysans et leurs droits fondamentaux, en établissant des monopoles illégaux sur les semences via le système des brevets et en privilégiant l’uniformité et les monocultures.

Quand nous aurons identifié les lois qui emprisonnent les semences, engageons-nous dans la désobéissance face à ces lois brutales et immorales qui menacent la vie sur terre sous toutes ses formes, y compris la notre et celle de nos enfants. Il y a 100 ans, Gandhi nous a enseigné que «  Tant que la croyance subsistera qu’il faut obéir aux lois, même quand elles sont injustes, l’esclavage perdurera ». Nous avons un rêve, nous rêvons que chaque graine, chaque abeille, chaque vers de terre, chaque personne, chaque enfant puisse rester hors d’atteinte de toute manipulation et de tout contrôle, de la faim et des maladies, et qu’ils puissent évoluer, conjointement, dans la liberté, le bien-être et la pleine santé. Ne tombons pas dans le piège de la superstition selon laquelle il faut obéir aux lois de Monsanto. Au nom de Gaïa, du renouveau de la vie et de la justice, il est de notre devoir, pour des raisons écologiques et éthiques, de désobéir aux lois de Monsanto. Et en même temps que nous résistons et refusons de co-opérer avec des lois destructrices imposant la tyrannie sur les semences, célébrons la liberté de semences et de l’alimentation en adoptant la Loi des Semences et en créant des Jardins de l’espoir (des conservatoires de graines), et des Zones de Semences Libres (sans OGM ni brevets).

Le 12 octobre, nous organiserons la marche contre Monsanto partout dans le monde, comme nous l’avons fait le 25 mai dernier.

Le 16 octobre, c’est la Journée Mondiale de l’Alimentation. Monsanto et d’autres géants des biotechnologies ont eu l’arrogance de se décerner à eux-mêmes le Prix mondial de l’Alimentation- dont ils sont les sponsors…En réponse à cela, décernons de vrais Prix de l’alimentation dans notre entourage, à de vrais Défenseurs de la nourriture qui, eux, nous fournissent une vraie nourriture. Selon la FAO, 72 pourcents de la nourriture consommée provient de petites fermes et de jardins. Faisons de ces 72 % 100 % en conservant les graines et en créant partout des Jardins de l’Espoir. L’agriculture industrielle telle que la pratiquent les multinationales a conduit à une perte de 75 % de la biodiversité de la planète, provoquant famines et maladies. Un milliard de personnes souffrent de la faim, et deux milliards souffrent de maladies liées à l’alimentation. Ce système alimentaire ne nous apporte ni la santé,  ni la vie. C’est un système de production de marchandises guidé par la quête du profit et l’appât du gain, qui sème la mort et la destruction. C’est notre devoir d’arrêter cette destruction. Les poisons et la tyrannie des multinationales n’ont rien à faire dans le système alimentaire. Nous sommes ce que nous mangeons.

Nos semences et notre nourriture sont des éléments essentiels de notre vie. Nous ne pouvons pas nous permettre de continuer à laisser détruire la planète et notre santé. Nous ne pouvons pas nous permettre de tolérer plus longtemps l’accaparement des semences et la mainmise sur notre alimentation. Nous devons reconquérir nos semences, notre alimentation et notre liberté.

Force et amour à chacun d’entre vous, que chacun puisse donner ce qu’il a de meilleur et libérer son énergie créatrice et collective afin que nous parvenions, ensemble, à façonner un système alimentaire qui préserve la vie sur terre, nos petits paysans, notre santé et notre futur.

Vandana Shiva

Publié dans environnement

Commenter cet article