Quand la DCRI menace un administrateur de Wikipedia

Publié le par dan29000

Un administrateur Wikipédia menacé par la DCRI

Publié le 6 avril

Le jeudi 4 avril, un admi­nis­tra­teur de Wikipédia France a posté un mes­sage sur la page « Bulletin des Administrateurs » pour faire part d’une demande qui lui a été faite par la Direction Centrale du Renseignement Intérieur (DCRI) de sup­pri­mer un arti­cle sur la Station hert­zienne mili­taire de Pierre-sur-Haute qui contien­drait des infor­ma­tions clas­si­fiées :

Bonjour,

je vous informe que l’arti­cle Station hert­zienne mili­taire de Pierre sur Haute vient d’être sup­primé par mes soins. Cet arti­cle contre­ve­nait à l’arti­cle 413-11 du code pénal fran­çais (com­pro­mis­sion du secret de la Défense natio­nale). La police fran­çaise m’a convo­qué en tant qu’admi­nis­tra­teur, suite au refus de la Wikimedia Foundation de sup­pri­mer cet arti­cle en l’état des éléments four­nis.

La remise en ligne enga­gera la res­pon­sa­bi­lité pénale de l’admi­nis­tra­teur qui aura effec­tué cette action.

Dans la suite de la dis­cus­sion, un membre de la Wikimedia Foundation a posté une réponse pour annon­cer que le ser­vice juri­di­que avait reçu aupa­ra­vant la même requête de la part de la DCRI, et qu’il leur avait été adres­sée une fin de non rece­voir, jugeant que les moti­va­tions n’étaient pas suf­fi­san­tes :

[…] The Wikimedia Foundation’s legal team was contac­ted by Direction Centrale du Renseignement Intérieur in early March regar­ding the French lan­guage Wikipedia arti­cle entit­led « La sta­tion hert­zienne mili­taire de Pierre sur Haute ». The Direction Centrale du Renseignement Intérieur reques­ted that we delete the arti­cle in its enti­rety under the claim that it contai­ned clas­si­fied mili­tary infor­ma­tion. I res­pon­ded to Direction Centrale du Renseignement Intérieur, reques­ting more detai­led infor­ma­tion because it was not appa­rent what clas­si­fied infor­ma­tion the arti­cle could pos­si­bly contain from a plain rea­ding of the arti­cle. The Direction Centrale du Renseignement Intérieur repea­tedly failed to pro­vide any fur­ther infor­ma­tion and simply conti­nued to make a gene­ral take­down demand, des­pite my expla­na­tion that we could not remove the infor­ma­tion without more infor­ma­tion from them. Eventually, I had no choice but to refuse their request until they are willing to pro­vide me with more infor­ma­tion so that I can pro­perly eva­luate their claim under legal stan­dards. The com­mu­nity remains free, of course, to retain or remove the arti­cle as it sees fit. But at this point, we do not see a demons­tra­ted reason to remove it on legal grounds.

Il semble donc que suite à ce refus, la DCRI ait cher­ché à trou­ver un admi­nis­tra­teur de Wikipédia France dont l’iden­tité est publi­que afin de faire pres­sion sur son unique per­sonne dans l’opti­que d’attein­dre leur objec­tif.

Certains admi­nis­tra­teurs esti­ment qu’il serait néces­saire de priver Rémi Mathis de ses pri­vi­lè­ges afin de le pro­té­ger de la police fran­çaise. Il est d’ailleurs à noter que depuis son mes­sage de jeudi, il n’a pas par­ti­cipé aux débats ni donné signe de vie.

La fon­da­tion a depuis publié un com­mu­ni­qué pour rela­ter l’his­toire et expli­quer sa posi­tion.

Lire aussi :
la réac­tion de Wikimedia France : La DCRI menace un admi­nis­tra­teur de Wikipédia pour sup­pri­mer un arti­cle
l’arti­cle détaillé de Reflets.info : Quand la DCRI cher­chent à cen­su­rer Wikipedia : les admins se dé-op… et paff l’effet Streisand

La suite à lire sur : https://linuxfr.org/users/moules/journaux/administrateur-wikipedia-sous-pression-de-la-dcri

SOURCE / REBELLYON

Publié dans actualités

Commenter cet article