Rennes : rassemblement en mémoire de Clément ce vendredi

Publié le par dan29000

Rassemblements en mémoire de Clément ¬

jeudi 6 juin 2013 (Date de rédaction antérieure : 7 juin 2013).

Collectif Antifasciste Rennais

 

L’extrême droite française a illustré ce mercredi 05 juin 2013 au soir sa seule véritable nature, lorsque cinq skinheads ont assassiné lâchement Clément, camarade antifasciste brestois qui poursuivait ses études à Paris. Nos pensées vont à la famille de Clément, ainsi qu’à tous les camarades de Brest et de Paris qui ont partagé son combat, particulièrement les antifascistes brestois et les antifascistes de l’AFA Paris-Banlieue.

 

Au cœur de toutes les gesticulations à relents pétainistes de ces dernières semaines, cette lie fasciste s’est cru en bonne posture pour occuper la rue et y pratiquer la boucherie haineuse dont elle fait son « projet de société ». À Rennes aussi cette extrême droite existe, nous alertons depuis des mois sur les agressions lâches qui se multiplient, sur ces tags de croix gammées et autres « SS », sur des dégradations de lieux visés parce que rendez-vous de militants de gauche.

Le Collectif Antifasciste Rennais appelle à un rassemblement le vendredi 7 juin à 18h30, place du Parlement à Rennes, en mémoire de Clément.

Mais nous posons également dès à présent un second rendez-vous, samedi 8 juin. C’est effectivement samedi la Marche des Fiertés à Rennes, et nous appelons toutes et tous les antifascistes à nous rejoindre dans le cortège. Les forces de gauche ont dans leur grande majorité délaissées pendant des mois la lutte en faveur de l’égalité des droits, laissant les fascistes battre le pavé par milliers face à une poignée de militantes et militants GLBT, féministes et antifascistes.
Ce samedi nous appelons à honorer la mémoire de Clément de la seule façon qui nous paraisse être à la hauteur de son engagement, en mettant massivement le mouvement social et antifasciste dans la rue pour soutenir les luttes pour l’égalité des droits.
Rendez-vous donc également samedi 8 à 14h00, esplanade Charles de Gaulle à Rennes.

Cet assassinat montre la nécessité de s’organiser pour combattre les groupes et idées d’extrême droite, un combat antifasciste qui se règle non par des dissolutions, qui seront l’occasion pour ces groupes de se refaire une virginité politique et de continuer leurs agissements sous d’autres noms, comme ce fut le cas suite aux dissolutions d’Occident ou d’Unité Radicale, mais par une mobilisation quotidienne contre ces idées de haine. Pour une société débarrassée des oppressions que nous subissons au quotidien en raison de notre genre, nos sexualités, nos origines, et notre condition sociale.

NI OUBLI, NI PARDON !

Rennes, le 06 juin 2013

Collectif Antifasciste Rennais

http://www.antifabzh.lautre.net/roazhon/

 

 

SOURCE / RENNES INFO

Publié dans actualités

Commenter cet article