Santé : les hôpitaux de plus en plus sinistrés

Publié le par dan29000

Santé : les hôpitaux de plus en plus sinistrés

santé : la convergence des luttes
de : MARTINE LOZ
ANO


vendredi 3 mai 2013

santé : la convergence des luttes

Tension dans les hôpitaux : tous les indicateurs sont au rouge !

Des fermetures de services interviennent tous les jours : maternités, radiothérapie d’Argenteuil ,chirurgie et maternité de Marie Galante, fermeture de services hospitaliers de maternité, de centre IVG, de centre de psychiatrie , de centre du handicap et baisse de la prise en charge des personnes âgées !

Par exemple à la Maternité de Port-Royal à Paris où une démission au gout d’aveu ? Le 1er février, Déborah, dont l’accouchement avait été programmé à la Maternité de Port-Royal à Paris, avait été renvoyée chez elle deux fois, faute de place. Lorsqu’elle s’est présentée aux urgences : le bébé était mort. la démission de Dominique Cabrol, patron de cette même maternité semble montrer son désaccord avec cette situation intolérable dans cette maternité ! Des effectifs supplémentaires sont nécessaires dans de nombreux services et dans tous les hôpitaux ! notamment à Quimper où la direction a annoncé un supposé déficit de plus d’un millions d’euros pour supprimer des postes et les jours de RTT ! La lutte continue à LAON (Aisne) à Arcachon , à Belley , à Valréas, à Sarlat ,à Mantes la Ville, à Digne , à Martigues ,à Mont-Saint-Aignan ,à Sarlat , à Maisons Laffitte ,à Lézignan , Paris - Hôtel-Dieu , à Nanterre , à Paris - Tenon,à Nice , à Creil ,à Grenoble, à Montpellier , à Toulouse , à Lannemezan ,à Vire , à Paris - Les Bluets, à Montauban, à Nanterre,à l’Hôpital de Marne la Vallée, de Saint Valéry sur Somme, de Saintes, de Blois, d’Argenteuil, de Calais, de Boulogne, d’Yzeure, de Creil, de Pontoise, de Dieppe, de Perpignan, de Bron, de Rambouillet, la direction de l’AP-HP et l’ARS envisagent la suppression des hôpitaux Bichat et Beaujon au profit d’un nouvel hôpital fusionnant les services sur un autre site, dans la continuité de la loi HPST autrement appelée « loi Bachelot, AP-HP Hôpital Albert Chenevier (Créteil) , AP-HP Hôpital Joffre - Dupuytren (Draveil), qui s’ajoutent à la fermeture de "broussais", "bigotinni", "saint vincent de paul....

Tous les citoyens sont inquiets d’être privés des services essentiels de santé. Le personnel du CHU de Toulouse est mobilisé depuis le début de l’année ! il exprime sa colère devant le manque de personnel au regard de l’énorme augmentation de l’activité ! Pour lutter contre le manque de moyens humains, les conditions de travail dégradées, les mises en place d’accords de compétitivité dans les hôpitaux, la remise en cause des acquis, Rappelons que l’agglomération de Toulouse a augmenté sa population de 15 à 20.000 habitants par an - Insee).

Depuis le 3 avril le personnel soignant de l’hôpital Laënnec (hôpital nord du CHU de Nantes) est en grève pour réclamer l’embauche de personnel. Le manque d’effectif chronique qui entraine une détérioration des conditions de travail et une dégradation de la qualité des soins, ce que le personnel ne supporte plus. A Nantes d’autres mouvements sont en cours au centre hospitalier : à la maternité, au bloc gynéco-obstétrique et grossesse à haut risque, au bloc uro-digestif et plastique. L’équipe de manutention-évacuation des déchets qui, elle, demande un statut de stagiaires pour les agents contractuels, afin d’aboutir à leur titularisation. A L’hôpital hôtel Dieu Paris : le personnel est en colère ! l’Hôtel-Dieu (AP-HP) : les 15 urgentistes menacent d’une démission en bloc. ils dénoncent une restructuration de l’Hôtel-Dieu, et se disent « harcelés, humiliés "par des plannings intenables, ils dénoncent une restructuration qui ne comprendrait ni urgence , ni lits, ni plateau technique !

LE BUT EST DE CREER UN HOPITAL SANS LITS !

L’AP-HP souhaiterait transformer l’Hôtel-Dieu de Paris en hôpital sans urgences et sans lit, avec un centre de consultations en tarifs opposables et aussi de l’espace qui sera libéré.Un hôpital pour "gens debout" l’AP-HP aurait annoncé sa transformation en « un hôpital debout", un hôpital de santé publique où l’on ne dormira pas, l’hôpital du XXIe siècle ». on pourrait ironiser ; un hôpital pour des gens en parfaite santé... car Un hôpital sans lit est un hôpital mort. "cette annonce s’inscrit dans le cadre du plan d’économies de l’APHP qui prévoit 150 millions d’euros de coupes supplémentaires en 2013." l’austérité tue" A quand le tour de celui de Paris ? Un nouvel hôtel cinq étoiles s’apprête à accueillir la semaine prochaine ses premiers clients à Marseille, dans l’ancien Hôtel-Dieu entièrement rénové après avoir été racheté en 2003 par la mairie dans les Yvelines, après la coronarographie et la cardiologie de Mantes livré à un groupe privé et pour bientôt un parking vendu à Vinci, puis la fermeture des urgences de Poissy Saint Germain, le centre hospitalier des Courses de Maisons Laffitte voit aussi ses activités de gériatrie livrées au privé. A Maison Laffitte hospitaliers set usagers manifestent dans les rues de cette ville tenue par la droite contre cette fermeture !

Dans ce contexte où on ne voit pas un jour ou une semaine sans attaque de l’hôpital public et sans luttes contre les fermetures , une manifestation de convergence nationale s’organise pour le 15 JUIN 2013 à Paris à l’initiative de la CGT SUD , des comités de défense, des association comme par exemple (Notre santé en Danger, La Coordination des comités de défense des hôpitaux et maternité de proximité...) , des hospitaliers qui s ’organisent des des structures interprofessionnelles mais aussi des usagers qui s’organisent dans des comités , des collectifs de défense de l’hôpital. cette grande manifestation sera précédée d’un débat de six heures « Six heures pour la santé et la Sécu » ! le Samedi 25 mai à partir de 9 h à la bourse du travail 6 rue du temple Paris 75003

on entendra dans cette manifestation nationale : Pour un grand service de santé et d’action sociale ! Contre la destruction de la Sécurité sociale et de la Protection sociale ! Des salariés plus nombreux, mieux formés, mieux payés, c’est plus de cotisations ! Rappelons que La « loi hôpital patient territoire » est maintenue, Elle prévoit des restructurations, des fermetures de services et d’hôpitaux ainsi que des Réductions des emplois ; La durée de séjour dans le hôpitaux est réduite pour les malades. le budget de la sécurité sociale 2013 est un budget d’austérité qui prévoit 2 milliards d’euros d’économie dont 657 millions pour l’hôpital , CE QUE NOUS VOULONS un grand service de santé et d’action sociale ! Contre la destruction de la Sécurité sociale et de la Protection sociale ! Des salariés plus nombreux, mieux formés, mieux payés, c’est plus de cotisations !-
abrogation de la « tarification à l’activité » (T2A),
abrogation loi Bachelot (HPST)

suppression des dépassements d’honoraires, des forfaits et des franchises ; l’imposition des indemnités journalières des victimes , la prise en cause du 100% pour les affections de longues durée ,
arrêt des fermetures d’établissements, de services hospitaliers, de maternités et de centres d’IVG, de centres de proximité, tant dans le secteur des soins
arrêt des fermetures d’établissements dans le secterur du handicap et des personnes âgées ;
attribution des moyens humains et financiers pour un service public de santé
augmentation du budget de la Sécurité Sociale pour 2013 répondant aux besoins de la population. Pour l’arrêt des restructurations dans le sanitaire et le social, pour l’arrêt des plans de licenciements, pour des effectifs à la hauteur des missions de service public.
titularisation des contractuels et embauche définitive ! Pour la défense d’une sécurité sociale égalitaire, solidaire et accessible à toutes et tous. mobilisons-nous Pour la santé, l’action sociale et la Protection sociale "aujourd’hui se soigner devient de plus en plus difficile" "et coûte de plus en plus cher" avec les franchises, déremboursements des médicalement ; l’imposition des indemnités journalières des victimes , la remise en cause du 100% pour les affections de longues durée , les dépassements d’honoraires ; Rappelons que toutes les mesures qui empêchent le malade de se soigner correctement en France sont maintenues ; l’imposition des indemnités journalières des victimes d’accidents du travail ,de la vie et de maladies professionnelles. Cette taxation des accidentés du travail représente la double peine, la triple peine des salariés déjà victimes d’un accident du travail , Déjà confrontés à la souffrance du handicap et qui vivent avec des revenus diminués.On se rappelle le film de Michael Moore relate une anecdote sur le système de santé américain : un homme qui souffre de fractures à deux doigts attend à l’hôpital le devis de la " réparation ; " Or il n’a pas les moyens de se faire soigner les deux doigts, le médecin lui demande alors " quel doigt voulez-vous que je vous soigne. "

Martine Lozano militante associative

SOURCE/ BC

Publié dans actualités

Commenter cet article