Pour une riposte unitaire anti fasciste après les agressions du NPA
Cortège du NPA agressé par l’extrême droite : nous ne nous laisserons pas intimider !

Ce samedi, lors de l'acte XI des Gilets jaunes à Paris, le cortège du NPA a été attaqué à deux reprises par une cinquantaine d'individus d'extrême droite. Organisé et ultra-violent, le groupuscule fasciste « les Zouaves » (qui a revendiqué les agressions) a ciblé délibérément notre cortège, blessant plusieurs de nos camarades. 

Ce groupuscule n'a rien à voir avec le mouvement des Gilets jaunes, au côté desquels nous défilons depuis plusieurs semaines sans que cela n'ait jamais posé de problème. Les groupes de Gilets jaunes présents lors des agressions de ce samedi ont d'ailleurs été choqués par ces attaques, et certainEs manifestantEs sont intervenus à nos côtés pour repousser les fachos.

Nous ne nous laisserons pas intimider ! Le NPA continuera de construire, avec détermination, le mouvement contre Macron et ses politiques antisociales, et sera présent lors des prochaines mobilisations à l'occasion de l'acte XII des Gilets jaunes samedi prochain.

La présence de l'extrême droite dans les manifestations des Gilets jaunes est un poison pour le mouvement : l'agression que nous avons subie visait à casser la manifestation, à l'affaiblir, et fait bien évidemment le jeu du pouvoir. 

Nous prendrons rapidement contact avec les organisations de la gauche sociale et politique, ainsi qu'avec les différents groupes de Gilets jaunes, pour envisager ensemble une riposte aux agissements de ces groupuscules, afin qu'ils cessent de s'attaquer aux mobilisations sociales.

Montreuil, le 26 janvier 2019

 

SOURCE / NPA2009.ORG

 

=======================================

 

Pour un front unitaire anti fasciste

Samedi lors de l’acte XI des Gilets Jaunes à Paris, le cortège du NPA a été attaqué par un groupe identitaire fasciste les Zouaves.

Des militant·e·s ont été blessé·e·s, dont un membre de notre fédération.

Ces nervis sont même allés jusque salir Clément Meric jeune militant de Solidaires mort sous les coups de ces fascistes. Depuis le début des manifestations le samedi, l’extrême droite et les identitaires essayent de récupérer le mouvement des Gilets Jaunes.

À Lyon, une partie du cortège a été attaquée par des fascistes la semaine dernière. À Toulouse, des militant·e·s antifacistes d’extrême gauche ont reçu des menaces de mort.

La présence de l’extrême droite depuis le premier acte des Gilets Jaunes, les agressions et les tentatives d’intimidation contre les militant·e·s antifascistes et antiracistes ne sont pas à minimiser.

La riposte et la défense doivent être unitaires et sans faille devant ces agissements et concernent l’ensemble des mouvements sociaux, progressistes. Cela devra se concrétiser dans les prochaines manifestations notamment par un service d’ordre unitaire et capable de riposter s’il le faut aux attaques violentes de l’extrême droite.

Dans ce sens la fédération SUD PTT répond favorablement à la proposition faite par le NPA aux organisations de la gauche sociale et politique et aux groupes de Gilets Jaunes pour examiner la riposte.

 

SOURCE/ SUDPTT.ORG

Tag(s) : #Actualités
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :