Bleuets, Maggie Nelson, éditions du sous-sol

Les éditions du Seuil, sous la marque Éditions du sous-sol nous ont proposé il y a quelques mois, un petit livre fort original, signé Maggie Nelson : Bleuets.

 

En librairie depuis la fin août, Bleuets est sans nul doute le plus original des livres de cette rentrée littéraire d'automne. Inclassable. Essai sur le bleu, mais aussi récit, fiction poétique fragmentée... C'est ce qui fait le charme discret de ce délicieux petit objet d'une centaine de pages. Dès la quatrième de couverture Maggie Nelson l'avoue. Elle est tombée amoureuse du bleu. Cela fait un point commun avec l'auteur de cet article ! Alors laissons-nous prendre par la main et découvrir ses deux cent quarante brèves variations sur ce bleu que nous connaissons déjà si bien grâce au beau livre de Michel Pastoureau.

Au fil des pages, il s'agit d'une belle promenade, un peu littéraire, un peu artistique, un peu philosophique, promenade tour à tour érudite, mélancolique, mystérieuse, sensuelle et libre. Que demander de plus ? Le plaisir des mots, des idées, des couleurs, des auteurs convoqués. Maggie Nelson, essayiste et critique d'art américaine n'a cessé de questionner la famille, le genre, la violence sexuelle ou l'histoire de l'avant-garde, ayant déjà publié Une partie rouge et Argonautes, tous deux aux Éditions du sous-sol.

Dans ces ébouriffants petits textes, Maggie Nelson évoque les Touaregs, Goethe et Thoreau, désir et envie de consolation, souffrances du jeune Werther, l'auteure demeure au plus près de son sujet malgré les nombreux éloignements, restant toujours dans une douce fluidité qui nous fait décoller de rives en rêves. Du bleu de Van Gogh au Famous blue raincot de l'immense Leonard Cohen. Il y a donc une magie dans ces petits morceaux de blues que nous offre cette écrivaine féministe inclassable. Platon et Klein, le bleu des autres, ou les bleus de Maggie Nelson, au-delà des couleurs et des invocations, une voix est là, celle d'une plume rare qui nous subjugue. A déguster sans modération, en écoutant en sourdine, Kind of blue, de Miles Davis...

Dan29000

 

Bleuets

Maggie Nelson

Traduit de l'américain par Céline Leroy

Editions du sous-sol

2019 / 112 p / 14,50 euros

 

Site éditeur

Tag(s) : #lectures
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :