Intérim,l'esclavage moderne ? de Serge Sanchès, éditions d'Anglon

Les éditions d'Anglon nous ont proposé en 2018 un livre-enquête signé par Serge Sanchès, Intérim, l'esclavage moderne ? Un livre d'une formidable utilité, qu'il faut lire et faire lire.

 

Serge Sanchès qui a travaillé dans l'édition durant plus d'un quart de siècle, mais aussi dans l'imprimerie, l'élevage et la construction, nous propose ici une passionnante étude de l'intérim, un des nombreux fléaux du capitalisme actuel, qui pourtant n'en manque pas. Un livre qui concerne un peu plus de deux millions de salariés chaque année, subissant cet état de précarité avancée que la gauche du Programme commun voulait supprimer en 1981. Sans suite, comme beaucoup d'idées de la gauche au pouvoir !

Disons le, le travail de l'auteur est remarquable. Vu le titre de son livre qui d'ailleurs aurait aisément pu se passer du point d'interrogation, l'histoire débute avec un retour sur ce que fut l'esclavage dès l'Antiquité, en Europe, en Méditerranée et en Amérique. La richesse des USA ayant été bâtie sur une double horreur, le génocide des nations indiennes et la traite des africains devenus esclaves. Détour utile, car le statut actuel des intérimaires n'est pas trop éloigné de ces réalités. S'ensuit un rapide historique dès le 19e siècle, et la reconnaissance officielle de cette pratique en France, sans oublier l'impuissance crasse de l'OIT que l'auteur, à juste titre, nomme Organisme Inutile et Technocratique ! Serge Sanchès passe ensuite en revue la réalité de l'intérim dans toute l'Europe, l'évolution des lois et contrats, détaillant l'intérim en France, cette activité hyper rentable pour les agences, mais aussi pour les entreprises. Des relations de travail triangulaires.

Dans une autre partie, sont détaillées les multiples nuisances du statut d'intérimaire : précarité, conditions de travail, accidents, arnaques diverses, suicides, mépris, racisme, lois détournées, sans oublier la répression anti syndicale... Serge Sanchès livre ici un énorme travail d'enquête, appuyé sur de multiples témoignages édifiants. Intérim l'esclavage moderne ? s'achève avec quelques propositions, et le débat sur l'interdiction de cette pratique mortifère. Hélas le capitalisme a souvent une longueur d'avance sur les gauches et les syndicats. En ce moment une nouvelle pratique, sans doute encore pire se développe, l'ubérisation de nos sociétés déjà précarisées. Voir à ce propos l'excellent Sorry, we missed you, le récent film de Ken Loach. Le capitalisme peut toujours faire pire, et il faudra là aussi enquêter sur ces destructions humaines programmées pour le plus grand profit des entreprises. Au final, un livre très documenté, donc indispensable. En le lisant on comprendra mieux la rage de certains activistes contre les agences d'intérim et les banques, lors de grandes manifestations.

Dan29000

 

Intérim, l'esclavage moderne ?

Serge Sanchès

Éditions d'Anglon

735, route de Jarcieu

26210 Lapeyrouse

04 75 31 92 99

2018 / 392 p / 18 euros

Tag(s) : #lectures, #actualités
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :