Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Création de la FAR, toujours plus de forces répressives

15 Janvier 2021 , Rédigé par dan29000 Publié dans #actualités

Création de la FAR, toujours plus de forces répressives
Vers la création d’unités de "super-CRS" : un nouveau renforcement de l’appareil répressif
 

D'ici l'été prochain, la FAR (Force d'Appui Rapide), dite aussi « Supers CRS », va être créée. 200 CRS formés et équipés de moyens spéciaux iront réprimés les quartiers populaires et la contestation sociale. Un renforcement armé qui illustre une nouvelle fois l'offensive sécuritaire du gouvernement, qui, soucieux d'étouffer toute contestation, consolide son arsenal répressif.

mardi 12 janvier

 

Selon les informations d’Europe 1, une unité d’élite nationale, la FAR (Force d’Appui Rapide), va être créée au sein de la police d’ici l’été prochain. Bien qu’elle ne remplacera pas les CRS, qui continueront à exercer, elle sera composée de 200 CRS formés et équipés de moyens spéciaux et pourra être déployée à toute heure en cas de violences urbaines et de troubles graves et n’importe où en France, à l’image du RAID.

La FAR, divisée en deux groupes, sera en alerte pendant sept jours d’affilés, 24/24h, et prête à partir en 15 minutes. Dans un second temps, six ou sept autres unités pourront être installées autour des principales agglomérations françaises.
Ainsi, cette unité sera dotée de moyens spéciaux : nouvels uniformes anti-feu, casques plus légers, pas de grands fourgons mais des 4x4 rapides pouvant franchir des barricades... Et sans oublier une prime spécifique différente du système actuel destinée à ces « supers-CRS ».

Après tout rien d’étonnant, la FAR n’est qu’une énième mesure s’inscrivant dans la ligne politique autoritaire du gouvernement. C’est encore une fois la preuve que le gouvernement préfère renforcer son appareil répressif pour réprimer les quartiers populaires et se préparer aux potentiels mouvements sociaux qui vont naître de la crise sanitaire et économique, plutôt que donner des moyens aux hôpitaux et à l’éducation nationale et d’en finir avec la crise économique sans nous la faire payer.
C’est donc un pas de plus franchi par le gouvernement dans le renforcement de l’appareil répressif, sous l’égide de Darmanin notamment. Alors que la colère s’amplifie à bas bruit sous les coups de la crise sanitaire et économique, le gouvernement prépare préventivement ses troupes à la répression de toute contestation.

 

SOURCE / REVOLUTION PERMANENTE

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :